Réaliser quelque chose chaque jour

Ulysse Lubin
Oct 28 · 5 min read
Ce jour-là, c’était de monter à 4000 m d’altitude — Photo by PO

Suite à mon article « Vers de nouveaux dieux », j’ai reçu ce message :

« Comment tu fais pour ne pas avoir la flemme de rédiger des trucs comme ça ? »

Suivi de :

« Je lis beaucoup de livres sur comment être carré et arrêter d’être feignant, mais c’est pas ouf… »

J’ai aussi beaucoup lu de livres sur le développement personnel. J’ai essayé un tas de méthodes avec plus ou moins de succès et de régularité. Ces livres sont souvent écrits par des gens brillants qui ont trouvé une approche qui fonctionne pour eux. Nous sommes tous différents, avec des motivations qui nous sont propres.

Dans cet article, je vais vous décrire la mienne, qui est probablement l’une des plus simples et des moins contraignantes. Elle fonctionne pour moi, et ce sera à vous de juger si elle est pertinente pour votre flemme.

Un jour une réalisation

Aujourd’hui, je travaille dans une startup à Paris. Je commence à 9 h et je termine aux alentours de 19 h (+ ou - 1 h).

Pas de « miracle morning » pour moi. Je sais que j’ai besoin de ~8 h de sommeil pour être en forme. Je me couche généralement vers minuit, et je me réveille vers 8 h. J’ai l’avantage d’habiter proche de mon travail.

Quand je reviens le soir, pas de pression (sauf celle qui se déguste) : entre 19 h et minuit, j’ai 5 h pour être productif. C’est long ! En 2 h de (véritable) boulot, il est déjà possible de faire beaucoup (Je fais d’ailleurs rarement plus et souvent moins).

Une seule règle :

Je ne me coucherai pas tant que je n’aurai pas réalisé quelque chose de meaningful.

Je tiens à mon sommeil, et les projets sur lesquels je travaille sont pour moi de vrais plaisirs. De plus, quelque chose de meaningful ne veut pas nécessairement dire « Travailler plus pour gagner plus ». Il s’agit plutôt de réaliser quelque chose qui me fait grandir.

C’est devenu une vraie règle de mon quotidien, si bien que si je ne m’y tiens pas un jour, cela me frustre.

Je ne cherche pas pour autant pas à être le mec le plus productif de la planète. Je prends le temps pour voir mes amis, ma copine, et boire des bières avec mes collègues.

Meaningful ?

J’ai du mal à trouver un mot français de substitution. Dans ce contexte, « Meaningful » veut dire « Qui a du sens pour moi ». Et « Avoir du sens pour moi » est fortement lié à « Être en accord avec les choses que j’aime ».

Avant de me lancer dans quelque chose, je me pose systématiquement ces deux questions :

  1. Pourquoi ?
  2. En as-tu vraiment envie ?

Concrètement, parmi les choses que j’aime, on retrouve :

  • Apprendre
  • Voyager
  • Raconter des histoires

On peut apprendre en se formant sur Internet, en écoutant une conférence, en lisant un livre ou plus simplement en échangeant avec de nouvelles personnes. Chacun a quelque chose à nous enseigner. Il suffit de poser les bonnes questions.

Faire des vidéos de voyage sur YouTube, écrire des articles sur mon blog ou enregistrer des podcasts, sont autant de manières pour moi de raconter des histoires.

J’utilise la vidéo pour ancrer des souvenirs, et partager mes aventures. J’utilise l’écriture pour coucher mes pensées et apprendre à mieux me connaître. J’utilise le podcast pour faire évoluer une idée avec quelqu’un.

Aujourd’hui, je n’ai plus le temps d’avoir mon propre podcast, mais je continue d’aller, ici et , au gré des invitations, me prêter à cet exercice que j’adore.

Quelle est la valeur d’une heure de votre temps ?

Je me pose de plus en plus la question en ce moment. Chaque heure qui passe ne se valorise pas de la même manière. Une manière simple de combattre la procrastination est de concevoir chaque heure passée comme un investissement sur le futur.

Disons que, à 25 ans, une heure de notre temps est valorisée quelque part entre 10 € et 100 €.

Chaque heure qui passe est un investissement sur l’avenir. Prenons 50 €, ce qui me parait raisonnable. Si l’on gaspille 5 h par jour à ne rien faire de meaningful, ce qui est souvent le cas, alors c’est près de 1750 € gaspillés par semaine, soit environ 90 000 € par an.

Une des choses que vous devriez vous demander avant de passer la prochaine heure est : Serais-je prêt à payer quelqu’un 50 € pour passer cette heure à ma place ?

Exemples :

  • Serais-je prêt à payer 50 € une personne pour faire 1 h de mon prochain montage vidéo, tout en récupérant l’expérience gagnée par cette personne pendant cette heure de travail ? (Comme en achetant un parchemin d’expérience — Les vrais savent).
  • Serais-je prêt à payer 50 € une personne pour jouer cette partie de League of Legends à ma place, tout en récupérant la somme des bonnes et mauvaises émotions traversées pendant la partie ? (On peut en sortir très frustré, croyez-moi).

Si la réponse est non, alors vous devriez faire autre chose de votre temps. Il a probablement plus de valeur que vous pensez.

Quid des jeux vidéo ?

J’ai beaucoup joué aux jeux vidéo. À une période, je jouais dès que possible, et c’était cool. J’ai mis longtemps avant de me rendre compte que je pouvais être également heureux sans jouer pendant des heures chaque jour.

J’ai diminué mon temps de jeu chaque année, progressivement. J’ai attendu d’avoir 25 ans pour presque complètement arrêter.

Alors qu’est-ce qui a changé ?

J’aime toujours autant jouer aux jeux vidéo. Ce qui a changé, c’est que je me suis rendu compte que créer du contenu me rendait tout aussi heureux sur le moment.

Ajoutez à cela un sentiment d’accomplissement et le fait de pouvoir partager avec les autres vos réalisations et vous avez là le secret pour arrêter les jeux vidéo (du moins, quand vous êtes seul).

Conclusion

Réaliser quelque chose (aussi petite soit-elle) chaque jour n’est pas si compliqué. Depuis que je suis cette simple règle, j’ai grandement gagné en productivité. Essayez !

Si cette méthode ne fonctionne pas pour vous, imaginez la vôtre ! Inspirez-vous des livres. Ne les copiez pas. Prenez le temps de vous ennuyer. Discutez avec vous-même. Expérimentez. Vous finirez bien par trouver !


PS : Tu aimes mes histoires ? Inscris-toi à ma newsletter pour être le premier au courant quand je publie un nouvel article 🤠

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.

Ulysse Lubin

Written by

I write stuff.

Essentiel

Essentiel

De grandes idées pour libérer votre potentiel.

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade