Comment exploiter le principe de Pareto pour faire plus avec moins

Apprenez à utiliser votre temps de la façon la plus efficace que possible grâce à un simple concept économique

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Dans ce monde impatient et hyperactif, beaucoup d’entre nous doivent répondre à des problématiques de plus en plus complexes. La liste de tâches s’allonge et nous pouvons rapidement nous trouver inondés dans un environnement chaotique. Face au surmenage, n’importe qui ressent de l’insatisfaction lorsqu’il n’a plus l’emprise sur soi.

Et si vous reprenez le contrôle de votre temps ?

C’est ce que propose Richard Koch dans son livre « Le Principle 80/20 », où il encourage le lecteur à se concentrer sur ce qui est le plus essentiel.

Le principe du 80/20 est un concept économique qui dit que la grande majorité de nos résultats proviennent d’une petite proportion d’effort dans nos vies. Son application théorique et pratique peut changer votre manière de raisonner.

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Pourquoi il faut se débarrasser de vos relations amicales/sentimentales non-réciproques
  • Pourquoi chercher à plaire à tout le monde rend extrêmement malheureux
  • Pourquoi penser sur le long terme est le meilleur moyen de vivre une vie par choix plutôt que par défaut

Penser le principe des 80/20 est contre-intuitif

L’équilibre n’est pas un état naturel du monde, mais le déséquilibre, lui, l’est profondément. L’évolution des espèces est une résultante des boucles de rétroaction qui se multiplient et se renforcent petit à petit.

Ce cycle de sélection naturelle s’amplifie avec chaque boucle pour produire des différences importantes sur la durée. Et seuls les plus forts survivent dans la durée.

Aussi injuste qu’il soit, nous sommes tous nés dans l’inégalité génétique. Si nous sommes à peu près semblables dans ce qui définit un être humain, certains sont nés avec des prédispositions génétiques heureuses (grand, beaux, intelligents) ou malheureuses qui vont, grandement, conditionner une partie de leur vie. Et le pire dans tout cela, c’est que vous ne l’avez pas choisi. Vous êtes nés et depuis vous improvisez.

Un autre exemple de déséquilibre naturel provient de la distribution inégale du revenu et de la richesse. Savoir que huit milliardaires possèdent autant que 50 % des habitants de la planète est une injustice sociale. Cette perception provient du fait que beaucoup de gens supposent que le travail et la récompense devraient avoir la même signification pour tous.

Pourtant, tout travail ne produit la même valeur et donc la même récompense. Il est de même pour toutes les tâches qui n’ont pas la même importance et le même impact dans votre vie. Beaucoup d’entre elles sont même insignifiantes, si l’on applique le principe de Pareto qui part du constat que 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

Le déséquilibre est présent partout. On peut avoir tendance à croire qu’en passant plus de temps au travail, on devient plus productif or c’est tout le contraire, car très peu d’actions sont essentielles et détiennent un énorme impact. Et cela est totalement contre-intuitif pour beaucoup de gens.

Appliquer le principe de Pareto pour changer de perspective

Bien que le principe de Pareto ne puisse pas se mesurer de façon absolue dans votre quotidien, vous pouvez toujours faire des estimations en vous basant sur vos expériences et vos résultats.

Si vous avez à définir une destination, quelles seraient les 20 % des activités de votre que vous estimez essentielles et sur lesquelles vous voudriez vous concentrer ? Pensez à vos rêves, vos objectifs, vos envies, vos désirs, tout ce qui donne envie de vous lever chaque matin. Que voulez-vous absolument accomplir dans votre vie ?

Une fois que vous avez défini votre destination, vous pouvez penser à une route pour savoir comment y parvenir le plus vite que possible. Prenez le temps d’explorer toutes les options possibles pour trouver comment accomplir ce qui vous est essentiel avec le moins d’effort, mais avec les meilleurs résultats.

En investissant votre temps sur les activités les plus qualitatives, vous pourrez remarquer une augmentation de votre qualité de vie.

Réfléchir sur le long terme

En vertu de l’effet cumulé, de petites actions judicieuses menées avec persistance peuvent aboutir à de grands résultats. Pour citer Aristote, « L’excellence est un art que l’on n’atteint que par l’exercice constant. Nous sommes ce que nous faisons de manière répétée. L’excellence n’est donc pas un acte, mais une habitude. »

Ce que vous faites au présent, détiendra un impact sur votre futur. Et cette règle s’applique dans tous les domaines. Si vous placez 10 % de ce que vous gagnez chaque mois en épargne, vous allez réaliser dans le temps que cette somme pourra vous permettre d’accomplir.

Plus un bon choix est entrepris tôt, plus vous allez récolter les effets positifs sur le long terme (alimentation, sommeil, sport, finances).

Arrêter de chercher à plaire à tout le monde

« Je ne peux pas vous donner la recette infaillible du succès, mais je peux vous donner la recette de l’échec : essayer de plaire tout le temps à tout le monde. »
 — Herbert Bayard Swope

Dans notre monde moderne, entrer en contact avec des gens n’a jamais été aussi simple. Mais beaucoup d’entre nous se retrouvent surchargés dans leur désir de vouloir de grandes relations avec tout le monde, ce qui aboutit à ne plaire à personne.

Vous ne pouvez pas avoir tout le temps tout ce que vous voulez. Ne serait-ce que par pragmatisme, car votre temps et votre énergie sont limités. Vous serez toujours limité par des contraintes extérieures et objectives qui vous dépassent. C’est pour cela qu’il faut être prêt à faire des compromis, c’est-à-dire une décision qui estime une valeur plus élevée à une possibilité parmi tant d’autres.

Plutôt que d’essayer de plaire à tout le monde, concentrez-vous sur les relations qui comptent le plus. Si on applique le principe de Pareto, alors 80 % de votre satisfaction dans vos relations proviennent de 20 % des personnes que vous côtoyez.

Vous pouvez vous demander : « Parmi toutes les toutes personnes de ma vie, quelles sont celles qui sont les plus importantes pour moi ? Combien de temps de qualité ai-je passé avec eux ? Quelles sont celles qui me rendent meilleur ? »

Vos meilleurs alliés sont ceux qui vous donnent ce que vous ne pouvez pas avoir. Cela est aussi valable pour vos relations sentimentales ou tomber amoureux se révèle être extrêmement stratégique car c’est l’une des relations les plus importantes qu’on peut nouer avec une seule personne durant une période de temps limité.

Une relation compatible exige aussi que vous et votre partenaire soyez d’accord sur quelques valeurs de base. Un mariage sur deux finit par un divorce. D’où l’intérêt de choisir soigneusement vos amis et votre partenaire.

La pire façon de perdre — une guerre, une conflit, une relation — est lentement et péniblement. Si quelqu’un vous fait perdre du temps ou que vous constatez un déséquilibre très prononcé dans la relation que vous entretenez, ne perdez pas plus de temps et partez !

Et vous, que vous faut-il pour mener une bonne vie ?

Pour vous faire votre propre idée, vous pouvez dresser une liste de choses qui compte le plus pour vous et décider de concentrer votre énergie ce qui est essentiel pour vous.

Ce faisant, vous priorisez votre bonheur et votre sentiment d’accomplissement. Lorsque vous faites ce qui compte le plus pour vous, vous arrêtez de perdre votre énergie sur ce que les autres peuvent penser de vous.


Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.