Autant de Montréalais — 05.11.15

l’Été des Indiens

l’Été des Indiens 2015 sera certes l’un des plus remarquable depuis longtemps. La semaine du 02 Novembre 2015 sera l’une des plus douces de l’histoire récente; le Maire Coderre est le plus populaire depuis les belles années de Pierre Bourque et son jardin botanique ‘revampé’; un nouveau Prince Montréalais est assermenté Premier Ministre à Ottawa; et le dernier droit avant les festivités du 375e s’entame.

le ghetto Shaughnessy

Une Montréalaise marche avec style rue Sainte-Catherine Ouest dans le ghetto Shaughnessy (Ville-Marie)

Certains établissements du ghetto Shaughnessy ayant survécus aux années de vache maigre affichent toujours fièrement leur culture underground.

Hipsters

Rue Towers, Ghetto Shaughnessy, des hipsters habitent leur quartier.

Ouvert

Salon de Barbier rue Pierce ghetto Shaughnessy (Ville-Marie)

Rue Sainte-Catherine

Patisserie Boutique spécialisée dans les gâteaux de mariage, rue Sainte-Catherine Ouest dans le ghetto Shaughnessy (Ville-Marie)

125

La 125 Ontario, un circuit d’autobus de la STM qui traverse cinq quartiers, Maisonneuve, Hochelaga, Centre-Sud, Quartier Latin et Faubourg Saint-Laurent (MHM, Ville-Marie)

Vie de Quartier

Un dépanneur, une mère et sa fille, avenue Marie-Anne Ouest, (Plateau Mont-Royal)

Quartier Saint-Louis

Des Montréalais et le Santropol Roulant, Avenue Roy, quartier Saint-Louis (Plateau Mont-Royal)

Urbains

Des Urbains rue Sainte-Cuthbert coin Saint-Laurent, Mile-End (Plateau Mont-Royal)

Culture

Une Montréalaise et un Bouquiniste Avenue Savoie (l’Allée des Bouquinistes) Quartier Latin (Ville-Marie)

rue Saint-Denis

La grande Terrasse Rouge rue Saint-Denis, Plateau Mont-Royal, un attrait de 1km de long

Photographe

Une photographe, avenue Joly, Quartier Latin (Ville-Marie)

Nouvelle Génération

Jeunes Montréalais, Avenue Roy, Quartier Saint-Louis (Plateau Mont-Royal)

Square Viger

Scène de ville, rue Saint-Antoine Est, Quartier Latin (Ville-Marie)

Art

Les Arts du Plateau, Avenue Roy, Quartier Saint-Louis, (Plateau Mont-Royal)

L’habitant, l’habitat, et sa qualité de vie

Dans cette série de Autant de Montréalais, la cinquième de la saison, les sujets sont à nouveau mis en scène dans leur quartier. Sur plusieurs des photos ci-haut par contre, il y a des Montréalais de d’autres quartiers, spécialement sur celles montrant Ville-Marie.

Ville-Marie c’est l’arrondissement du centre; le carrefour de la ville; le centre-ville. Or, Ville-Marie n’est pas seulement l’arrondissement des affaires, du détail, des spectacles et des hôtels, celui où toute la ville converge, il est aussi un arrondissement habité; il compte plusieurs quartiers résidentiels très différents les uns des autres.

Contrairement à la croyance populaire, Ville-Marie compte une population résidentielle importante issue de toutes les couches sociales. 86 000 personnes habitent Ville-Marie répartis dans neuf quartiers : Centre-Sud, Quartier Latin, Faubourg Saint-Laurent, Quartier Chinois, Peter McGill, Vieux Montréal, Petite-Bourgogne, Ghetto Shaughnessy et Griffintown. Parmi ces quartiers se trouvent certains des plus pauvres de la ville et trois des plus riches. Et puis, en plein centre on retrouve le Village (Centre-Sud) et le quartier des spectacles (Quartier Latin et Faubourg Saint-Laurent); ces deux entités culturelles sont aussi des quartiers résidentiels densément peuplés.

En déficit face aux autres arrondissements, Ville-Marie est peu desservi par des commerces de proximité, spécialement dans l’Est du territoire. En effet, le secteur Émilie-Gamelin, l’un des plus pauvres de la ville, est aussi un désert alimentaire. Seul deux supermarchés IGA desservent la population dans un rayon de deux kilomètres, à la Place Dupuis et au Complexe Desjardins.

Puisque cette société jouit d’un quasi monopole dans le secteur, elle maintient les prix élevés et vend surtout des produits industriels de médiocre qualité. Les boutiques alimentaires spécialisées, les fruiteries, poissoneries, boucheries, sont pratiquement inexistantes dans ce rayon. Se nourrir sainement et à prix abordable dans le secteur Émilie-Gamelin est un véritable défi pour les résidents.

30 000 personnes vivent dans un rayon de deux kilomètres autour du square Émilie-Gamelin. C’est le cœur de la ville. On y trouve la station d’Autocars de Montréal, le terminus de Trudeau International, la station centrale du métro — Berri-UQAM, la Grande Bibliothèque, l’UQAM et le CHUM. Il transite sur ce carrefour urbain naturel plus de 100 000 personnes chaque jour.

Le Groupe d’Action Citoyenne Marché Voyageur travail à doter ce secteur d’un marché public. Un marché alimentaire à l’image de ceux que l’on retrouve au cœur de la majorité des grandes villes Nord-Américaines et Européennes. Un marché qui desservira d’abord et avant tout sa population locale mais aussi l’ensemble de la ville puisqu’il serait situé sur la station Berri; il desservira aussi les touristes, offrant aux marchands locaux une vitrine sur le monde et aux touristes une vitrine sur le savoir faire québécois.

Le Marché Voyageur sera beaucoup plus qu’un simple marché. Il sera un ‘food hub’, un lieu d’enseignement et de réseautage, un carrefour public où le tout Montréal investira dans l’agriculture urbaine, dans les produits maraîchers et du terroir québécois et dans l’intégration de nos jeunes les plus vulnérables. Il sera le nouveau tissu social générateur de connaissances, de communautés et de richesse au centre-ville. Pour en savoir plus et pour appuyer le projet du Marché Voyageur, naviguez ici : site web. Suivez-en les développements ici : facebook

Photos et Textes : Eric Soucy

tous droits réservés FI3200/2015

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.