Photo de Joshua Earle sur Unsplash

Ce que j’ai appris en écrivant un article par jour pendant 3 mois

Un petit bilan en toute transparence.

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Lorsque j’ai rédigé le manifeste de la publication Essentiel, le 5 juin dernier, l’objectif était simple : produire du contenu qui s’adresse à l’intelligence de son lectorat pour révéler son potentiel et mieux vivre.

Rapidement, je me suis heurté à un premier obstacle dès le lancement.

Comment faire connaître sa publication francophone quand on est tout seul et qu’on écrit dans une plateforme anglophone ?

Dans ma stratégie éditoriale, j’ai rapidement identifié les traductions en français des meilleurs articles anglophones sur Medium comme réponse pertinente pour alimenter régulièrement Essentiel.

L’obstacle est devenu la solution.

L’une de mes premières traductions (Comment ne plus jamais être à court d’idées) m’a rapidement mis le pied à l’étrier pour lancer la publication.

Et si j’écrivais un article par jour pendant un mois ?

Cela nécessitait une nouvelle organisation.

Un nouveau rythme de vie

L’application de tout nouveau rythme de vie fait revoir toutes les priorités. Je disais « non » encore plus souvent aux sollicitations, à mes proches, pour rester concentré sur mon objectif. Je troquais la popularité contre le respect.

Pendant que d’autres étaient en vacances, j’ai passé mon été à écrire, à faire des recherches, à écouter des conférences. Je m’entraînais comme un sportif pour maintenir une hygiène de vie cognitive irréprochable.

Tout cela exigeait donc de reproduire souvent la même routine sans attendre le moindre résultat.

Voici la routine que j’ai définie :

  1. Se lever plus tôt et se coucher plus tôt. Parce qu’il suffit de manquer d’un peu sommeil pour complètement passer à côté de sa journée.
  2. Méditer. Pour gagner en discipline. Je m’immobilise pendant 15 minutes et place toute mon attention sur mon souffle.
  3. Lire un texte de la philosophie stoïcienne. Pour me rappeler de contrôler mes perceptions, de diriger mes efforts sur les bonnes actions, et garder en tête que je ne peux pas changer tout ce qui m’est extérieur. Les lettres de Sénèque à Lucillius sont un concentré de 2 000 ans de sagesse intemporelle pour mieux vivre et penser.
  4. Faire une fiche sur ce que j’ai appris la veille. Notre cerveau ne peut retenir qu’une quantité limitée d’informations au quotidien.
  5. De l’exercice physique. Parce que le sport favorise la rétention d’informations grâce à de nouvelles connexions neuronales. Vous connaissez la séance de 7 minutes ?
  6. Lire / Écrire. J’utilise la technique Pomodoro. 25 minutes sans distraction pour se concentrer sur une seule tâche, 5 minutes de pause, répétition. Je suis injoignable à 90 % du temps.

Le soir, je coupe mes écrans avant 20–21 heures pour lancer le rituel du soir. Généralement, c’est l’écriture dans un petit journal pour mesurer les progrès et formuler de nouveaux engagements à prendre pour mieux faire à l’avenir. Suivi d’une demie heure de lecture jusqu’à ressentir de la somnolence.

Bien entendu, je me suis fait violence pour imposer progressivement ces nouvelles habitudes. Ce n’est nullement plaisant au quotidien, mais je savais pertinemment que faire ces efforts pouvait provoquer quelque chose que je ne cherchais pas.

Les résultats

Avec le temps, j’ordonne mieux mes pensées, j’écris un peu plus vite, je prends plaisir à apprendre au quotidien. Le style de certains auteurs traduits s’est mêlé à la structure de mes articles originaux, apportant une nouvelle nuance.

Arrivé au bout du mois de juin, je ne pouvais pas me résoudre à arrêter en si bon chemin alors j’ai décidé de poursuivre l’écriture jusqu’à une durée indéterminée.

Voici, en toute transparence, les statistiques de la publication après 3 mois d’existence.

Hypothèse validée. En vertu de l’effet cumulé, des petites actions consistantes aboutissent à de grands résultats.

Je ne parle pas non plus du nombre d’abonnés qui est passé de 1 600 à plus de 4 600, des ajouts fréquents sur LinkedIn, ou encore de la « reconnaissance Medium » glanée au passage en tant que « top auteur » dans la catégorie « créativité ».

Tout cela peut sembler réjouissant sur le plan des résultats mais, pour être honnête, vos abonnés sur Medium n’ont pratiquement aucune valeur.

Vous ne pouvez pas les contacter et ils ne reçoivent pas tous une notification à chaque nouveau contenu. Ce sont les abonnés d’une publication qui apportent un petit peu de trafic. Sans oublier l’importance du partage.

Savoir s’arrêter une fois l’objectif réalisé

Au début, c’était gratifiant de recevoir des centaines de notifications par jour, cela me témoignait que j’apportais de la valeur à des gens.

Mais au bout du 80e jour, j’ai ressenti une certaine lassitude à traduire plus qu’à écrire des articles personnels. Cette béquille éditoriale qui m’a tant soutenu à mes débuts s’est avérée gênante à la longue.

Pourquoi ?

Parce qu’elle m’enfermait dans une attitude et me rendait dépendant du travail des autres. C’était la première fois que je doutais dans mon voyage. Mon corps m’envoyait un message important.

« Onur, il est temps d’arrêter. »

Et c’est à ce moment-là que je me rappelle de deux passages tiré des 48 Lois du Pouvoir de Robert Greene.

Loi n°29 : Suivez un plan précis jusqu’au but final
Tout est dans le dénouement. Prévoyez toutes les étapes qui y mènent en tenant compte de leurs éventuelles conséquences, des obstacles qui risquent de surgir et des revers de fortune qui pourraient anéantir vos efforts.
En planifiant votre action jusqu’au bout, vous ne serez pas pris au dépourvu et vous saurez quand vous arrêter. Guidez la chance avec doigté et mettez-la de votre côté en faisant preuve d’une vision à long terme.
Loi n°47 : Sachez vous arrêter
Le moment de la victoire est celui du plus grand péril. Dans l’euphorie de la réussite, un excès de confiance en vous peut vous pousser à dépasser le but que vous vous étiez fixé.
N’allez pas trop loin, ou vous vous ferez plus d’ennemis que vous n’en avez vaincus. Ne laissez pas le succès vous monter à la tête. Rien ne remplace une stratégie et une planification prudente. Fixez-vous un but, et lorsque vous l’aurez atteint, arrêtez-vous.

C’est vrai. L’essentiel est accompli.

Tous mes efforts ont abouti à ce que je voulais faire : lancer la publication, l’extirper du néant pour qu’elle soit un peu reconnue, promouvoir le travail d’autres auteurs dont le contenu mérite d’être lu.

À présent, je n’ai envie que d’une seule chose : c’est de revenir à l’essentiel. D’écrire un peu moins, mais mieux, pour retrouver un nouvel équilibre.

Aujourd’hui, Essentiel est lancé. Elle est même l’une des publications francophones les plus actives de Medium.

La fin d’un cycle pour une nouvelle étape

C’est en traduisant un article de Ryan Holiday que j’ai compris l’intérêt d’avoir sa propre plateforme. Si Medium fait faillite ou qu’elle décide de censurer mes écrits, que pourrais-je faire face à ces revers de fortune ?

Rien. J’aurais tout perdu.

La newsletter est l’un des meilleurs outils pour créer de la confiance et diffuser ses idées auprès de son lectorat.

Cela m’a encouragé à lancer ma newsletter, La Minute Essentielle.

Son but ? Vous présenter chaque semaine l’essentiel grande idées et stratégies d’un best-seller en deux minutes de lecture. Le contenu se veut inspirant, utile, concret et actionnable. Le tout dans un format très accessible.

En moins de deux semaines de lancement, plus de 320 personnes se sont abonnées. C’est très positif et ce format court semble répondre aux attentes de mon lectorat sur Medium (65 % d’hommes / 35 % de femmes, audience cultivée, entreprenante, indépendante).

Je n’aurais jamais pensé lancer ma propre newsletter un jour. Et cela s’est fait grâce à ce voyage d’écriture quotidien.

C’est anecdotique mais ce périple m’a fait réaliser que j’ai écrit l’équivalent de deux livres (plus de 100 000 mots) en 90 jours.

Parfois, les plus belles découvertes se font sans les rechercher.


La Minute Essentielle vous aide à libérer votre plein potentiel

Rejoignez plus de 1 800 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage des idées pour améliorer vos habitudes, accroître vos performances et découvrir des conseils issus des meilleurs livres, conférences, podcasts et bien d’autres surprises.

Dès votre inscription, vous recevrez un guide pratique gratuit de 96 pages : 87 petites habitudes pour libérer son potentiel — extrait de mon livre Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Cliquez sur l’image pour vous abonner à ma newsletter.
Cliquez sur l’image pour découvrir mon livre.