L’art d’apprendre : Comment surpasser la concurrence et penser comme un champion de haut niveau

Découvrez comment la méthode d’apprentissage des champions de haut niveau

Onur Karapinar
Aug 25 · 8 min read
Photo d’Audi Nissen sur Unsplash

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Vous êtes-vous demandé comment font les joueurs de haut niveau pour parvenir à leur maîtrise et leurs prouesses ?

Josh Waitzkin est un enfant prodige. Il est devenu maître international d’échecs à l’âge de 16 ans. Il s’est ensuite tourné vers les arts martiaux, devenant un expert en Tai-chi-chuan.

Dans son livre, The Art of Learning, Waitzkin décompose le processus d’apprentissage en tissant des expériences et des anecdotes de sa propre vie de sportif de compétition.

Il transmet sa méthode d’apprentissage que la plupart des gens de haut niveau dans leur domaine n’ont compris que de manière intuitive. À travers ces expériences, il s’appuie sur le principe de l’acquisition d’une maîtrise véritable et complète sur n’importe quel domaine.

L’importance de perdre

Josh était un prodige des échecs dès son plus jeune âge. Enfant, il a passé des heures dans le parc de Washington à jouer avec des joueurs d’échecs rapides tout en les battant et en apprenant d’eux. Il a commencé à gagner des championnats à un jeune âge.

Toutefois, quand il a commencé à participer à des tournois d’échecs pour adultes, il a commencé à perdre.

L’échec l’a amené à prendre une pause pour interroger ses performances, réfléchir à ses faiblesses et apprendre de ses erreurs. Il s’est rendu compte qu’il perdait à cause de son manque de concentration.

Dans les tournois adultes, les matches durent deux fois plus longtemps. À 10 ans, Waitzkin ne pouvait pas égaler la concentration et la discipline d’adversaire plus âgé. La défaite lui a permis de comprendre que l’endurance était sa principale faiblesse, et il a travaillé dur pour l’améliorer.

L’échec n’est qu’un tremplin vers le succès, une opportunité d’apprentissage. Les vrais champions savent tirer le meilleur parti de l’échec. Cela les aide à se débarrasser de leur ego et de leur arrogance et à renforcer leur humilité. Perdre vous aide aussi à voir les choses en perspective, et c’est très important pour l’avenir d’un champion.

Si l’on fait face à une grande perte ou à un revers, plutôt que de pleurer, il faut prendre du temps pour réfléchir et se rassembler. Cela donne un repos bien nécessaire pendant lequel une personne peut s’introspecter sur ce qui s’est bien passé, et ce qui s’est mal passé.

La bonne approche pour un champion

La majorité des gens abordent l’apprentissage de la mauvaise façon. Il existe deux approches de l’apprentissage : l’approche par entité et l’approche progressive.

Selon la première approche, la compétence ou le talent est considéré comme quelque chose d’inné et de figé que l’on ne peut pas changer.

D’autre part, dans la deuxième approche, la compétence est considérée comme quelque chose que l’on peut saisir, améliorer et maîtriser lentement et progressivement.

Les personnes les plus performantes dans n’importe quel domaine, même celles que nous croyons avoir le talent suprême, comptent sur l’approche progressive.

Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et d’autres joueurs champions sont souvent considérés comme des champions uniquement en raison de leur talent.

Cependant, ils ont aiguisé leurs compétences en pratiquant et en s’améliorant petit à petit chaque jour depuis des années. C’est une erreur d’ignorer le dur labeur derrière le génie.

Parmi toutes les personnes motivées et talentueuses du monde, seules quelques-unes réussissent vraiment. Pourquoi ? Parce qu’un trop grand nombre de personnes sont découragées après une erreur qui les effraie.

Si vous souhaitez tirer profit de vos erreurs et des lacunes que vous rencontrerez au cours de votre formation, vous devez développer une approche progressive de l’apprentissage.

Notre capacité d’apprentissage est immense, et le fait de nous concentrer sur de petites étapes progressives de façon constante pendant une longue période de temps peut se traduire par des gains immenses.

Adopter l’approche progressive, c’est reconnaître que nous avons la capacité de saisir tout concept ou toute compétence, à condition de sortir de sa zone de confort et de déployer les efforts nécessaires dans la poursuite longue et lente vers l’excellence.

La pratique rend parfait : l’intuition

Prenons l’exemple des échecs pour comprendre ce point. Au fur et à mesure que l’on devient plus analytique et calculateur, on peut voir plusieurs mouvements brillants. Mais pour être un vrai champion, il faut d’abord faire preuve d’intuition et faire preuve d’une telle ingéniosité.

À l’échiquier, le temps est limité pour une analyse détaillée. C’est pourquoi il faut analyser intuitivement le jeu et trouver des positions innovantes en quelques minutes.

L’intuition n’est rien d’autre que l’art de passer de A à D, sans passer par B et C. Lorsque vous n’avez pas à vous rappeler le fonctionnement de certains modèles, vous pouvez gagner du temps supplémentaire pour rechercher les faiblesses les plus subtiles dans la position de son adversaire.

Être dans le moment présent avec un sens aigu de la conscience propulse l’intuition à l’action. Avec la perfection viennent l’anticipation et l’imagination. Ainsi, plus on pratique une compétence, plus on devient intuitif dans son utilisation.

Maîtriser les détails et utiliser l’adversité à votre avantage

Vous est-il déjà arrivé d’être pleinement concentré sur une tâche et d’être interrompu par une personne qui entre dans votre bureau, ou un appel téléphonique ?

Cela est énervant, mais l’adversité peut être utilisée à notre avantage. En cas de blessure, l’athlète peut développer d’autres habiletés qui peuvent compenser pour la partie blessée et, ce faisant, faire de l’athlète un compétiteur complet.

Une fois qu’un sportif atteint un certain niveau, l’enjeu principal est de naviguer et d’utiliser efficacement toutes les compétences qu’il ou elle a acquises. Cela exige une perception accrue. Ceci est souvent ressenti par les meilleurs concurrents, qui ont l’impression que le temps ralentit pendant les grands moments et qu’ils peuvent voir les choses venir.

En réalité, c’est leur maîtrise et leur compréhension de la situation elle-même qui leur permettent d’anticiper les mouvements de leurs adversaires. Quiconque souhaite devenir un champion doit le faire régulièrement, selon son intuition.

Une bonne manière de faire est de cultiver votre résilience mentale en vous plaçant délibérément dans des situations qui défient votre concentration.

Par exemple, vous pourriez écouter de la musique pendant que vous écrivez

Mettre l’accent sur le rétablissement

Des performances au plus haut niveau réclame généralement beaucoup d’énergie, et il est naturel que l’on ait besoin de se reposer de temps en temps pour continuer à livrer des performances de qualité. L’exercice physique peut aider à améliorer la récupération de la santé mentale et physique.

Les personnes qui font du sport savent que la croissance musculaire a lieu pendant les périodes de récupération entre les séances d’entraînement, plutôt que dans le gymnase. Tout comme les athlètes de haut niveau, nous pouvons récupérer rapidement, mentalement et physiquement.

Les exercices cardiovasculaires, ainsi que les séances d’entraînement HIIT (High Intensity Interval Training), sont connus pour améliorer l’endurance des athlètes. Même les joueurs d’échecs s’engagent dans de telles séances d’entraînement pour les aider à augmenter leur endurance et à améliorer leurs temps de récupération.

Grâce à la pratique, nous pouvons tous obtenir le rythme parfait entre la relaxation et le stress. Au lieu de nous pousser jusqu’à l’épuisement complet, nous devrions nous pousser aussi fort que possible, nous reposer un peu, puis nous pousser à nouveau jusqu’à ce que nous puissions le faire continuellement pendant longtemps.

Je vous recommande l’application 7 Minute Workout pour vous familiariser avec des séances de musculations courtes et intensives. Commencez par le programme Débutant 1. Après deux mois, vous passerez niveau intermédiaire avec des séances intensives à plus de 20 minutes !

Entrez dans votre zone, mais continuez à repousser les limites

De nombreuses personnes expriment leur frustration à rester pleinement concentré à cause des nombreuses sources de distractions modernes. Pourtant, il est possible d’actionner un mode de performance maximale grâce à vos routines.

Pensez à un moment, une situation ou une activité au cours de laquelle vous expérimentez une concentration complète et sereine.

Pour ma part, j’ai une routine de travail qui suit souvent trois étapes quand je travaille.

  1. Je suis en mode avion. Comme je reste injoignable, je suis moins susceptible d’être distrait. J’évite les appels et les rendez-vous le matin, car c’est un moment important pour travailler à mon niveau optimal.

À force de répéter cette routine tous les jours, je crée un lien physiologique puissant entre la routine et la performance que je vais livrer dans mes tâches.

Avec le temps, cette séquence d’étapes me conditionne à une concentration supérieure. Voyez cela comme une routine que suivent des sportifs de haut niveau avant de commencer un match ou une compétition pour entrer dans le bon état d’esprit.

Peut-être que pour vous, ce sentiment d’excitation peut se manifester dans la pratique d’un sport, le lever du matin ou la préparation d’un plat. Vous avez toujours une routine en quatre ou cinq étapes qui précède cette activité (écouter de la musique, vérifier votre équipement, etc.).

Une fois votre routine établie, vous pouvez la réduire en un laps de temps plus court.

Par exemple, une routine matinale peut se résumer en 6 minutes.

1. Méditation : au moins trois respirations profondes
2. Définir un objectif pour la journée
3. Visualiser sa journée parfaite
4. Noter au moins élément pour lequel on est reconnaissant
5. Lire une page d’un livre
6. Faire quelques pompes et étirements

En ajustant lentement et progressivement la routine, vous pouvez la condenser en quelques minutes.

Avec une pratique constante, les maîtres de cette technique atteignent un état où seule la réflexion sur une partie de la routine déclenche leur état de haute performance.

Le véritable test pour tout champion, qui le distingue des autres, c’est la capacité d’aller au-delà de ses propres compétences.

Un champion se concentre sur la maîtrise de quelques compétences au lieu d’en connaître plusieurs. La maîtrise des fondamentaux permet d’appréhender intuitivement l’ensemble du domaine.

Si l’on a été bien formé, on peut transposer ses compétences d’un domaine à l’autre. C’est ainsi que Josh a pu transférer les compétences qu’il a apprises des échecs aux arts martiaux.


Acheter le livre : The Art of Learning.


La Minute Essentielle vous aide à libérer votre plein potentiel

Rejoignez plus de 3000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter personnelle qui partage des idées pour adopter de bonnes habitudes, prendre de meilleures décisions et améliorer votre qualité de vie (et bien d’autres surprises).

Dès votre inscription, vous recevrez un guide pratique gratuit de 96 pages : 87 petites habitudes pour libérer son potentiel — extrait de mon livre Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Cliquez sur l’image pour vous abonner à ma newsletter.
Cliquez sur l’image pour découvrir mon livre.

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.

Onur Karapinar

Written by

Auteur de “Petites Habitudes, Grandes Réussites” : www.bit.ly/oklivre | Newsletter pour mieux vivre et penser : www.onurkarapinar.com/newsletter

Essentiel

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade