Photo par Joshua Earle sur Unsplash

Trouver votre Pourquoi : Un guide pratique pour découvrir sa raison d’être

Identifiez, étape par étape, ce qui vous inspire vraiment pour ne plus jamais vivre une seule journée par défaut.

Temps de lecture estimé : 20 minutes

Imaginez que vous savez exactement pourquoi chacune de vos journées compte, que vous débutez chaque matin en sachant que vous allez vivre une journée inspirante, faire ce que vous aimez et rentrer chez vous avec la même satisfaction.

Tout le monde à un Pourquoi, un but profond, une cause ou une croyance qui est à la source de nos passions et de notre inspiration. Vous pourrez ne pas savoir quel est le vôtre ou comment l’exprimer avec des mots justes, mais je vous garantis que vous en avez un.

Dans Trouver Son Pourquoi : Guide Pratique pour découvrir son moteur et celui de son équipe, les auteurs Simon Sinek, Peter Docker et David Mead nous partagent un guide pratique pour partir à la découverte de notre Pourquoi, nous aider à comprendre ce qui nous embarrasse, ce qui nous motive et nous inspire.

Bien entendu, il ne suffit pas de lire un article pour trouver subitement ce pour quoi on est fait, mais vous aurez des ressources pour baliser et cartographier votre singularité.

S’aventurer dans cette quête de raison d’être est un travail long, périlleux, parfois difficile, mais la récompense est de taille : se lever tous les matins avec le sourire et ne plus se contenter d’un seul jour par défaut.

Si vous êtes prêt, je serai votre guide pour explorer les vestiges de votre personnalité. Prenons le temps de découvrir qui vous êtes en vous livrant à une introspection méthodique et inédite en France.

Ce guide pratique est conçu pour vous aider à :

  • Identifier ce qui vous inspire vraiment
  • Créer votre Pourquoi personnel
  • Apprendre comment penser et agir avec sens
  • Développer un langage qui inspire les autres

Comprendre le Golden Circle, un modèle essentiel

Simon Sinek a écrit Commencer par Pourquoi dont l’idée principale se résume a l’utilisation d’un modèle qu’il appelle le Golden Circle pour expliquer comment des leaders légendaires comme Steve Jobs ont été capable de réaliser ce que d’autres, aussi intelligents qu’eux, n’ont pas réussi.

Son TED talk est l’un des plus visionnés et comptabilise plus de 40 millions de vues !

Pour résumer, toute personne et entreprise opèrent en trois niveaux : Ce que nous faisons, comment nous le faisons et pourquoi nous le faisons.

Le Golden Circle illustre ces trois niveaux (Pourquoi, Comment et Quoi) qui sont d’importance égale. Lorsque ces trois éléments sont équilibrés, nous vivons vraiment notre Pourquoi.

  • Notre Pourquoi (Why) est notre raison d’être, notre but, notre cause ou notre croyance, la force motrice derrière tout ce que nous faisons. Pour l’identifier, vous pourriez-vous dire pourquoi vous faites ce que vous faites, pourquoi vous vous levez tous les matins pour aller au travail et pourquoi quelqu’un devrait-il s’en soucier. Très peu de gens ou d’entreprises savent pourquoi elles font ce qu’elles font.
  • Nos Comment (How) sont les actions, les valeurs que nous prenons pour alimenter notre Pourquoi à la vie. C’est le processus pour parvenir au quoi. C’est cela qui rend les personnes spéciales ou qui permettent aux entreprises de se distinguer de la concurrence en respectant une éthique, en ayant une culture forte ou en donnant des avantages attractifs qui favorisent le bien-être et donc l’innovation.
  • Nos Quoi (What) sont les manifestations tangibles de notre Pourquoi. Ce sont les activités et le travail réel que nous faisons tous les jours pour nous-mêmes ou pour l’entreprise. Il est purement rationnel. Cela peut être un produit ou un service.

Nous savons tous ce que nous faisons : les produits qu’on vend, les services qu’on propose et les métiers que nous avons. Certains d’entre nous savent comment ils le font, mais très peu d’entre nous savent clairement articuler pourquoi ils font ce qu’ils font.

Travailler pour gagner de l’argent est un Pourquoi évident, mais ne constitue pas une raison profonde. L’argent est un résultat, un moyen d’accéder à un niveau. Ce n’est pas ce qui inspire chacun d’entre nous à lever chaque matin.

Généralement, la raison pour laquelle des gens veulent de l’argent est pour être libre, pour voyager, pour apporter à leurs enfants un niveau de vie qu’ils n’ont pas eu.

Le concept du Pourquoi est fondé dans les principes de la biologie, dans la prise de décisions humaines. Le Golden Circle cartographie aussi comment notre cerveau fonctionne.

Contrairement au neocortex, le système limbique n’a aucune capacité de langage. C’est pour cela que nous éprouvons des difficultés à exprimer nos émotions ou nos décisions de façon rationnelle.

Le Pourquoi est un outil qui peut apporter de la clarté à tout ce qui est flou et rendre tangible ce qui est abstrait. Bien employé, vous pouvez développer des stratégies pour communiquer plus efficacement et être guidé pour agir envers ce qui fait sens.

Découvrir son Pourquoi, le processus en 3 étapes

Étape n°1 : Rassembler des histoires et les partager

Pour dévoiler notre POURQUOI, nous devons regarder notre passé, recueillir des souvenirs exceptionnels et les examiner pour trouver les connexions et identifier des modèles.

Comme il est très difficile d’être objectif et de voir comment nos histoires peuvent se connecter avec le Golden Circle, les auteurs suggèrent de travailler avec un partenaire. Cette personne vous apportera du recul et un regard neuf sur votre subjectivité.

Vous dévirez avoir au moins 10 souvenirs, choisir les cinq ou six moments marquants de votre vie pour les partager.

Étape n°2 : Identifier les thèmes

Vous est-il déjà arrivé de rencontrer une personne qui, en écoutant vos histoires, a développé une idée de qui vous êtes, une idée que vous avez trouvée surprenante ?

En reconnectant avec votre passé, des thèmes vont commencer par émerger, des idées à propos de vous que vous n’avez jamais exprimé auparavant. Au cours du processus, un ou deux thèmes vont apparaître comme une évidence et devenir la fondation de votre pourquoi.

Étape n°3 : Esquisser et affiner votre pourquoi

Avec un ou deux thèmes, vous êtes prêts pour esquisser les contours de votre Pourquoi. Essayez de le rendre :

  • Simple et clair
  • Actionnable
  • Focalisé sur l’effet que vous aurez sur les autres, et
  • Exprimé dans un langage affirmatif qui résonne avec vous.

Vous pouvez déclarer votre Pourquoi en suivant ce format : Pour (contribution) afin que (impact).

Par exemple, le Pourquoi de Simon Sinek est pour inspirer les gens à faire ce qui les inspire afin que, ensemble, nous puissions changer le monde.

Votre déclaration doit vous accompagner dans tout ce que vous faites, des décisions que vous prenez aux produits que vous vendez.

Trouver votre Pourquoi

Étape n°1 : Trouver votre partenaire

Le rôle du partenaire est de vous apporter une écoute et une perspective qu’il est impossible d’avoir par vous-même.

Il doit prendre des notes lorsque vous partagez vos histoires et vous poser des questions pour trouver le sens et la portée de vos souvenirs.

Étape n°2 : Préparer votre partenaire

Une fois que la personne que vous avez choisie a accepté votre invitation pour l’aider, les auteurs recommandent de lui montrer le TED de Simon Sinek pour ainsi comprendre le concept de base du Golden Circle.

Il y a aussi des ressources en ligne disponibles pour le partenaire dont un petit guide (en anglais) qui présente des conseils pour bien le préparer à son rôle.

Pour creuser plus profondément, ne vous contentez pas de faits simples à relever dans toute histoire (ce qu’il s’est passé, quand ça s’est déroulé, qui était présent). Ce qui est important pour comprendre le Pourquoi, c’est comment il est rattaché aux sentiments. Demandez à votre interlocuteur comment il s’est senti, quelles émotions se sont manifestées.

Voici quelques questions pour entrer dans le détail des histoires :

  • Comment cela t’a-t-il fait sentir ?
  • Qu’est-ce que tu as absolument aimé dans cette expérience ?
  • Tu as probablement déjà ressenti ce même sentiment auparavant. Qu’est-ce qui fait que cette histoire rende cela si spécial ?
  • Comment cette expérience t’as a-t-elle affectée dans ce que tu es devenu ?
  • Quelle a été la leçon de cette expérience que tu portes toujours avec toi aujourd’hui ?
  • De toutes les histoires que tu aurais pu partager avec moi, qu’est-ce qui rend si spéciale celle que tu as choisi de me raconter ?
  • Si quelqu’un occupe une place prépondérante dans l’histoire, demandez-lui comment cette personne a fait une différence dans sa vie ou ce qu’elle aime ou admire à propos de cette personne.

Vous saurez que vous touchez quelque chose lorsque votre interlocuteur commence à moins parler de ce qui s’est passé, mais de comment il s’est senti à propos de ce qui s’est passé. Ca peut être quelque chose comme « cela m’a vraiment comblé d’avoir fait cela » ou « c’était assez décevant de savoir que j’ai laissé tomber mes parents ».

Des déclarations comme celles-ci sont celles où vous voulez commencer à creuser. Par exemple, que veulent-ils dirent par « comblé » ou « déçu » ? Vous pouvez supposer que vous le savez, mais leur définition peut être différente de la vôtre.

Posez donc une question qui suscitera plus de détails, tels que :

  • Dis-moi ce que tu voulais dire quand tu as dit : « ça m’a vraiment comblé ».
  • Tu t’es déjà senti déçu auparavant. Décris-moi comment ce sentiment particulier de déception était si différent des autres pour qu’il te revient à l’esprit toutes ces années plus tard.

Si votre interlocuteur éprouve des difficultés à répondre à vos questions, laissez-les y faire face. Soyez patients. Les émotions sont difficiles à articuler pour trouver les bons mots. Parfois, le silence est le meilleur outil que vous pouvez avoir pour qu’ils vous en disent plus.

Comment prendre des notes

Dessinez une ligne verticale en partant du haut de votre page jusqu’au bas de la page. Sur le côté gauche, écrivez les détails factuels de l’histoire (Ex : obtention d’un diplôme).

À droite, concentrez-vous sur les émotions, sentiments et interprétations du sens de l’histoire (Ex : soucieux de savoir que sa grand-mère serait fière). Sur le côté droit, vous pouvez aussi écrire n’importe quels mots, phrases, indices verbaux et non-verbaux récurrents.

Ce qui est important est à droite.

Au fur et à mesure de la prise de note, vous commencerez à remarquer des thèmes, des mots, des phrases ou idées revenir souvent. Soulignez, entourez, cochez à côté de chacun de ces mots ou phrases. Cela peut rapidement vous aider à identifier les thèmes qui vous conduiront au Pourquoi.

Étape n°3 : Choisir un moment et un endroit

Choisissez un endroit ou vous pouvez vous concentrer et ou vous pouvez partager des informations personnelles à haute voix. Évitez donc les lieux publics.

Donnez-vous suffisamment de temps, au moins trois heures. Suivez les trois étapes du processus de découverte du pourquoi (raconter des histoires, identifier les thèmes, esquisser le Pourquoi). Éteignez vos téléphones, coupez toute distraction et appréciez le moment de partage.

Étape n°4 : Rassembler vos histoires

L’objectif de cette étape est d’avoir au moins cinq histoires que vous considérez comme les plus déterminantes dans votre vie. Cela peut être des leçons que vous avez apprises, des expériences que vous avez eu, des valeurs que vous avez adoptés en grandissant.

Voici deux méthodes pour vous aider à trouver vos histoires.

Méthode n°1 : Des hauts et des bas

Dessinez une ligne horizontale au milieu de la feuille de papier. Les histoires que vous placez au dessus sont celles que vous considérez comme des souvenirs joyeux. Les histoires que vous placez en dessous de la ligne sont les événements que ne vous ne voudriez pas revivre, mais qui ont impacté votre vie et façonné qui vous êtes aujourd’hui.

Lorsqu’il sera temps de choisir les histoires que vous raconterez à votre partenaire, choisissez les plus hautes et les plus basses. Ce sont les histoires qui portent le plus d’émotions et donc celles qui vont clairement conduire à votre Pourquoi.

Méthode n°2 : Le prompteur pour se rafraîchir la mémoire

Si vous avez du mal à choisir des histoires, cette méthode peut être pour vous.

Lisez le texte ci-dessous et voyez quels souvenirs rejaillissent. Ne vous souciez pas de relever tous les détails. Écrivez une ligne ou deux sur un bout de papier pour activer votre mémoire.

  • Qui vous a aidé à être la personne que vous êtes aujourd’hui (coach, mentor, professeur, membre de la famille) ? Écrivez un moment spécifique lorsqu’ils ont démontré ce que vous admirez le plus à leur sujet ; que ce soit interagir avec vous ou quelqu'un d’autre. Comment avez-vous entendu leurs paroles ou observé leurs actions ? Qui d’autre vous a aidé à façonner la personne que vous êtes aujourd'hui ? Répétez ces questions autant de fois que vous le souhaitez.
  • Pensez à une journée de travail quand, en rentrant chez vous, vous vous êtes peut-être dit : « Je l’aurais fait gratuitement. » Que s’est-il passé ce jour-là pour vous le faire dire ?
  • Pensez à votre pire journée de travail au boulot, le genre de journée que vous espérez ne jamais revivre à nouveau. Qu’est-il arrivé ?
  • Quel est le souvenir d’enfance le plus ancien, spécifique et heureux qui vous vient à l’esprit ?
  • À l’école, quelle expérience aimiez-vous ?
  • Qu’est-ce qui a été un moment charnière dans votre vie lorsque vous avez réalisé que rien ne serait jamais pareil ?
  • Qu’est-il arrivé qui a changé votre façon de penser au monde et à votre rôle dans le monde ?
  • À quel moment avez-vous fait votre part pour aider quelqu’un d’autre, après quoi vous vous êtes senti incroyablement bien, comme si vous aviez fait quelque chose d’important ?
  • Qu’avez-vous accompli dont vous êtes vraiment fier ? (Par exemple : Qui vous a aidé, qui vous a encouragé, qui vous a attendu à la ligne d’arrivée ?)

Une fois que vous avez votre liste d’histoire en main, vous êtes prêt à les partager avec votre partenaire. Ne formulez aucune hypothèse et suppositions sur vos histoires, laissez le soin à votre partenaire d’identifier vos thèmes. Vous racontez l’histoire. Votre partenaire se chargera de les interpréter.

Étape n°5 : Partager vos histoires

Le moment est venu de retrouver votre partenaire et de trouver votre Pourquoi. L’idée est de partager uniquement les histoires que vous souhaitez partager tout en vous montrant suffisamment vulnérable pour que le processus fonctionne.

Racontez vos histoires avec le plus de détails que possibles (émotions), ils peuvent tous jouer une importance dans la personne que vous êtes devenue. Plus vous pouvez partager d’histoire avec votre partenaire, plus vous aurez des données pour trouver votre sujet essentiel. Plus votre sujet gagnera en clarté, plus vous serez précis dans la déclaration de votre pourquoi.

Lorsque vous partagez vos histoires, votre partenaire devrait prendre des notes à propos des situations et des circonstances que vous décrivez et aussi des sentiments que cela évoquent. Cette prise de note constituera la matière première pour identifier les liens émotionnels dans vos histoires pour dévoiler qui vous êtes.

Étape n°6 : Identifier vos thèmes

La prochaine étape dans la découverte du pourquoi est d’identifier les thèmes : les idées récurrentes, les mots, les phrases et émotions qui ont émergé de vos histoires.

Rassemblez tout ce que vous pouvez avec votre partenaire. Il n’y a pas de mauvaises histoires, ni de mauvais thèmes et pas de limites aux nombres de thèmes qu’une histoire peut détenir. Si quelque chose revient plus d’une fois, écrivez-là.

Une idée devient un thème parce qu’elle réapparaît dans au moins deux histoires apparemment déconnectées.

Avec tous les thèmes listés, entourez un ou deux qui semblent plus grands que le reste. Demandez l’avis de votre partenaire pour peser sur votre sélection. Ensemble, choisissez un thème qui ressemble à votre unique contribution et un autre thème qui capture l’impact.

Maintenant, vous êtes prêts pour esquisser votre pourquoi.

Étape n°7 : Esquisser votre Pourquoi

Lorsque vous avez identifié vos thèmes prioritaires, il est temps de les transformer en votre Pourquoi. Rappelez-vous du format préconisé :

Pour _____ (contribution) afin que _____ (impact).

C’est la manière la plus simple de s’assurer que votre déclaration est simple, actionnable et concentré sur comment vous avez affecté positivement d’autres personnes.

Avec vos thèmes prioritaires en tête et ce format devant vous, prenez quelques minutes et écrivez un premier brouillon de votre pourquoi. Votre partenaire, travaillant séparément, devrait faire de même. La valeur d’écrire indépendamment au début et que votre partenaire pourrait articuler votre Pourquoi différemment que vous.

Passez seulement cinq minutes et pas une de plus pour écrire votre Pourquoi. Au delà de ce temps, c’est du surmenage. Ensuite, rejoignez votre partenaire et partagez vos brouillons respectifs, vous pouvez choisir de repartir avec l’un ou l’autre ou de les combiner.

L’objectif de ce brouillon n’est pas la perfection. L’objectif est de trouver quelque chose qui semble juste. L’essentiel est de passer du temps avec votre Pourquoi, y réfléchir et, le plus important, le mettre en action.

Affiner la déclaration de votre Pourquoi avec l’exercice des amis

Après avoir rédigé un brouillon, la dernière étape du processus consiste à tester et à affiner la déclaration de votre Pourquoi.

Une façon de valider votre Pourquoi, ou d’avoir des idées pour le modifier, est de faire ce que les auteurs appellent l’exercice des amis.

Pour cet exercice, dressez une liste de trois à cinq de vos amis les plus proches.

Demandez à ces personnes « Pourquoi es-tu ami avec moi ? » Apportez-leur le contexte de cette question en leur disant que c’est un exercice que vous faites pour en apprendre plus sur vous-même et que cela serait très utile s’il pouvait travailler avec vous pour répondre à cette question.

Écoutez-les. Ne les interrompez pas lorsqu’ils réfléchissent, c’est parce qu’ils cherchent à trouver les bons mots pour répondre à une question qui fait appel à des émotions profondes. Ils pourront vous dire « je me sens », « tu me rends », « quand je suis avec toi, je me sens ».

Clarifier. Posez-leur plus de questions pour clarifier ce qu’ils vous ont partagé. Qu’est-ce que tu veux dire quand tu dis « se sentir bien à mes côtés » ? Poursuivez ces questions jusqu’à avoir une compréhension claire de ce que votre ami veut signifier à travers ses réponses, prenez-en note car ces informations sont précieuses.

Comparer. En rassemblant les notes des conversations, vous commencerez à remarquer que vos amis disent des choses similaires à votre sujet. Prenez ces mots clés/phrases et listez-les (Ex : Mes meilleurs amis disent que je mets les choses en perspective, que je les aide à rendre les choses plus claires, que je les aide à voir la plus grande image).

À un moment donné des thèmes et des modèles vont émerger de cet exercice avec vos amis. Cela peut être un mot ou une phrase décrivant comment vous les rendez meilleurs. Il peut avoir des thèmes qui mériteraient d’être explorés.

Souvent le premier brouillon de votre Pourquoi pourrait sonner un peu banal ou générique. Lorsque vous réfléchissez à votre Pourquoi, essayez de défaire les mots pour trouver le langage qui est plus authentique pour vous, qui capture mieux vos émotions.

Est-ce que vous aimez suffisamment votre Pourquoi pour le voir tatoué dans votre corps ? Si non, vous n’avez pas encore trouvé les mots que vous « aimez » et reliez.

Combien de temps ça prend pour aiguiser votre Pourquoi ? On ne peut pas vraiment le dire parce que c’est différent pour chacun. Trouver les mots parfaits pour votre Pourquoi peut prendre des semaines ou des mois. Vous pouvez itérer une fois ou des douzaines de fois.

Le processus des Comment

Jusqu’ici nous nous sommes concentrés sur l’articulation de notre Pourquoi. L’objectif de cette partie est de vous aider à compléter votre Golden Circle.

Comme votre Pourquoi, les Comment ne sont pas aspirationnels. Ils n’expriment pas qui nous voulons être. Ils expriment la manière dont nous nous comportons réellement.

Ce sont les actions que nous pouvons choisir de faire sur une base quotidienne pour nous aider à assurer que nous créons le type d’environnement dans lequel nous sommes épanouis et prospères.

Durant la découverte de votre Pourquoi, vous avez identifié un certain nombre de thèmes dans les histoires que vous avez racontées. Un ou deux de ces thèmes, ceux qui ont le plus résonné, ont été intégrés dans votre Pourquoi. Les thèmes restants vont être transformés en Comment en suivant les trois étapes décrites ci-dessous.

Étape n°1 : Affiner les thèmes restants

Prenez votre liste de thèmes et rayez ceux que vous avez intégrés dans votre Pourquoi. Puis affinez la liste des thèmes restants jusqu’à ce que vous n’en ayez pas plus de cinq.

Après avoir esquissé son Pourquoi, disons qu’une personne à huit thèmes de plus sur sa liste :

  • La joie
  • L’optimisme
  • La connexion
  • Le sentiment de sécurité
  • À toujours appris des autres
  • Il y a toujours une solution
  • Protège ses proches
  • Résout des problèmes

D’abord, cherchez des thèmes qui expriment des idées similaires. Une fois que vous avez identifié ces chevauchements ou ces redondances, vous avez deux options : conserver une et en rayer l’autre ou les combiner pour créer un nouveau thème.

Dans l’exemple ci-dessus, « protège ses proches » et « le sentiment de sécurité » sont proches. Si l’un est plus compatible que l’autre, c’est celui qu’on garderait. Dans ce cas, nous arrivons à une phrase qui s’appuie sur les deux : « Faire en sorte que les autres se sentent en sécurité ».

Nous avons maintenant une liste finale de cinq :

  • Optimiste
  • Connexion
  • Faire que les autres se sentent en sécurité
  • À toujours appris des autres
  • Il y a toujours une solution

À votre tour d’affiner vos thèmes restants pour en retenir cinq maximum.

Étape n°2 : Établir vos Comment

Comme expliqué plus tôt, les Comment doivent être des actions parce qu’elles sont ce que vous faites pour donner vie à votre Pourquoi. Les traits et les attributs (Ex : « L’honnêteté ») ou les adjectifs (Ex : « Déterminé ») ne sont pas des actions.

Nous transformons les thèmes en Comment en les rendant réalisables. Voici comment procéder.

Prenons le mot « optimiste » issu de la liste à thèmes précédente. Il y a plusieurs manières de transformer l’adjectif « optimiste » en un Comment.

Voici quelques possibilités :

  • Trouver le positif partout
  • Voir le verre à moitié plein
  • Regarder vers l’avant, pas vers l’arrière

Les autres thèmes de la liste sont assez proches et n’ont pas besoin d’une légère modification pour devenir des actions :

  • Connexion → Se connecter avec les gens de manière significative
  • Faire que les autres se sentent en sécurité → Faire sentir les autres en sécurité
  • Toujours appris des autres → Apprendre quelque chose de tout le monde
  • Il y a toujours une solution → Rechercher des solutions créatives

Remarquez comment le simple changement de langage transforme ces mots ou phrases passives en actions que nous pouvons réellement effectuer quotidiennement.

Voici la liste final des Comment issu de notre exemple :

  • Trouver le positif dans tout
  • Se connecter avec les gens de manière significative
  • Faire sentir les autres en sécurité
  • Apprendre quelque chose de tout le monde
  • Rechercher des solutions créatives

Les auteurs recommandent de ne pas utiliser les verbes « être » car ils ne leur semblent pas actifs. Il y a une différence entre « être connecté » et « se connecter avec les gens de façon significative » ou « être positif » et « trouver le positif dans tout ».

Assurez-vous que les mots que vous employez résonnent avec vous et vous rappelle les histoires qui se cachent derrière elles. C’est une connexion émotionnelle qui vous inspirera à mettre ces Comment en action.

Étape n°3 : Fournir un contexte

Une fois que vous avez articulé vos Comment, vous pouvez renforcer votre relation avec eux en écrivant une courte description qui donne à chacun un contexte et suggère à quoi cela pourrait ressembler en pratique. Les descriptions doivent être simples pour les rendre plus faciles à mettre en action.

Reprenons l’exemple de notre liste :

  • Trouver le positif dans tout : Quand les choses semble aller de travers, chercher ce qui va bien.
  • Communiquer avec les gens de manière significative : Nouer des relations personnelles et faire savoir aux gens que vous vous souciez d’eux.
  • Faire en sorte que les autres se sentent en sécurité : Étendre la confiance aux autres et assurer leurs arrières.
  • Apprendre quelque chose de tout le monde : S’ouvrir aux idées et aux points de vue des autres, ils ont tous quelque chose à nous apprendre.
  • Recherchez des solutions créatives : Supposons qu’il y ait toujours une solution, ne pas abandonner avant de la trouver.

Le Comment agit comme un filtre

Une fois que vous avez énoncé votre Comment d’une manière d’une manière simple et pratique, il est utile d’apporter quelques précisions pour clarifier ce qu’ils signifient dans la pratique. Ce détail supplémentaire est utile pour vous et ceux avec qui vous collaborez.

Voici comment Simon Sinek l’a fait ci-dessous.

Les Comment de Simon sont :

1) Adopter la perspective non-conventionnelle

  • Voir quelque chose sous un angle différent. S’ouvrir à faire les choses d’une manière différente.
  • Se demander : « Y a-t-il une autre façon, éventuellement meilleure, de faire cela ? »
  • Essayer quelque chose. Si ça ne fonctionne pas, essayer quelque chose d’autre.

2) Rester simple

  • Quand les choses sont simples, tout le monde peut comprendre. Si un enfant de dix ans peut comprendre ce que vous dites, vous êtes prêt à partir.
  • Un langage simple et des idées simples sont faciles à comprendre et à exécuter.

3) Voir le côté positif

  • Trouver quelque chose de positif dans chaque situation et dans chaque personne.

4) Tout partager

  • Partager des idées et des sentiments. Inviter et enseigner aux autres à partager aussi.
  • Partagez votre idée, surtout si ce n’est pas parfait. Même les « pires » idées peuvent servir de base.
  • Les autres ne sauront pas ce que vous ressentez ou ce que vous voulez avant de le partager.

5) Mettre l’accent sur le long terme

  • Construire quelque chose qui survivra à chacun d’entre nous
  • Mettre l’accent sur l’élan et la tendance plutôt que de frapper des nombres et des dates arbitraires.

Simon Sinek pratique ses Comment au quotidien. Il les utilise pour déterminer, si oui ou non, un nouveau projet ou une opportunité lui permettra de vivre son Pourquoi aussi pleinement que possible.

Cela marche aussi à l’envers. Lorsque vous vous trouvez dans une situation où vous êtes frustré, utilisez vos Comment pour voir si vous ne savez pas ce qui n’est pas aligné.

Parfois, en parcourant simplement la ligne des Comment, vous serez immédiatement en mesure de mettre en mots ce qui ne fonctionne pas pour vous.

À vous de trouver le contexte de vos Comment en ajoutant de courtes descriptions à chacun. Et enfin, prenez note de vos Quoi, la manifestation tangible de votre Pourquoi, le travail réel que vous accomplissez chaque jour.

En découvrant le Pourquoi et le Comment derrière ce que vous faites (Quoi), vous avez complété votre Golden Circle individuel. C’est une belle victoire que de savoir pourquoi vous faites ce que vous faites. Très peu de gens le savent.

Si vous avez bien suivi les étapes du processus dans la découverte du Pourquoi, vous allez commencer avec votre Pourquoi et partager votre vision, vos valeurs et être capable de communiquer authentiquement aux autres ce que vous représentez.

Si on demande « Qu’est-ce tu fais dans la vie ? », je réponds avec mon Pourquoi « J’inspire des personnes à devenir la meilleure version d’eux-mêmes afin qu’ils puissent libérer leur potentiel pour vivre une belle vie. »


La Minute Essentielle vous aide à libérer votre plein potentiel

Rejoignez plus de 1 800 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage des idées pour améliorer vos habitudes, accroître vos performances et découvrir des conseils issus des meilleurs livres, conférences, podcasts et bien d’autres surprises.

Dès votre inscription, vous recevrez un guide pratique gratuit de 96 pages : 87 petites habitudes pour libérer son potentiel — extrait de mon livre Petites Habitudes, Grandes Réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Cliquez sur l’image pour vous abonner à ma newsletter.
Cliquez sur l’image pour découvrir mon livre.