Crédit Photo : Evan Kirby

Cette routine matinale vous permettra d’économiser 20 heures par semaine

Par Benjamin P. Hardy traduit de l’anglais par Onur Karapinar

La journée de travail classique est mal structurée pour une productivité élevée. Peut-être était-ce le cas pour la plupart des activités qui nécessitait un travail physique, mais pas dans le monde du travail des connaissances dans lequel nous vivons maintenant.

Bien que cela puisse être une évidence selon la performance médiocre des gens, de la dépendance aux stimulants, du manque d’engagement et du fait que la plupart des gens détestent leurs emplois — maintenant, il existe de nombreuses preuves scientifiques que nul ne peut ignorer.

Le Mythe de la journée de travail de 8 heures

Les pays les plus productifs dans le monde ne travaillent pas 8 heures par jour. En fait, les pays les plus productifs ont les jours ouvrables les plus courts.

Les personnes vivant dans des pays comme le Luxembourg travaillent environ 30 heures par semaine (soit 6 heures par jour, 5 jours par semaine) et gagnent plus d’argent en moyenne que les personnes qui ont des semaines de travail plus longues.

C'est la personne moyenne dans ces pays. Mais qu'en est-il des super-productifs ?

Bien que Gary Vaynerchuck prétende travailler 20 heures par jour, de nombreuses personnes « couronnées de succès » que je connais travaillent entre 3 à 6 heures par jour.

Cela dépend aussi de ce que vous essayez vraiment d’accomplir dans votre vie. Gary Vaynerchuck veut acquérir les Jets de New York — une équipe de football américain.

Et c’est tout à son honneur. Il est clair avec ses priorités.

Cependant, vous devez également l’être sur les vôtres. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous voulez probablement un bon salaire, faire le travail qui vous passionne, cela offre beaucoup de flexibilité dans votre emploi du temps.

Si tel est votre objectif, cet article est pour vous.

En moyenne, je travaille probablement entre 3 et 5 heures par jour. Durant les jours où j'ai cours, ma journée de travail est plus proche de 5 heures. Dans les journées où je n'ai pas cours, ma journée de travail dure entre 3-4 heures.

Qualité contre Quantité

« Où que vous soyez, assurez-vous d'être là. » — Dan Sullivan

Si vous êtes comme la plupart des gens, votre journée de travail est un mélange de travail à faible vitesse à laquelle s’ajoute une distraction continue (par exemple, les réseaux sociaux et le courriel).

Le « temps de travail » de la plupart des personnes ne se fait pas aux meilleurs niveaux de performance. Lorsque la plupart des gens travaillent, ils le font de manière décontractée. Cela fait sens, ils ont beaucoup de temps pour le faire.

Cependant, lorsque vous êtes porté sur les résultats, plutôt que « d’être occupé », vous êtes à 100 % impliqué sur ce que vous faites et à 100 % distraits lorsque vous ne l’êtes pas. Pourquoi faire les choses à moitié ? Si vous allez travailler, c’est pour travailler.

Pour obtenir les meilleurs résultats dans votre condition physique, la recherche a montré qu’un exercice plus court mais plus intensif est bien plus efficace qu’un exercice prolongé.

Le concept est simple : une activité intensive suivie d’un repos et d’une récupération de qualité.

La majeure partie de la croissance vient au cours du processus de récupération. Cependant, la seule façon de récupérer réellement est en se poussant à l'épuisement lors de la séance d'entraînement.

Le même concept s’applique au travail. Le meilleur travail se produit dans de courtes périodes intenses. En bref, je parle de 1–3 heures. Mais cela doit être un « Deep Work », sans distractions, tout comme une séance d’entraînement est sans arrêt.

Fait intéressant, votre meilleur travail — dont pour la plupart des gens consiste à réfléchir — se produira pendant que vous êtes à l’écart, loin de votre travail, en train de « récupérer ».

Dans une étude, seulement 16 % des répondants ont déclaré avoir une vision créative au travail. Les idées venaient généralement lorsque la personne était à la maison, dans le transport ou pendant les activités récréatives. « Les idées les plus créatives ne vont pas venir assis devant votre écran », déclare Scott Birnbaum, vice-président de Samsung Semiconductor.

La raison en est simple. Lorsque vous travaillez directement sur une tâche, votre esprit est étroitement concentré sur le problème en question (c'est-à-dire la réflexion directe). À l'inverse, lorsque vous ne travaillez pas, votre esprit vagabonde (par réflexion indirecte).

En conduisant ou en vous occupant dans d’autres formes de loisirs, les stimuli externes dans votre environnement (comme les bâtiments ou d’autres paysages autour de vous) suscitent inconsciemment des souvenirs et d’autres pensées. Parce que votre esprit vagabonde à la fois selon le contexte (sur différents sujets) et le temps naviguant entre passé, présent et avenir, votre cerveau fera des liens distants et distincts liés au problème que vous essayez de résoudre (eurêka !).

Après tout, la créativité consiste à faire des connexions entre différentes régions du cerveau.

Dans ce cas : lorsque vous travaillez, soyez présent au travail. Lorsque vous ne travaillez pas, arrêtez de travailler. En vous éloignant de votre travail et en récupérant de vos efforts, vous aurez des éclairs de génie liés à votre travail.

Vos trois premières heures sont les plus décisives

Selon le psychologue Ron Friedman, les trois premières heures de votre journée sont les plus précieuses pour une productivité optimisée.

« Typiquement, nous avons une fenêtre d'environ trois heures où nous sommes vraiment, vraiment concentrés. Nous sommes en mesure d'apporter des contributions solides en termes de planification, de réflexion, de bonne parole », a déclaré Friedman à Harvard Business Review.

Cela fait sens sur plusieurs niveaux. Commençons par le sommeil. La recherche confirme que le cerveau, en particulier le cortex préfrontal, est plus actif et plus créatif immédiatement après le sommeil. Votre subconscient a bien vagabondé pendant que vous avez dormir, ce qui lui a permis de nouvelles connexions contextuelles et temporelles.

Donc, immédiatement après le sommeil, votre esprit est le plus actif pour faire un travail sérieux.

À un niveau différent, la science de la volonté et de la maîtrise de soi confirme que vos réserves de volonté — ou niveaux d'énergie — sont les plus hautes immédiatement après le sommeil.

Donc, votre cerveau est le plus en harmonie le matin, ainsi que vos niveaux d'énergie. Par conséquent, le meilleur moment pour faire votre meilleur travail est pendant les trois premières heures de votre journée.

J’avais l’habitude de faire du sport dès le début de ma journée. Plus maintenant. J’ai constaté que pratiquer une activité sportive le matin me pompe vraiment mon énergie, me laissant avec moins que j’avais commencé.

Dernièrement, je me suis levé à 5 heures du matin, je me rendais à mon école et je me dirigeais à la bibliothèque où je travaillais. Pendant que je marchais de la voiture jusqu’à la bibliothèque, je bois un sachet de protéines à base de plantes qui contient 250 calories (environ 30 grammes de protéines).

Donald Layman, professeur émérite de nutrition à l'Université de l'Illinois, recommande de consommer au moins 30 grammes de protéines pour le petit-déjeuner. De même, Tim Ferriss, dans son livre The 4-Hour Body, recommande également 30 grammes de protéines 30 minutes après le réveil.

Les aliments riches en protéines vous maintiennent plus longtemps que les autres aliments car ils prennent plus de temps pour quitter l'estomac. En outre, la protéine maintient le taux de glycémie stable, ce qui empêche les fringales.

J’arrive à la bibliothèque et tout est place aux alentours de 5 h 30. Je passe quelques minutes pour prier et méditer, suivi d'une séance d’écriture de 5 à 10 minutes dans mon journal.

Le but de cette séance de journal est d'avoir une clarté et une attention particulière pour ma journée. J'écris mes grands objectifs et mes objectifs pour ce jour particulier. J'écris tout ce qui me vient à l'esprit. Souvent, cela concerne les personnes auxquelles je dois contacter, ou des idées liées à un projet sur lequel je travaille. Je veille à ce que cette séance soit rapide et aille à l’essentiel.

A 5h45, je suis prêt à travailler sur tout projet sur lequel je travaille, qu’il s’agisse d’écrire un livre ou un article, de travailler sur un document pour ma recherche doctorale, de créer un cours en ligne, etc.

Commencer à travailler aussi tôt peut sembler fou pour vous, mais j’ai été choqué par la facilité avec laquelle on peut travailler pendant 2 à 5 heures sans distractions. Mon esprit est vif à ce moment de la journée. Et je ne dépends d’aucun stimulant.

Entre 9 h et 11 h, mon esprit est prêt pour une pause, et c'est à ce moment-là que je fais ma séance d'entraînement. La recherche confirme que vous travaillez mieux avec les aliments dans votre système. Par conséquent, mes séances d'entraînement sont maintenant beaucoup plus productives et efficaces qu'elles ne l'étaient lorsque je m’exerçais immédiatement au réveil.

Après la séance d’entraînement, qui est une bonne pause mentale, vous devriez être en mesure de travailler quelques heures de plus si nécessaire.

Si vos 3 à 5 heures avant votre séance étaient plus disciplinées, vous pourriez tenir pour la journée.

Préservez vos matinées

Je comprends que cette organisation ne fonctionnera pas pour tous. Il y a des parents célibataires avec des enfants qui ne peuvent tout simplement pas se le permettre.

Nous devons tous travailler dans les limites de nos contextes uniques. Cependant, si vous travaillez mieux le matin, vous devez trouver un moyen de le faire. Cela peut nécessiter un réveil quelques heures plus tôt auquel vous êtes habitués et que vous preniez une sieste pendant l’après-midi.

Ou, cela peut vous demander de simplement concentrer le moment éprouvant où vous travaillez. La stratégie d’Acommon pour cela est connue sous le nom de règle « 90–90–1 », où vous passez les 90 premières minutes de votre journée de travail sur votre priorité n°1. Je suis certain que cela ne consiste pas à consulter vos courriels ou vos réseaux sociaux.

Quelle que soit votre situation, préservez vos matinées !

Je suis étonné par le nombre de personnes qui planifient des choses comme des réunions le matin. Rien ne pourrait être pire pour les meilleures performances et la créativité.

Planifiez toutes vos réunions pour l'après-midi, après le déjeuner.

Ne consultez pas vos réseaux sociaux ou vos courriels avant les 3 heures de travail approfondi. Votre heure du matin devrait être consacrée à la production et non à la saisie.

Si vous ne préservez pas vos matinées, un million de choses différentes prendront le dessus de votre temps. Si vous ne vous respectez pas, d’autres personnes décideront à votre place.

Préserver vos matinées signifie que vous êtes littéralement inaccessible pendant certaines heures. C’est seulement en cas d'urgence grave que vous pouvez quitter votre grotte.

La connexion corps-esprit

Ce que vous faites en dehors du travail est tout aussi important pour votre productivité de travail que ce que vous faites pendant que vous travaillez.

Une étude de mars 2016 dans le numéro en ligne de Neurology a révélé que du sport régulier peut ralentir le vieillissement du cerveau jusqu’à 10 ans. Beaucoup d’autres recherches ont révélé que les personnes qui s’exercent régulièrement sont plus productives au travail. Votre cerveau est, après tout, une partie de votre corps. Si votre corps est plus sain, il est logique que votre cerveau fonctionne mieux.

Si vous souhaitez opérer au plus haut niveau, vous devez adopter une approche holistique de la vie. Vous êtes un système. Lorsque vous changez une partie, vous changez simultanément l’ensemble. Améliorer un domaine de votre vie, c’est améliorer tous les autres dans un cycle vertueux.

Par conséquent, les types d’aliments que vous mangez déterminent votre capacité à vous concentrer au travail. Votre capacité à bien dormir (cela dit, il est facile de bien dormir lorsque vous vous levez tôt et que vous travaillez dur) est également essentielle aux meilleures performances.

Non seulement cela, mais beaucoup de science a jugé que jouer est extrêmement important pour la productivité et la créativité.

Stuart Brown, fondateur de l’Institut national du jeu, a étudié les « Histoires de jeu » de plus de six mille personnes et conclut que le jeu peut tout améliorer dans bien des aspects — du bien-être personnel aux relations, de l’apprentissage jusqu’au potentiel d’une organisation pour innover. Comme l’explique Greg McKeown, « les personnes couronnée de succès voient le jeu comme essentiel à la créativité ».

Dans son TED, Brown a déclaré : « Le jeu favorise la plasticité, l’adaptabilité et la créativité du cerveau… Rien n’active le cerveau comme un jeu. » Il existe une littérature croissante qui souligne les nombreux avantages cognitifs et sociaux du jeu, incluant :

Cognitif

  • Amélioration de la mémoire et de la concentration
  • Amélioration des compétences en apprentissage des langues
  • Résolution de problèmes créatifs
  • Amélioration des compétences en mathématiques
  • Amélioration de la capacité à s’auto-réguler, une composante essentielle de la motivation et de la réalisation des objectifs

Social

  • Coopération
  • Travail d’équipe
  • Résolution des conflits
  • Perfectionnement des compétences en leadership
  • Contrôle des impulsions et des comportements agressifs

Avoir une vie équilibrée est aussi essentiel pour atteindre des performances de haut niveau. Dans le Dao de jing, l’ouvrage explique que trop de yin ou de trop de yang conduit à des extrêmes et à gaspiller vos ressources (comme le temps). L’objectif est d’être au centre, équilibré.

Écouter Brain Music ou des morceaux en boucle

Dans son livre, On Repeat: How Music Plays the Mind, la psychologue Elizabeth Hellmuth Margulis explique pourquoi écouter de la musique améliore la concentration. Lorsque vous écoutez un morceau en boucle, vous avez tendance à vous dissoudre dans la chanson ; ce qui empêche votre esprit de vagabonder (laissez votre esprit vagabonder pendant que vous êtes loin du travail !).

Le fondateur de Wordpress, Matt Mullenweg, écoute un seul morceau en boucle pour être dans le flow. Comme le font des auteurs comme Ryan Holiday et Tim Feriss, et bien d’autres.

Faites un essai.

Vous pouvez utiliser ce site pour écouter en boucle les vidéos YouTube ou en faisant un clic droit sur le lecteur puis lire en boucle.

J’écoute généralement de la musique classique ou de la musique électronique (comme la musique de type jeu vidéo). Voici quelques morceaux qui ont fonctionné pour moi :


Vous en voulez plus ? Je vous invite à vous inscrire à ma newsletter, La Minute Essentielle. Chaque semaine, je vous enverrai le résumé d’un best-seller qui vous présente idées et stratégies pour vivre une bonne vie. Essayez, vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.