JO 2016 : cette image démontre la supériorité d’Usain Bolt sur tous ses concurrents.

Turning Pro : Voici ce qui distingue le professionnel de l’amateur

Êtes-vous de ceux qui vivent leurs vies comme des amateurs ?

Temps de lecture estimé : 4–5 minutes

Qu’est-ce que cela signifie d’être un professionnel ? Comment distinguer le professionnel d’un amateur ? Et pourquoi il est important d’opérer une telle distinction ?

Dans La Guerre de l’art, Steven Pressfield avait exposé les raisons pour dire pourquoi vous devriez devenir professionnel. Avec Turning Pro, il s’agit de savoir ce que vous faites une fois que vous êtes un professionnel, d’assumer que vous êtes le seul responsable de votre vie, de changer d’état d’esprit.

Ce livre s’adresse à quiconque ayant des aspirations artistiques. Devenir professionnel dans son art n’est pas pour tous. Elle est une décision un peu folle qui s’impose à nous parce nous n’avons pas d’autres alternatives.

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • La différence d’état d’esprit entre un amateur et un professionnel
  • 20 qualités qui distinguent le professionnel de l’amateur
  • La nécessité des compromis à faire pour tendre vers l’excellence

Les appels de l’ombre

Est appel de l’ombre, toute activité qui semble ressembler à une vocation, mais qui n’en est pas une.

Quand j’étais étudiant, je ne savais pas ce que je voulais vraiment faire. J’appréciais écrire, apprendre de nouvelles choses, analyser, partager des idées, et je m’intéressais à tout ce que je pouvais. Le monde des médias me semblait être une évidence pour évoluer.

Après avoir fait de la radio et un peu de journalisme, j’ai réalisé que ce milieu était incompatible avec ma personnalité alors j’ai préféré m’en détourner. La seule reconversion qui s’offrait à moi était alors d’entreprendre sur mes compétences.

Medium a été un terrain d’expérimentation qui s’est avéré être agréablement positif. J’ai découvert ce que j’apprécie réellement faire au point d’avoir lancé ma propre publication qui s’inscrit dans une nouvelle étape du travail que j’ai pu accomplir jusqu’à présent.

Ce tournant a profondément révélé mes aspirations et je me donne à présent les moyens de réussir ce que j’ai en tête.

L’état d’esprit d’un professionnel

La distinction entre l’amateur et le professionnel ne réside pas tant dans la qualité du travail ou d’être rémunéré pour ce que vous faites. Il s’agit de croyances, d’engagement et d’intégrité.

Un amateur peut être freiné par ses peurs, vit selon les avis des autres, est facilement distrait, recherche la gratification instantanée, manque un peu de compassion personnelle, demande la permission, et se dira toujours prêt pour demain.

Être un amateur signifie être coincé dans les circonstances passées de votre vie et ne jamais grandir. La crainte de poursuivre ses rêves est une peur récurrente que beaucoup partagent.

Lorsque vous essayez de faire quelque chose d’important, il y aura toujours une voix dans votre tête qui essaiera de vous arrêter. Cette voix, c’est la Résistance qui entrave toute créativité pour des raisons de confort.

Une question d’habitudes

Devenir professionnel consiste à faire face à cette peur, à définir des habitudes pour favoriser l’élan qui le conduira à son succès. Là où l’amateur tweete et se distrait, le professionnel travaille pour tendre vers l’excellence ; il ne veut pas laisser les autres déterminer comment il vit.

Être dans le milieu artistique nécessite d’appréhender la créativité comme un plaisir sans rechercher la moindre récompense. L’authenticité de cette démarche nous prémunit de toute corruption dans les résultats et nous permet de nous concentrer sur l’essentiel.

Voici les 20 qualités qui distinguent le professionnel de l’amateur :

  1. Le professionnel se présente tous les jours au travail.
  2. Le professionnel reste au travail toute la journée.
  3. Le professionnel s’engage sur le long terme.
  4. Pour le professionnel, les enjeux sont élevés et réels.
  5. Le professionnel est patient.
  6. Le professionnel cherche un ordre.
  7. Le professionnel démystifie.
  8. Le professionnel agit face à la peur.
  9. Le professionnel n’accepte aucune excuse.
  10. Le professionnel fait ce qu’il a dit.
  11. Le professionnel est préparé.
  12. Le professionnel n’a pas besoin de se présenter.
  13. Le professionnel se consacre à la maîtrise de sa technique.
  14. Le professionnel n’hésite pas à demander de l’aide.
  15. Le professionnel ne prend pas l’échec ou le succès personnellement.
  16. Le professionnel ne s’identifie pas à son instrument.
  17. Le professionnel subit l’adversité.
  18. Le professionnel se valide soi-même.
  19. Le professionnel se réinvente.
  20. Le professionnel est reconnu par d’autres professionnels.

De lourds compromis à faire

Quand nous décidons de devenir un professionnel, nous serons obligés de faire des choix douloureux si notre intention est de grandir et d’évoluer.

Tout ce qui détourne de notre art (addictions, abandons, profession par défaut) fait de nous des amateurs.

Des sacrifices sociaux, sentimentaux, émotionnels, financiers seront à considérer. Lorsque vous prenez une décision à long terme, demandez-vous : quel problème je veux avoir plus tard ?

Nous devrons choisir entre la vie que nous voulons pour notre avenir et la vie que nous avons laissée derrière nous (amis, plaisirs instantanés). Nos vies dépendent entièrement de nous et de personne d’autres.

Lorsque nous ne pouvons supporter la peur, la honte et le reproche que nous ressentons, nous l’effaçons dans le refuge d’une dépendance — une répétition sans progrès.

Les addictions et les métiers exercés par défaut sont comme des messages en bouteille jetés dans la mer de notre inconscient. Notre soi essaie d’attirer notre attention, d’avoir une intervention avec nous.

La question que nous pouvons poser est la même question qu’un psychothérapeute demande à un rêve. « Qu’est-ce que notre inconscient essaie de nous dire ? »

Ce que vous et moi cherchons vraiment, c’est notre propre voix, notre propre vérité, notre propre authenticité.

Chaque jour, le professionnel comprend, il se réveillera face aux mêmes démons, à la même Résistance. La différence est que maintenant, il ne cédera pas à ces tentations. Il les aura domptés, et il continuera à les maîtriser à travers la pratique.

La pratique

Une pratique implique l’engagement dans un rituel. Une pratique peut être définie comme un ensemble de règles qui s’imposent quotidiennement dans votre engagement pour construire et maîtriser votre technique.

Une pratique a un espace, un temps, une intention. Nous nous y attelons avec une grande volonté, humilité, et toujours prêt à apprendre. Une pratique est pour toute la vie, un processus à long terme.

Parfois, la Résistance sera tellement forte que la seule façon d’y remédier sera de prendre ce que vous pouvez obtenir, rester patient et de revenir le lendemain.

Dans le voyage du héros, le vagabond rentre chez lui après des années d’exil, de lutte et de souffrance. Il apporte un cadeau pour les gens. Ce cadeau découle de ce que le héros a vu, de ce qu’il a enduré, de ce qu’il a appris.

Êtes-vous ce héros ?


Vous en voulez plus ? Rejoignez plus de 1 000 personnes qui reçoivent La Minute Essentielle, ma newsletter hebdomadaire qui partage idées inspirantes et stratégies actionnables sur les thèmes du développement personnel, la productivité, et bien plus. Dès votre inscription, vous serez invités à me faire part de vos défis personnels.


Vous avez appris quelque chose ? Cliquez sur les 👏 pour remercier l’auteur et aider d’autres personnes à trouver cet article.

Essentiel vous présente grandes idées et stratégies pour libérer votre potentiel et vivre une bonne vie. Abonnez-vous.