Les conférences Notre Dame existent depuis 150 ans. Elles se tiennent actuellement à St Eustache

Une Eglise plurielle

Bonjour Guillaume !
Bonjour Guillaume, j’ai lu ta première des conférences de Notre Dame, datée du 21 février dernier : “L’homme périmé ? Sauver le salut”. J’ai beaucoup admiré ta verve de polémiste, et aussi ta grande culture. Permets à un ancien de te faire tout de même quelques remarques, j’ai en effet été ordonné prêtre en 1963, l’année où tu as vu le jour.

Dans cette conférence, donc, tu commences par nommer tes ennemis pour les pourfendre.

Concernant l’HYGIENISME, tu as bien raison de dire que l’Homme est plus grand que son corps, qu’il a une âme et une conscience, et qu’un mystère l’habite, et que nous ne voulons pas être gouvernés par une cohorte de médecins. Mais tu sembles oublier la bataille acharnée, souvent au péril de leur vie, que des dizaines de milliers de soignants ont menée pendant l’année qui précède ton intervention ; Pourquoi cela?

Concernant l’ECOLOGISME, tu as raison de signaler l’apparition d’une sorte de religion écologiste, avec ses dogmes et ses intolérances. Mais tu sembles
oublier le grave danger qui menace la planète, et l’effort d’une multitude de personnes, y compris dans l’Eglise et à l’appel du pape François, qui y œuvrent avant qu’il soit trop tard ; Pourquoi cela?

Concernant le TRANSHUMANISME, Guillaume, tu me fais rire : il me semble que tu te fais beaucoup de souci pour pas grand-chose ; Pourquoi cela ? Oui, il y a des scientifiques et des labo, apprentis sorciers, qui préparent des processus qu’ils pensent mirifiques. Mais les nations ont heureusement mis en place des institutions, par exemple des comités d’éthique, qui veillent, sagement.

Mon impression générale, c’est que tu regardes le monde d’aujourd’hui comme une société de dégénérés, et tu t’appuies sur ses inévitables dérives pour le condamner. Et je remarque tu regardes les années précédant 1950 (tu
n’étais pourtant pas né !) comme le modèle social, philosophique et religieux à suivre. Franchement, Guillaume, tu n’aurais pas remarqué que nous avons changé de culture ? Tu n’aurais pas vu que nous sommes passés d’un climat de chrétienté à une situation de multi-appartenances ? Et si l’Eglise était resté bloquée sur sa situation du début du 20° siècle, elle serait devenue une « réserve » au sens où il y a des réserves d’Indiens. Elles attirent les touristes, mais n’ont aucune influence sur la vie de la nation.

Non, l’Eglise vit dans l’aujourd’hui ; en France elle n’est pas brillante, je te le concède tristement ; elle cherche en trébuchant à accueillir les lumières de son siècle et à en combattre les dérives. Les uns l’ont quittée parce qu’elle était empêtrée dans son passé, et les autres parce qu’elle avait changé trop vite. Comme toi, j’imagine, elle me fait souffrir. Mais elle est toujours là. Heureusement.

Frère Benoît Billot, le 6 mai 2021

Signataire de la tribune “Après le sobriquet d’amish, les écologistes doivent-ils subir celui de cathares?”

--

--

--

Partage des engagements d’un Frère et Prêtre bienveillant

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Laure le Douarec

Laure le Douarec

Laure held international business roles in UK,US and France for 10 years. She founded 2d4b and Sen to invite diversity, nurture dialogue and be the change

More from Medium

Teflon Politics

June 2015: after defeat

中英文翻译服务Analysis of After the Last Dynasty

How to Fix PS4 Controller Drift? Here Are the Solutions!