Comment gagner du temps grâce au sommeil polyphasique ?

Pierre Favrel
Apr 29 · 5 min read

Le sommeil polyphasique est une technique qui permet de diminuer votre temps de sommeil tout en optimisant votre énergie. Dans cet article je vous explique comment pratiquer le sommeil polyphasique.

Cet article a été initialement publié sur mon site web, vous y découvrirez de nombreux autres articles sur de thèmes similaires.

Le sommeil polyphasique, c’est quoi ?

Le sommeil polyphasique est une pratique qui consiste à séparer notre cycle de sommeil en plusieurs phases. Il est différent d’un sommeil monophasique où nous dormons une seule fois dans la journée. Les phases peuvent varier en fonction du type de sommeil polyphasique que nous souhaitons pratiquer.

Le fait de séparer les phases permet de raccourcir celles-ci et donc de gagner du temps de sommeil. Il permet aussi de maximiser l’énergie au quotidien car le sommeil est mieux géré et de meilleure qualité.

Pour ceux qui voudraient des précisions scientifiques, le sommeil polyphasique permet de supprimer une partie du sommeil léger. Celui ci, à la différence du sommeil profond n’est pas réparateur.

Le sommeil profond est la seule phase de sommeil où nous rêvons et où notre corps se relâche. C’est le seul moment de la nuit où nous regagnons de l’énergie. Le sommeil léger, quant à lui, est considéré inutile pour les scientifiques car il permet simplement de combler les trous entre les phases de sommeil profond. L’avantage ? Il suffit de deux heures de sommeil profond pour que nous soyons totalement régénérés et en pleine forme.

Moins dormir = plus en forme ? Où est la logique ?

Même si cela peut paraître contradictoire de moins dormir pour mieux dormir, c’est le mode de sommeil que nous avons pratiqué pendant longtemps lorsque le développement de l’Homme a eu lieu. En effet, pour se protéger des bêtes et des menaces extérieures, l’Homme pratiquait des petites siestes afin de réduire son temps de sommeil. Cela permettait de garder le feu allumé et de protéger sa tribu. C’est aussi le mode de sommeil des enfants de 0 à 1 an avant que nous les conditionnons à un sommeil monophasique …

Le sommeil polyphasique est très populaire notamment dans les sports de voile où les skippers pratiquent le sommeil polyphasique uber-man qui consiste à faire des siestes de vingt minutes toutes les deux heures.

Le sommeil est encore une science que nous ne comprenons pas bien et c’est pour cela que beaucoup de pratiques liées au sommeil sont encore non étudiées. Cependant elles sont dans la ligne de mire des scientifiques car le potentiel est énorme.

Les différents types de sommeil polyphasique

Ce mode je le pratique tous les jours et je recommande de le tester. C’est le plus simple à faire car c’est celui pratiqué par beaucoup de personnes sans qu’elles ne s’en rendent compte. Il permet de réduire le temps de sommeil moyen de deux heures. En effet, il suffit juste de rajouter une sieste de vingt minutes à sa journée pour augmenter ses performances et son énergie. Ce sont ces vingt minutes de sieste par jour qui vont permettre de combler le déficit des deux heures que nous avons volontairement supprimé. Le gain est donc de quatorze heures par semaine.

Beaucoup de personnes le pratique à leur insu. C’est la célèbre sieste de votre grand-père après manger sur le canapé. Papy avait tout compris.

Pour les personnes très fatiguées c’est aussi un mode de sommeil qui permet de rattraper du sommeil en retard. Par exemple si j’ai dormi très peu la veille je peux faire une sieste le lendemain de vingt minutes en plus de mon cycle monophasique de huit heures ce qui me permet de rattraper deux heures de sommeil en retard. Je dors donc huit heures plus une sieste de vingt minutes et j’ai la sensation de dormir dix heures.

Malheureusement, ce n’est pas cumulable, le sommeil n’est pas à crédit. Il faut donc toujours privilégier un sommeil de qualité chaque nuit et ne pas se dire que nous pourrons dormir le lendemain.

Ce mode de sommeil consiste à réaliser une grosse sieste de trois heures ainsi que trois siestes de vingt minutes dans la journée. Le temps gagné est donc de vingt-huit heures par semaine.

C’est le mode de sommeil intermédiaire pratiqué par de nombreux scientifiques et par de nombreux chefs d’entreprise. Celui-ci permet de gagner énormément sur le temps de sommeil en contrepartie d’un emploi du temps très bien géré.

Il y a beaucoup de témoignages sur internet de personnes qui pratiquent ce mode de sommeil au quotidien. Ils disent être plus en forme encore qu’avec le cycle biphasique. Malheureusement, aucune étude scientifique n’a été réalisée sur ce mode de sommeil. Les scientifiques qui le pratiquent le font uniquement pour leurs intérêts personnels et l’avancée de leurs recherches

C’est le mode de sommeil ultime qui permet de gagner jusqu’à six heures sur sa nuit. Le gain de temps est énorme, quarante-deux heures sur une semaine, soit quasiment un week-end supplémentaire par semaine !

Celui-ci consiste à faire six siestes de vingt minutes toutes les quatre heures. Il n’y a donc plus de différence entre le jour et la nuit car la journée est découpée en petites journées de quatre heures.

C’est pour cela que celui-ci n’est pas utilisé tous les jours. Il est incompatible avec le mode de vie actuel et un travail à contrainte horaire.

Cependant les skippers ou certains scientifiques (Leonard de Vinci, Edison, …) l’ont utilisé pour performer dans leur domaine. Les skippers, souvent seuls, utilisent systématiquement ce mode de sommeil. Cela leur permet d’être un maximum éveillé sur le bateau et de naviguer plus longtemps.

Malgré le reclus social qu’il engendre c’est le mode ultime pour régénérer ou atteindre un objectif chronophage. À vous de choisir.

Pourquoi mettre en place un sommeil polyphasique ?

Si vous êtes comme moi et que vous aimez avoir du temps libre, le sommeil polyphasique est un atout de taille. Il permet à celui qui le pratique avec assez d’assiduité de multiplier son temps et son énergie. Il s’adresse donc à toutes les personnes conscientes que le temps est une ressource très précieuse.

De plus pour des activités qui demandent énormément de récupération comme un entraînement intensif ou la préparation d’un concours qui malmène votre cerveau un court laps de temps, le sommeil polyphasique est la clé.

J’espère que cet article vous aura aidé. Si toi aussi tu veux tester le mode uber-man comme Albert Einstein, n’oublie pas de me faire part de ton retour.


Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent ma newsletter qui a pour objectif simple, t’aider a développer un art de vivre qui te permettra d’accomplir tes objectifs. Pour cela je parle de plusieurs concepts afin d’aider les gens comme toi à améliorer leur niveau de santé et optimiser leur productivité

Dès votre inscription, vous recevrez un guide pratique gratuit de : Le secret pour prendre en main ta santé.

Cliquez ici pour vous inscrire

Cliquez sur l’image pour vous inscrire a ma newsletter

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.

78

78 claps
Pierre Favrel

Written by

Passionné depuis toujours par le développement personnel et la nutrition, je consacre mon temps libre à me documenter et écrire sur ces sujets.

Essentiel

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.