La Technique Pomodoro : Une méthode simple pour rapidement gagner en efficacité

Si vous êtes un procrastinateur complexé, il est temps de lire ceci.

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Pour beaucoup, quand il s’agit de se mettre au travail, le temps est notre plus grand ennemi : il semble s’allonger sans fin lorsque vous avez une tâche pénible à faire, puis il s’envole lorsque vous perdez du temps à vous distraire.

Inefficace. Si c’est ce qui caractérise votre journée de travail, alors il existe une solution simple pour améliorer rapidement votre productivité.

Dans The Pomodoro Technique, Francesco Cirillo propose une méthode pour répartir votre travail en petites tâches administrables durant un temps déterminé et sans interruption.

Sa technique a aidé de nombreux procrastinateurs à se débarrasser de leur culpabilité pour mieux travailler.

La technique du Pomodoro

La technique Pomodoro est aussi simple qu’elle est efficace.

Vous choisissez une seule tâche. De préférence, quelque chose qui mérite une attention complète.

Vous réglez un minuteur pendant 25 minutes (pomodoro). Vous vous engagez à passer ce temps sur le travail à faire.

Faites le job. Ne soyez pas un esclave de vos interruptions. Lorsque vous pensez à quelque chose qui est susceptible de vous arrêter, notez-le sur une feuille de papier et poursuivez votre pomodoro. Sauf si il y a une urgence : toilettes, maison qui brûle ou invasion de sauterelles.

Une fois que le minuteur sonne, prenez une pause de 5 minutes pour vous détendre. Étirez-vous, buvez un verre d’eau, méditez, faites tout ce qui n’est lié au travail. Le signal sonore aide votre esprit à intérioriser le passage d’un état de travail ciblé à la relaxation et inversement.

Après avoir fini 4 pomodori, prenez une pause plus longue de 20 à 30 minutes. Cela permet à votre cerveau de se reposer pour faciliter l’assimilation de nouvelles informations et éviter la fatigue mentale.

Les avantages du Pomodoro

Mieux mesurer son temps. Prenez une liste pour dresser l’inventaire de vos tâches. Cochez une croix à côté de la tâche pour chaque pomodoro passé. À la fin de votre journée, vous aurez un bon indicateur de votre temps de travail.

Couper toute interruption (réseaux sociaux, courriels, téléphone). Gagner en discipline, c’est apprendre à dire non pour se concentrer sur l’essentiel. Votre vie sociale ne va pas s’effondrer si vous êtes indisponible pendant 25 minutes.

Estimer le temps passé. Avec l’expérience, vous pourrez estimer combien de pomodori seront nécessaires pour accomplir une tâche.

Par exemple : Faire des recherches — 2 pomodori ; Écrire un article — 3 pomodori ; Relire et corriger les fautes — 1 pomodoro.

Gagner en efficacité. Après chaque pomodoro, vous pouvez mesurer votre progrès en notant tout ce qui peut vous aider à vous améliorer.

Définir vos limites. Ce qui vous motive à terminer une tâche dans un délai déterminé. Plus on a de temps pour réaliser une tâche et plus cette tâche prendra du temps. C’est la loi de Parkinson et les étudiants la connaissent… très bien.

Fixer vos objectifs. Prendre conscience qu’on passe beaucoup de temps à faire quelque chose qui n’est pas essentiel, permet de redéfinir vos priorités.

Clic droit > Enregistrer sous > Images > Imprimer > Pratiquer

Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.