5 questions indispensables à se poser avant d’accepter un nouveau job

Une page est tournée. Tu as dit adieu à ton ancienne carrière. A cet ancien job dans lequel tu t’ennuyais et pour lequel tu ne trouvais aucun sens. La décision n’a pas été facile. Tu renonçais à un certain confort, mais c’était pour une très bonne raison.

Pour LA bonne raison : trouver et faire un métier qui as du sens. Un job qui te donne l’envie de te lever le matin pour bosser.

Le processus de recherche et de reconversion n’était pas de tout repos. Entre doutes, peurs, excitations et autres émotions qui accompagnent ce voyage vers ta nouvelle vie professionnelle, tu as dépensé beaucoup d’énergie.

Mais ça en valait le coup, n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, tu sais qui tu es. Tu connais chaque facette de ta personnalité. Tu as une vision claire de la vie que tu veux avoir et tu as enfin identifié le job (ou les jobs) qui te correspond et qui va t’apporter fraicheur, motivation et épanouissement !

Jusque-là, tout est sous contrôle. Tu es fin prêt.e pour la dernière étape. Celle qui transforme ton projet en une réalité concrète. C’est le moment de soit lancer ton projet entrepreneur, soit envoyer ta candidature à des offres de postes qui correspondent au métier que tu as choisi.

Deux cas de figure peuvent se présenter à toi :

· Une entreprise te contacte pour t’offrir un poste qui colle au métier que tu veux aujourd’hui exercer

· Ta candidature a été retenue pour le poste auquel tu as postulé.

Peux-tu crier victoire ?

C’est en effet une très belle victoire que tu peux fêter. Cela veut dire que ton profil intéresse. Mais, avant de donner ta décision finale, tu dois prendre le temps de te poser 5 questions indispensables.

Pourquoi ?

Pour être certain.e que tu n’acceptes pas le job pour de mauvaises raisons et pour vérifier que le poste correspond à ta personnalité et à tes critères les plus importants. Pour s’assurer de cela, voyons tout de suite les questions à te poser.

Question n°1 : Le poste remplit-il les critères les plus importants à mes yeux ?

Ces critères sont divers et variés. Ils sont différents d’une personne à une autre. C’est pour quoi tout le travail préalable d’introspection est nécessaire. Tu dois être en mesure d’identifier les critères les plus importants que tu recherches dans un job.

Est-ce la possibilité de faire du télétravail ? Le temps de trajet « domicile-travail » ? Le niveau d’autonomie et de responsabilité ? Les missions ? La vision de l’entreprise ? L’équipe de travail ? La rémunération ? La liberté dans la gestion de ton emploi du temps ? Le domaine d’activité pour lequel tu vas bosser ?

Tu as compris le principe. Et pour que ces critères soient vraiment pertinents, ils doivent répondre à une question :

Est-ce que ces critères contribuent à mon épanouissement professionnel ?

Eh oui, parce que c’est bien ça que tu recherches dans un job. Te sentir bien, épanoui.e. Si la réponse est « non », alors tu dois le mettre de côté. En effet, tu as sélectionné ce critère à travers le filtre de l’une de tes croyances limitantes. Je m’explique à travers un exemple.

L’un de mes critères est l’argent. Je ne veux pas être payé en dessous de 2000€ net/mois. Si je choisis ce critère parce que j’ai peur de manquer d’argent, parce que je pense que les temps sont durs et qu’une entreprise me proposant 2000€/mois est une opportunité qui ne se représentera plus jamais, alors ce n’est pas bon.

En revanche, si je choisis ce critère parce que j’aime véritablement l’argent sans avoir peur d’en manquer et que je considère que 2000€ est un bon salaire pour pouvoir avoir un confort suffisant et qui me rend heureuse, alors c’est un bon critère.

Maintenant, à toi de lister les 3 ou 4 critères qu’un poste doit inévitablement remplir !

Question n°2 : Le job est-il en accord avec mes valeurs ?

Une question fondamentale à te poser à chaque entretien d’embauche ! Nos valeurs sont les choses les plus importantes à nos yeux. Lorsque l’on souhaite se reconvertir et trouver son nouveau projet professionnel, on doit identifier ses valeurs les plus importantes et savoir ce que l’on met derrière.

Tes valeurs vont te servir de boussole pour ne pas perdre le cap et arriver à bonne destination, c’est-à-dire faire le job qui te correspond.

Tu connais cette sensation de colère et ce sentiment d’injustice quand quelqu’un ne respecte pas tes valeurs ? C’est la même chose lorsque tu agis en désaccord avec tes valeurs. Tu ne te sens pas bien, tu es agacé.e parce que tu n’es plus authentique.

Je sais ce que c’est. Mon ancienne boite valorisait des valeurs auxquelles je croyais. Mais dans la réalité, les choses étaient différentes. Les décisions, les comportements et même la façon de penser de certains responsables étaient à l’opposé de ces valeurs. J’ai commencé à me sentir en colère parce que ça m’était impensable de travailler pour des gens qui en fait ne partageaient pas les mêmes valeurs que moi !

Par conséquent, prends le temps de reposer à plat tes 3 valeurs fondamentales et de bien te renseigner sur les valeurs de la boite. Ne consulte pas seulement le site web de l’entreprise. Tout ça n’est que du marketing et de la comm’. La seule façon de connaitre les valeurs de la boite et d’échanger avec des personnes qui y travaillent.

Question n°3 : Le job s’adapte-t-il à mon projet de vie ?

Où tu te vois dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Cette question peut te sembler étrange et difficile et c’est normal. En 5 ans, des tas de choses peuvent se passer. En fonction des événements de la vie, tes envies et tes priorités peuvent changer.

Cependant, tu ne dois pas négliger cet exercice parce qu’il en dit long sur la vie que tu aimerais avoir. Surtout, bien définir ton projet de vie permet de garder une cohérence.

Si tu définis ton projet de vie idéale, tu as un objectif à atteindre. Peu importe qu’il évolue au fil des mois ou des années. C’est de toute façon inéluctable et tu le sais.

Ce qui compte c’est qu’en définissant ton projet de vie idéale, tu vas pouvoir choisir un job qui soit aligné avec ton projet de vie. Et en étant aligné.e, tu te sentiras à ta juste place et tu avanceras pour rendre ton projet de vie concret !

Question n°4 : Les missions proposées ont-elles un sens pour moi ?

Un job qui a du sens, c’est quoi ? La réponse n’est pas si simple. Et comme je l’explique dans la question n°1, ce qui a du sens pour toi n’a peut-être pas de sens pour ton voisin.

Voici un exemple pour que tu aies une idée concrète de ce que j’entends par là. Pour moi, un job a du sens quand mes contenus et mes accompagnements aident les femmes à oser passer à l’action pour trouver un projet de reconversion qui les rendra vraiment heureuses. Aussi, pour que ça ait du sens, il faut vraiment que je mette à profit mes compétences auprès de femmes qui ont l’envie et la motivation suffisantes pour se donner les moyens d’y arriver.

Si ce n’est pas le cas, ça n’a pas de sens. J’ai l’impression de perdre mon temps et que ma cliente jette de l’argent par la fenêtre.

Ce fameux sens, tu peux le trouver à l’intérieur de toi. C’est par exemple le cas quand ce que tu fais te donne le sentiment de nourrir ton intellect en développant tes connaissances. Ou encore quand tu sens que le fait d’utiliser tes ressources internes pour résoudre une difficulté ou un problème te donne de l’adrénaline.

Le sens se trouve aussi à l’extérieur de toi. Ici, c’est le résultat externe qui te fait vibrer. Savoir que ce que tu fais à ton niveau est un maillon essentiel qui contribue au résultat final qui peut-être par exemple la préservation des forêts.

Finalement, faire quelque chose qui a du sens, c’est mettre en lumière ce qui est important pour toi !

Question 5 : Est-ce que ce sont mes peurs qui me poussent à accepter ce job ?

Cette dernière question est un peu le fil rouge de toutes les autres. Une reconversion est réussie lorsque l’on a bien travaillé ses peurs c’est-à-dire qu’on les a identifiées, qu’on a compris leurs origines et qu’on a mis en place des actions pour arriver à avancer vers notre objectif sans qu’elles nous paralysent ou nous influencent.

Quand tu penses à ce job, est-ce que tu as des pensées comme :

Au moins là, j’aurais un salaire fixe tous les mois

Et si je ne réussissais pas à trouver des clients en tant qu’entrepreneur ?

Généralement, les peurs les plus courantes sont la peur de manquer d’argent, la peur de ne pas réussir, la peur de se tromper, la peur de ne pas être légitime, la peur du regard des autres…

À toi donc de peser la part des choses ! Détermine si ton choix est UNIQUEMENT dicté par tes peurs ou non. Si c’est le cas, tu réaliseras que tu choisis ce poste pour de mauvaises raisons.

Cependant, tes peurs ne sont pas non plus à jeter à la poubelle. Si elles sont très présentes, cela veut dire que tu ne les as pas suffisamment travaillées. Tout comme ta confiance et ton estime. Dans cette hypothèse, ça peut être dangereux de ne pas les suivre ou il peut être judicieux d’en faire un critère secondaire…

Conclusion

Pose-toi ces 5 questions avant ton entretien, mais aussi après afin d’avoir le maximum d’informations pour être en mesure de prendre la bonne décision pour toi.

Pour ne pas te précipiter dans le choix du job et du métier, il est important de bien te connaitre. C’est une étape essentielle pour une reconversion réussie. Pour trouver ton nouveau projet professionnel, celui qui te correspond vraiment et qui te rendra épanouie, mon programme « 12 semaines pour dépasser tes blocages et trouver le projet de reconversion professionnelle fait pour toi » de toutes les clés pour y arriver !


Vous avez aimé cet article et vous avez envie de vous reconvertir ? Retrouvez tous mes articles sur mon site www.witpotentielles.com !