Métallique gris, rouge, cool blue

‘autant de montréalais’ — 26.07.17 ©

Auto-interprétation

Cette édition d’‘autant de montréalais’ me laisse une impression de ‘cool’, dans le sens de créatif, froid, métallique, gris galvanisé, urbain. Graphiquement, je l’aime beaucoup. Appelez-ça comme vous voulez. Je me fais une auto-interprétation délibérée, une post-expression sur mon propre art. Ou, c’est peut-être une post-inspiration. Cette vision urbaine de couleurs froides et dures teintées de rouge me donne des idées de déco, gris acier, orange brique et rouge feu de circulation, bleu polo et vert béton. Il y avait longtemps que je n’avais pas inclus des photos sans montréalais(2) dans un ‘post’ ‘autant de montréalais’, un autre choix d’inspiration post-production. Il m’arrive de m’égarer dans le concept. Et pourquoi pas? Ça permet de créer de nouveaux filons stylistiques pour de futurs productions.


Le sourire du cycliste et le rouge

Dans l’image ci-haut, la palette est complète. C’est aussi la photo la plus dynamique et la plus équilibrée du lot. Urbaine, froide, mais si vivante à la fois, sa composition est agréable, ses poportions et sa géométrie aussi. Pour moi, elle englobe toute les qualités d’une ‘autant de montréalais’ dans l’esprit d’une déco urbaine contemporaine. Pour certains, elle sera insignifiante, voir laide. Et même pour moi, elle ne sera jamais aussi efficace que de la photographie d’architecture pour décorer une habitation urbaine. Mais elle est beaucoup plus conceptuelle. J’appelle ça mon vrai ‘trip’ artistique, quelque chose qui me regarde, comme un défi. C’est une interprétation bien personnelle et authentique d’une stylistique photographique. Le rouge joue un rôle important dans cette image, le sourire du cycliste et le dos tourné de la jeune femme aussi.


Créer quelque chose de ‘cool’

Ces compositions sans montréalais(2) s’intègrent si bien dans ce ‘post’ que je crois voir véritablement un nouveau filon créatif dans la production du blogue. Dorénavant, j’ajouterai deux composition architecturales/urbaines abstraites dans chaque ‘post’ ‘autant de montréalais’. Voilà, ça deviendra une motivation supplémentaire sous forme d’exploration en composition. C’est ‘cool’. N’est-ce pas un peu ça la véritable motivation des séries ‘autant de montréalais’? créer quelque chose de ‘cool’? Ouais. Ça vient de mes années punk et de mes années de dj’ing. Malgré toutes les embûches et tous les échecs artistiques d’une moitié de vie, tu peux pas sortir du gars le désir d’être différent et créatif.


(parenthèse)

Ces foutus pancartes de stationnement. Quelle plaie visuelle dans notre environnement autrement assez beau. Sauf les fameux cônes oranges, y a t-il un autre élément urbain plus laid à Montréal que ces damnés pancartes? Ah oui, il y en a bien un, une cicatrice gigantesque de 200 mètres de haut, le 1000 de la Gauchetière. Hahaha. 😝😆

Rouge trottinette. Fin.

Mots & Photos : / ERIC SOUCY . PHOTOGRAPHE . ARTISTE

Tous les droits sont réservés à autantdemontréalais/fi3200/ericsoucy/2017

© toute reproduction ‘et’ ‘ou’ utilisation de ces images ou du texte doit être d’abord accordée par l’auteur, et le contenu doit être attribué à lui.

ericsoucy_@hotmail.com

514–867–5201