Photo par Juan Di Nella sur Unsplash

Comment écrire sans efforts des titres accrocheurs pour promouvoir son contenu

Un petit guide pratique essentiel pour tout créateur de contenu

Temps de lecture estimé : 5–6 minutes

« En moyenne, cinq fois plus de personnes ont lu le titre plutôt que le corps de la copie. Lorsque vous avez écrit votre titre, vous avez dépensé 80 cents de votre dollar. » — David Ogilvy

Dans un monde aussi bruyant, savoir écrire un bon titre est une qualité essentielle pour tout créateur de contenu. Dans les couvertures de magazines, des articles en ligne, des messages ventes, les titres sont partout et cherchent à vous attirer. Ou que vous soyez, vous ne pouvez pas y échapper.

Comment une simple phrase de moins de 15 mots peut inciter des personnes à lire vos articles, cliquer sur vos liens et d’acheter un produit ?

Les titres efficaces ont tendance à suivre une base qui accomplit trois tâches :

  1. Arrêter le lecteur dans sa navigation. Même deux secondes suffisent pour évaluer l’intérêt d’un titre.
  2. Faire une promesse (explicite ou implicite) qui intéresse le lecteur.
  3. Éveiller la curiosité pour les obliger à continuer à lire l’annonce.

Il n’y a aucun hasard derrière cela. Écrire un titre accrocheur peut déterminer la vie ou la mort prématurée d’un article.

Dans cet article, je vous partage 5 techniques pour rendre l’écriture de vos titres plus simple pour tout support.

5 qualités essentielles pour écrire un titre captivant

Ce titre aurait très bien pu être celui de l’article parce qu’il attire fortement l’attention, délivre une promesse et éveille la curiosité. Il interpelle aussi toute personne évoluant dans la création de contenu car j’évoque des qualités « essentielles », un adjectif intéressant qui ne laisse personne indifférent.

La mission du titre est accomplie : vous donner envie de lire la suite du contenu principal.

Dans How to Write Copy That Sells, Ray Edwards présente 5 qualités à employer pour écrire un titre irrésistible :

1 - Attirer l’attention. Pour ce faire, votre titre doit : réclamer ou promettre, évoquer une réponse émotionnelle ou susciter la curiosité. Exemples :

2 - Examiner et qualifier les lecteurs. Choisissez des mots spécifiques qui segmentent le groupe que vous souhaitez atteindre. S’adresser à tout le monde, c’est ne s’adresser à personne. Exemples :

  • Pourquoi les nouveaux auteurs échouent, et ce qu’il faut faire à ce sujet
  • Les 10 meilleures applications iPad pour les entrepreneurs

3 - Dessiner les lecteurs dans la copie du corps. N’oubliez pas que vous ne vendez pas votre concept ou proposition dans le titre. Son objectif premier est de donner envie au lecteur de lire la suite de la publication. Exemples :

  • Comment écrire un livre en sept jours
  • Comment bâtir une audience quand on débute sur Medium

4 - Communiquer la « grande idée ». Quel est le véritable avantage de votre publication et comment pouvez-vous la communiquer à vos lecteurs d’une manière qui leur soit utile ? Mettez cela en évidence dans votre titre. Exemples :

  • Doublez votre productivité instantanément
  • Le client n’est pas toujours le roi

5 - Établir la crédibilité. L’autorité est l’un des moyens les plus puissants d’attirer l’attention. Si vous avez une « carte d’autorité » à jouer, jouez-la dans le titre si possible. Exemples :

  • Un professeur de psychologie à Stanford révèle le secret de l’autodiscipline
  • Une étude de Harvard trouve 3 traits communs aux personnes à succès

L’intégration de ces cinq principes dans vos titres devrait vous apporter plus de trafic et/ou plus de ventes. Les utiliser sur votre blog vous apportera plus de lecteurs et plus d’engagement avec votre tribu.

5 modèles de titres pour faire plus de ventes

1 - Le titre « Comment ». La clé pour faire fonctionner ce titre en particulier est que vous devez l’associer à un avantage dont votre lecteur se soucie (en lien avec votre contenu, bien sûr). Exemples :

2 - Le titre « Transactionnel ». Ce titre porte sur la promesse. Lorsque vous avez vraiment un contenu de haut niveau, ce titre attirera l’attention. Exemples :

  • Donnez-moi 30 minutes et je vais vous apporter plus de trafic sur votre blog
  • Essayez ces 5 tactiques pendant une semaine, et vous serez deux fois plus productif

3 - Le titre « Raison-pourquoi ». Le psychologue Robert Cialdini cite le pouvoir du mot « parce que » dans son livre Influence et Manipulation. Ses recherches ont montré qu’ajouter simplement le mot « parce que » à une demande facilite la probabilité que vous obtiendrez ce que vous demandez. Exemples :

4 - Le titre « Question d’investigation ». Avec ce genre de titre, vous posez une question qui crée un désir intense de connaître la réponse. Le type de question que vous voulez poser est celui qui évoque vraiment une forte curiosité ou que vous connaissez un problème de votre lecteur. Exemples :

  • Pourquoi les médecins ne sont-ils pas malades ?
  • Souhaitez-vous que de plus de personnes achètent votre livre ?

5 - Le titre « Si-alors ». Avec ce titre, vous contrastez quelque chose qui est facile à faire pour votre lecteur avec le plus grand bénéfice de votre publication. Exemples :

  • Si vous pouvez envoyer et recevoir un courriel, vous pouvez créer une plate-forme
  • Si vous pouvez suivre une recette, vous pouvez écrire de meilleurs titres

Une formule magique

Écrire de bons titres, c’est aussi en écrire beaucoup… de mauvais.

Le but n’est pas de s’arrêter après une ou deux tentatives ; écrivez beaucoup de titres potentiels. En produisant beaucoup de déchets, vous allez tomber sur le titre qui correspond à votre contenu et qui donne vraiment envie de lire.

Voici une formule simple : Numéro ou mot-déclencheur + Adjectif + Promesse

Le titre de cet article est : Comment (mot-déclencheur) écrire sans efforts (adjectif intéressant) des titres accrocheurs pour promouvoir son contenu (promesse forte et attrayante).

  • Des mots-déclencheurs : Comment, Pourquoi, Ce que (j’ai appris en…)
  • Des adjectifs intéressants : Sans efforts ; Minutieux ; Drôle / Amusant ; Gratuit ; Incroyable ; Essentiel ; Absolu ; Étrange.
  • Utiliser une seule justification : Raisons ; Principes ; Faits ; Leçons ; Idées ; Manières ; Façons ; Secrets ; Ruses.

N’utilisez jamais le mot « chose ». C’est brouillon et cela ne prête à aucune inspiration.

Que cherchez-vous à faire ?

Vous cherchez à ce que des gens lisent votre contenu qui, selon vous, a de l’intérêt et leur apporte de la valeur. Employer ces techniques, c’est faciliter cette rencontre entre les lecteurs et votre contenu. C’est gagnant-gagnant.

Certes, le facteur chance peut jouer un rôle important (un influenceur qui partage votre contenu au bon moment), mais il y a un indice qui ne trompe pas dans un article de qualité, c’est que l’auteur tienne sa promesse.


Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.