Photo de Etha sur Pexels.

Mindwise : Comment nous comprenons ce que les autres pensent, croient, ressentent et veulent

Ne jugez pas trop rapidement les autres, vous risquez de tomber de haut

Temps de lecture estimé : 7 minutes

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à voir avec de nouveaux yeux. » — Marcel Proust

Chacun d’entre nous a la capacité de deviner les désirs, les souhaits, les pensées et les sentiments d’autres personnes afin de mieux les comprendre. Le problème est que nous surestimons un peu trop notre capacité d’empathie, ce qui nous berce d’illusions et de suppositions au sujet d’autrui.

Dans Mindwise, le psychologue Nicholas Epley explore la variété d’erreurs communes que nous faisons tous dans nos tentatives de compréhension mutuelle.

Du malentendu aux stéréotypes, apprendre comment votre propre cerveau fonctionne augmentera votre capacité à être plus patient dans vos interactions avec autrui, et plus humbles à propos de ce que vous pensez connaître, ou non, des autres.

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • Pourquoi nous mentons
  • Trois techniques pour déceler un mensonge
  • Une technique personnelle pour savoir ce que vos amis veulent avoir comme cadeaux pour leur anniversaire

Trop confiants pour se comprendre

Êtes-vous certain que vous savez ce que pense votre partenaire lorsque vous le voyez froncer les sourcils ?

Vous pourriez penser que vous le savez, mais le fait est que vous ne pouvez que le deviner. La vérité est que vous êtes seulement conscients des « produits finis » de votre cerveau — attitudes, croyances, intentions et pensées. Vous ne pouvez pas reconnaître les erreurs de votre cerveau.

Pourquoi ?

Parce que la majorité de nos processus mentaux se produisent inconsciemment, au-delà de notre contrôle direct.

Prenons un exemple simple. Fermez les yeux et ne faites rien pendant une minute. Je parie que c’était l’autoroute dans vos pensées. Vous ne savez pas comment l’expliquer ni pourquoi, mais vous savez que cela se produit.

Les gens créent des explications pour leur propre comportement de la même manière qu’ils essayent de lire les esprits des autres : ils observent leur comportement externe et tentent de trouver une explication appropriée.

Le langage corporel n’en dit pas autant que vous pouvez le croire

Comment peut-on savoir si quelqu’un est en colère contre vous ? Vous pouvez regarder leur langage corporel ou leur expression faciale. Des sourcils froncés et des poings serrés constituent des bons indices.

Nous exprimons principalement nos émotions par notre voix. Elle est l’indicateur des signaux émotionnels qui altèrent nos cordes vocales.

Le langage corporel peut révéler certaines émotions et sentiments, mais écouter quelqu’un est un moyen beaucoup plus précis pour deviner son état d’esprit.

L’une des raisons en est que nous avons souvent du mal à exprimer nos émotions à travers le langage corporel.

Nous savons tous si nous nous sentons heureux ou tristes. Pour cette raison, la plupart des gens croient que leurs émotions sont tout aussi évidentes pour les autres. Mais ce n’est pas vrai, car nos expressions faciales en révèlent peu sur nos émotions réelles.

En outre, ne pas savoir que les autres ne peuvent pas lire nos émotions peuvent causer des malentendus, surtout dans les relations amoureuses.

Pourquoi nous mentons ?

Beaucoup de gens ne vous diront pas ce que vous souhaitez savoir par manque de confiance envers vous et de contexte propice pour vous divulguer la vérité.

Ainsi, ils maquillent leurs réponses sous le voile du mensonge, de la tromperie et des malentendus. Certains sont blessants (relation extra-conjugale), mais d’autres favorisent les interactions sociales (juger le dessin d’un enfant de 4 ans) pour ne pas risquer de blesser votre interlocuteur.

Beaucoup de gens vous diront la vérité si vous les mettez dans une position où ils peuvent s’exprimer ouvertement et honnêtement.

Les gens sont plus disposés à admettre avoir fait quelque chose d’immoral lorsqu’ils sont interrogé quelques minutes après leur bêtise et non directement.

Pourquoi ? Parce que la réduction de la peur permet de retrouver ses esprits et de chercher le compromis pour revenir à l’état normal. Faute avouée, à moitié pardonnée.

La raison principale pour laquelle les gens mentent est pour éviter d’être puni ou lorsque vous avez enfreint une règle. Mais le mensonge est aussi employé pour duper et escroquer et c’est cela qu’on veut repérer à temps.

Trois techniques

Dans Je sais que vous mentez, le psychologue Paul Ekman présente quelques techniques pour détecter ceux qui pourraient vous tromper. Voici trois techniques utiles pour déceler un mensonge potentiel.

  1. Repérer des signes d’anxiété. Inventer un mensonge, c’est se persuader de partager une information à laquelle on ne croit pas. Cela génère un conflit intérieur et des signes d’anxiété (cacher sa main devant sa bouche, se gratter le nez, le regard fuyant, jouer avec ses mains, avoir la voix chevrotante, se râcler la gorge) lors d’une conversation difficile.
  2. Relever les détails de la réponse. Une histoire inventée aura toujours moins de détails qu’un souvenir. Il peut y avoir des oublis et même des incohérences surtout si le mensonge est inventé sur le coup. La personne qui ment essaiera de gagner du temps en vous faisant répéter la question.
  3. Poser des questions subtiles et imprévisibles. Posez-vous la question : Pourquoi est-ce que cette personne me mentirait-elle sur ce point ? Si vous surprenez une micro-expression de peur ou de surprise, vous touchez un élément sensible.

Gardez bien en tête que cela ne constitue que des indices pour déceler un mensonge. Plus vous avez d’accumulations d’indices et plus vous saurez à quoi vous en tenir.

Le problème du point de vue égocentrique

Un jour, je me baladais lorsqu’un homme de l’autre côté de la rivière m’a crié : « Hé, jeune homme, comment je me rends de l’autre côté de la rivière ? » Et je lui ai répondu : « Vous êtes de l’autre côté de la rivière. »

L’un des plus grands obstacles à la compréhension d’autres personnes est que nous ne voyons les choses que de notre propre point de vue.

Il est essentiel de se rappeler que la façon dont vous percevez une situation est unique. Il s’ensuit logiquement que d’autres personnes peuvent avoir une impression totalement différente de la vôtre.

Imaginez que vous êtes au stade de France pour assister à la finale France -Portugal de l’Euro 2016. Vous soutenez l’équipe de France qui est archi-favorite. Quand soudain, sorti de nulle part un joueur de l’équipe adverse marque un but à un moment décisif.

On a tous senti un frisson de déception à ce moment-là.

Derrière votre écran, vous êtes dégoûtés, tout comme les supporters de l’équipe de France présents dans le stade. Mais l’autre moitié de supporters portugais relâchent leurs émotions, crient de joie et sont heureux de savoir qu’ils n’auront pas à subir le couperet ingrat de la séance de tirs au but.

Tout le monde dans le stade regarde le même match, mais les opinions et les attitudes diffèrent tellement, car une seule situation peut donner lieu à de nombreuses interprétations différentes.

La recherche de similarités entre les gens est tout simplement moins intéressante que la recherche de différences. C’est là que les stéréotypes sont nés : nous voulons avoir la preuve que certains groupes sont complètement différents de nous.

Les stéréotypes sur les groupes majoritaires semblent être plus précis et répandus que les stéréotypes sur les groupes minoritaires, simplement parce que les groupes plus importants fournissent plus de données d’observation que les groupes plus petits.

Vous pouvez utiliser cette connaissance à votre avantage la prochaine fois que vous êtes engagé dans une discussion. Prenez un moment pour reculer et essayer de comprendre comment la situation ressemble du point de vue de votre interlocuteur.

Demandez directement au lieu de perdre votre temps à deviner

L’anniversaire d’un ami arrive, et tout le monde veut lui offrir le cadeau parfait qui montre à quel point vous le connaissez.

Pour augmenter vos probabilités de réussite, vous invitez tous les convives dans un groupe de discussion qui se retrouve à jouer aux Experts et à faire des pronostics sur ce qui plairait à votre ami qui fête ses 25 ans.

Après tout, l’intelligence des foules a bien donné Wikipédia, trouver un cadeau adéquat serait aussi simple que de trouver du foin dans une botte d’aiguilles.

Quelle est la meilleure façon de faire cadeau à quelqu’un ?

Pour la science, n’essayez pas de vous mettre dans la tête des autres, mais demandez-leur ce qu’ils veulent ou soyez attentifs aux indices qu’ils vous donnent.

Pour ma part, je vous révèle une astuce personnelle pour ne pas vous tromper sans demander l’avis de votre ami.

J’ai créé un faux sondage sur Google Forms. J’ai partagé le lien à mon ami en prétextant que c’était un bon plan à saisir rapidement, soit un questionnaire Amazon sur l’expérience client, et que toute personne répondant à ce sondage pourrait se voir offrir 250 € en bons d’achat.

Dans ce sondage, j’ai veillé à la crédibilité en posant 18 questions très rapides sur la satisfaction du service. Après m’être assuré d’avoir gagné son engagement, voici la seule question à laquelle je voulais une réponse.

Toujours s’assurer de la crédibilité pour ne pas laisser planer le doute.

Et devinez quoi ? Cela a marché. Mon ami avait partagé les 5 articles qu’il désirait avoir (dont cette bête). Je me suis empressé de partager ses souhaits dans le groupe de discussion des convives pour ainsi savoir ce qu’il était possible d’envisager.

Il a fêté l’un des plus bel anniversaire de sa vie. Et ça, ça n’a pas de prix.


Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.