Lire fait évoluer. Évoluer est une priorité. Lire est une priorité.

Effortless Reading : Comment lire jusqu’à 3 livres par semaine sans trop vous fatiguer

Petit traité à l’usage de ceux qui veulent lire simplement, efficacement et (presque) sans effort.

Temps de lecture estimé : 6–7 minutes

Dans nos vies surmenées, trouver du temps pour lire est un vrai défi. Pourtant, lire est une des activités les plus bénéfiques sur le long-terme ; elle est un investissement pour votre cerveau et votre futur.

Maîtriser cette compétence est le propos du livre Effortless Reading de Vu Tran. Passionné de life hacking, il a lu plus de 800 livres en 3 ans pour accélérer son apprentissage.

Il en a développé une méthode : la « lecture délibérée » (deliberated reading) qui consiste à consulter un livre à travers plusieurs étapes — chacune avec un objectif, une rapidité et un niveau de compréhension différent.

La méthode de lecture délibérée est une nouvelle approche de la lecture. Elle veut en faire un élément de personnalisation pertinent, efficace et accessible à tous.

Multiplier votre lecture par 3 en faisant deux fois moins d’efforts, sans avoir la moindre compétence en lecture rapide, c’est possible avec une bonne organisation.

Quel est votre « pourquoi ? »

Beaucoup de gens ne s’arrêtent pas de lire une fois qu’ils ont répondu à leurs questions. Le problème avec cette approche, c’est qu’elle tourne l’attention dans un mode « par défaut » dans laquelle l’esprit est constamment en recherche de nouveauté, même si l’information n’est pas pertinente avec vos objectifs.

Au final, ces personnes n’ont pas le sentiment d’en avoir appris plus que ce qu’ils n’avaient espéré. La capacité à contrôler ce mode par défaut est ce qui différencie les lecteurs compétents du reste parce qu’ils lisent avec un objectif et une intention. Gardez toujours à l’idée votre pourquoi lorsque vous lisez un livre.

Vos antisèches de lecture

Il y a trois aspects importants à retenir pour la lecture : comprendre vos forces et votre situation, trouver ce qui est pertinent pour vous, et lire avec une intention.

La première étape est de vous demander : « Quel est votre objectif final en lisant ce livre ? » Lire nécessite de commencer avec une intention.

Quand lire ?

Idéalement, tous les jours. Le meilleur moment est le matin avant le petit-déjeuner et le soir après dîner.

De quoi ai-je besoin ?

Un marque-page, un stylo, un livre et un chrono (10–15 minutes pour les débutants). Si vous lisez un e-book, assurez que votre lecteur vous permette de prendre des notes et de marquer vos pages.

Parcourir un livre efficacement

L’objectif ici n’est ni de lire rapidement ni de « tout lire » dans une courte période de temps. Mais plutôt de choisir un chapitre pertinent pour vous et de le consulter à votre rythme.

  1. Lire la quatrième de couverture (présentation, auteur).
  2. Lire le sommaire.
  3. Lire l’introduction.
  4. Parcourir rapidement le premier chapitre.
  5. Trouver le chapitre qui est le plus susceptible de répondre à la grande question que vous vous posez.
  6. Une fois trouvé, lisez-le à votre vitesse naturelle.
  7. Une fois que vous avez terminé le chapitre, laissez le livre. Après chaque lecture, vous avez besoin de vous donner du temps pour comprendre et appliquer, ce que vous avez découvert.

Déconstruire les 3 mythes de la lecture

Mythe n°1 : Quel livre me recommandes-tu de lire ?

À cette question, les gens peuvent vous donner des recommandations sans savoir ce qui motive vraiment vos intentions.

Une meilleure question serait : « J’essaie d’en savoir plus sur [insérez la compétence ici]. Qu’est-ce que tu me recommandes de lire ? » Avec un peu de chance, ils peuvent vous rediriger vers le bon expert sur le sujet.

Nous avons des besoins différents. Votre objectif est de lire autant de livres pertinents que possible et d’éviter les mauvais pour vous. La vie est trop courte pour lire de mauvais livres.

Mythe n°2 : Maîtriser la lecture rapide est nécessaire

Le problème de cette technique est que la rétention d’informations n’est pas aussi rapide que celle de la lecture.

Le cerveau humain n’a pas évolué pour intégrer un tel niveau d’information. Il n’a pas d’autre choix que de s’adapter en développant un système de filtre : rejeter les 99 % et retenir les éléments les plus pertinents. C’est ce système qui protège votre cerveau du surmenage.

La lecture rapide fait perdre beaucoup d’énergie à votre cerveau et se révèle être très peu efficace dans la durée.

Mythe n°3 : Vous feriez mieux de lire le livre entier

Quand vous achetez un livre, vous pouvez vous sentir obligé de le lire jusqu’au bout. Hélas, tout livre comporte des bons chapitres et des mauvais. Certains sont bons pour vous, et d’autres ne le seront pas.

Vous avez toujours un objectif final avec un livre : apprendre une compétence ou être plus efficace.

Votre objectif devrait être le conducteur de votre lecture. Il doit vous guider dans la décision des chapitres que vous lisez, et non vous engager à lire un livre entier qui vous fera perdre beaucoup de votre temps.

L’attention sélective : choisir le BON livre à lire

Viser juste dans vos livres, ça rapporte plus de points que dans un jeu de fléchettes.

L’attention sélective consiste à connaitre ses forces, ses faiblesses et sa situation actuelle pour pouvoir concentrer toute votre énergie dans votre problème prioritaire.

Savoir où vous en êtes

Quel est l’état actuel de vos finances ? Où en êtes-vous avec votre vie professionnelle ?

Être conscient de ce contexte filtre d’emblée des livres qui ne sont pas utiles pour vous.

Si vous êtes dans une étape de précarité dans vos finances, préférez lire un livre sur comment réaliser de bonnes performances, vous motiver à travailler dur, et stabiliser vos finances.

Connaître son problème

Chaque jour, nous avons à gérer différents aspects de notre vie incluant la santé, la richesse, les relations ou le bonheur.

Si vous prêtez attention à vos pensées, vous réaliserez que vous pensez souvent à un seul problème — le plus impactant et aussi le plus déroutant.

C’est celui sur lequel vous procrastinez et qui vous effraie le plus. Pouvez-vous l’identifier et savoir comment cela s’est formé ?

La répétition : traiter le livre comme un ami

« Vous êtes la moyenne des cinq personnes avec qui vous passez le plus de temps. » — Jim Rohn

Relire un livre est tout aussi important que de lire un nouveau livre. Les relectures sont bénéfiques pour aller plus loin dans la lecture et compréhension des concepts-clés qui vous étaient peu accessibles lors de la première lecture.

Ne soyez pas effrayé à l’idée d’arrêter de lire un livre qui ne vous correspond pas. Préférez passer plus de temps à relire les meilleurs livres que vous avez. Ce sont vos meilleurs amis sur le long terme.

La répétition forme une profonde relation entre vous et le livre. Et c’est seulement à ce moment-là, que ça ses effets commencent à se percevoir dans votre quotidien.

Ajouter un facteur de répétition à la lecture

Une routine de lecture peut être formée et améliorée seulement si elle est quantifiée et mesurable.

Pour faciliter cela, vous pouvez une liste des 50 à 150 meilleurs livres que vous relirez chaque année. Essayez de maintenir deux listes de livres : ceux que vous avez lus et une liste de ceux que vous souhaiteriez lire.

Écrivez vos objectifs de lecture pour l’année, divisez-les en des objectifs mensuels, et planifiez aussi vos lectures pour chaque semaine. Cela vous permettra de mesurer vos progrès et d’organiser vos connaissances en les classant par ordre d’importance.

Équilibrer ses lectures

Reposer sur de bonnes fondations pour bâtir votre empire de connaissances.

Pour bâtir de solides connaissances, il est important de savoir diversifier ses lectures parmi les catégories suivantes : les classiques, les tactiques (how to books) et les autobiographies et biographies.

  1. Les livres classiques : sont ceux qui ont passé l’épreuve du temps — des livres qui durent depuis au moins 20 ans. Leurs auteurs sont souvent des grands penseurs du siècle. Par conséquent, le contenu est habituellement recherché et validé. Dans la pratique, les principes de ce genre de livres devraient s’appliquer pour plusieurs décennies.
  2. Les livres tactiques (how to books) : ce sont des livres qui permettent d’acquérir une compétence ou d’effectuer certaines tâches efficacement. Ils proposent du contenu à jour, mais leur durée de vie est courte (pas plus de deux ans en général).
  3. Les autobiographies et les biographies : incluent les histoires des personnes les plus connues de notre monde. Étudier leurs histoires vous donne de bonnes leçons que vous ne trouverez nulle part ailleurs pour vous familiariser avec des décisions-clés.

En comprenant le but de ces trois types, votre lecture en sera facilitée en choisissant le bon type de livre dans votre période de vie.

Aller à la bonne vitesse de lecture

Dans la lecture, des accidents se produisent lorsque votre vitesse de lecture n’est pas alignée avec le type de livre que vous lisez. Ces symptômes se traduisent par la fatigue, la somnolence, l’incapacité de retenir ou de lier l’ensemble des informations, etc.

Aller à la bonne vitesse vous permet d’être dans des conditions optimales pour lire un livre sans efforts.

Être une Ferrari de la lecture ? Seulement si vous êtes très familier avec le sujet que vous lisez. Sinon gare aux accidents !

Les livres tactiques : vitesse 3, légère volonté requise

Ce sont les livres plus faciles à lire parce que vous pouvez trouver de grandes récurrences autour de la thèse de l’auteur. Leurs chapitres sont bien structurés, débutant avec une histoire (ou un exemple), ensuite la thèse, suit l’application et un exercice.

Généralement, un livre tactique aura seulement un ou deux points applicables pour vous au moment de lecture. Le reste est soit des exemples, des points sans importances ou pas applicables à ce moment pour vous.

Les livres classiques : vitesse 2, grande volonté requise

Les classiques sont conçus pour être lus à un rythme modéré. Ils réclament plus d’attention. Vous devriez autoriser plus de temps pour les comprendre et les intégrer avec vos propres expériences en les lisant.

Certains livres classiques requièrent aussi de la préparation comme comprendre le contexte de son écriture afin d’avoir un haut niveau de compréhension.

Les autobiographies ou les biographies : vitesse 1, tout doux

Ce genre de livres doivent se lire à la vitesse la plus basse. Vous avez besoin de comprendre votre objectif final en lisant de tels ouvrages.

Ces livres sont faits pour s’immerger dans la vie de la personne afin d’étendre votre vision et votre zone de confort au-delà de vos circonstances actuelles.

« Lire une idée dans un livre au bon moment et dans le contexte approprié aura bien plus d’effets que de lire dix livres sans aucun rapport. » — Vu Tran

Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.