✵ Eglises — Cloches — Mutants — PINK FLOYD

Mais pourquoi ces fameuses cloches au début de mon album Voyeurs ??

Après quelques récentes joyeuses interviews, j’ai compris que mes sons de cloches d’églises champêtres en début d’album “Voyeurs” posaient certaines questions.

Est-ce une idée propre aux journalistes qui ont soulevé le lièvre ? Pas sûr…

Est-ce une idée propre à notre époque en pleine crises de fois dévoreuses de libertés humaines ? Peut-être…

Toujours est-il que j’ai été interrogé avec une étonnante ferveur sur une question totalement hors la plaque : Les cloches d’églises en début d’album , intro du titre Mutants…

Alors voilà le pourquoi du comment, simple, concis, en 2 mots : PINK FLOYD !

ça vous dit quelque chose ??? oui … j’en étais sûr :-)

Il suffit de remonter un peu le temps — — 1994 un Tout-Petit-Moi entend à la radio cette musique immense au titre démesuré : High Hopes — Pink Floyd …et l’intro de cette chanson avec… des cloches d’église !!

Mais qui sont ces Flamands Roses !!!! Découverte d’un monde passé à la mesure d’une adolescence lointaine à venir… paysage sauveteur de toute noirceur solitaire …

La musique Pink Floyd fut une révélation, ..retrouvable dans la moindre des notes qui ont rempli mon univers intérieur … leur liberté créative, l’absence de code, le mépris du format. Tous ces Edens aujourd’hui presque oubliés, mais encore brillants malgré le poids de l’industrie.

J’ai ensuite continué mon petit bonhomme de chemins francophones…. malgré le décalage viscéral.

Collège … lycée … prépa littéraire … la tête et le coeur dans le texte, dans la poésie à sens, à 200% dans le double-sens … rien à y redire, ce fut un bonheur.

Puis un jour, j’ai pris en plein ventre une remarque innocente d’une personne-fine-fleur-du-monde-culturel-francophone :

Nicolas, c’est étrange, tu fais de la chanson, mais en fait tes musiques sonnent vachement variété … en fait on sait pas trop dans quelle case te mettre, … chanson ? ( c’est vrai que tes textes nous poussent à le penser ) , mais en même temps y a trop ( !!! ) de mélodies. Alors variété ? ou pop ? Dans quel rayon on te mettrait à la Fnac ? Tu aimes Brassens ?

J’avoue, … sur le moment, je n’ai pas su quoi répondre. Brassens ? Non, ses chansons ne me transforment pas … Pardon à toutes les personnes qui le vénèrent à juste titre. Mais s’il faut vraiment être honnête, ça me fait l’effet d’une écriture absolument virtuose, dans laquelle l’émotion n’a qu’un coin de couverture au beau milieu d’une nuit d’hiver gelée. Et je suis trop passionné pour aimer les coins de couverture.

Mais qu’importe ! Il n ‘y a pas de “case” pour moi ? Alors je suis heureux. Laissez moi LOUP plutôt que chien ! Laissez-moi cette joie hors-la-loi… DANS LA MARGE, celle qui reste et subsiste, une fois que les paragraphes obsolètes sont remplacés par des tout-neufs.

Alors Peut-être ! …Sans doute, ce bonheur vient-il de ces grands oiseaux fous. Roses au ciel. Volant sur l’harmonie choisie sans souci du reste.

Voilà donc la raison. Avec cet album tout neuf, aux couleurs franchement outre-atlantique… Impossible de ne pas envoyer cette bouteille à la Manche.

Signe de retrouvailles à mes ancêtres Highlanders

Cygne de joie aux Flamands Roses

Donc oui ! Des cloches d’églises champêtres en début d’album. Mais rien à voir avec de religieux édifices… RIEN A VOIR.

Juste une citation au bonheur + album en dédicace.

Un rappel de l’envol perché sur harmonies et guitares Gilmouriennes.

Pink Floyd, Alchimistes, Chercheurs d’or

Sacrés oiseaux roses !

Je rappelle et sonne Vos cloches sur mes Mutants

Et j’aime votre trace laissée pour nous.


Après Vilain Petit Canard, devenu Joyeux Signe, je serai Flamand Rose