Autant de Montréalais — 11.03.16

Soleil d’Hiver

L’hiver de îles

Pour ce nouvel épisode de ‘Autant de Montréalais’, je me suis livré, en bonne compagnie, à une immersion complète dans l’hiver des îles.

Héritage Olympique

Une Montréalaise (ma compagne) règle sa caméra les pieds bien ancrés sur le sol gelé de l’île Notre-Dame. En arrière plan se trouvent les hangars des bateaux d’avironniers du bassin Olympique où les équipes canadiennes d’aviron/kayak s’entraînent toujours.

Un photoshoot conceptuel sur un désert de glace

Deux Montréalaises mettent en oeuvre une session de photographie artistique sur l’eau gelé du bassin olympique.

L’Expo et les Olympiques

L’île Notre-Dame et l’île Sainte-Hélène accueillirent l’Expo et les épreuves d’aviron/kayaks des Jeux d’été de 76. Aujourd’hui, ils composent un parc exceptionnel, unique au monde de part ses vestiges et ses nombreux événements d’envergure, le Parc Jean-Drapeau.

2000m

Le bassin longe la voie maritime et le circuit de f1 Gilles Villeneuve sur deux kilomètres.

40 ans depuis les jeux de Montréal

En 1976, pour la deuxième fois en moins d’une décennie, le monde entier était Montréalais. La nostalgie est palpable du point de vue de la tour de départ du bassin qui s’étend vers l’Est sur 2000m.

Ses travailleurs

Bien qu’aucune résidence ne soit présente sur les îles, des dizaines de Montréalais y travaillent quotidiennement et des centaines de Montréalais et d’étrangers y travaillent en périodes de pointe touristique.

Le Pavillon de France

Le pavillon de France de l’Expo est devenu en 1992 le Casino de Montréal — André Blouin architecte.

Le Circuit Gilles Villeneuve devient un sentier urbain l’hiver venu.

La Place de Nations

Les ruines de la Place des Nations sur l’extrémité Ouest de l’île Sainte-Hélène; un lieu empreint d’une histoire remarquable. Montréal y accueilli le monde. Ce vestige de l’Expo est à la fois très Montréalais et très international. L’administration Coderre et celle de Québec prévoient ressusciter cette infrastructure. Espérons qu’ils verront claire dans cette re-qualification en préservant au maximum l’oeuvre singulière de l’architecte André Blouin.

Le Fleuve d’Hiver

Des Montréalais se prélassent au pied de la sculpture L’HOMME — D’ALEXANDER CALDER avec le soleil couchant sur le fleuve durant une douce journée de la fin février 2016.

1963 — Vue aérienne du chantier des îles | Ville de Montréal. Gestion de documents et archives

Le Parc Jean-Drapeau est aux Montréalais ce que la Place de la Concorde est aux Parisiens. C’est le terrain de jeu de la métropole, sa place la plus culturelle. C’est aussi un lieu de villégiature pour les résidents de Ville-Marie.

Autant de Montréalais 11.03.16 — Soleil d’Hiver

Photos & Texte : Eric Soucy

pour plus d’épisodes de ‘Autant de Montréalais’

tous droits réservés FI3200/2016 all rights reserved