7 leçons de Stephen King : devenir meilleur à l’écriture

Pour le Guardian : “Stephen King est le storyteller le plus remarquable de la littérature Américaine moderne”. Stephen King a écrit plus de 50 livres dans sa vie. Une grande partie sont devenus des Bestsellers. Il a vendu plus de 350 Millions d’exemplaires de ses livres à travers le monde.

Dans son livre “On Writing”, Stephen King nous raconte sa vie d’écrivain. Il retrace son parcours (pour le moins chaotique) et nous livre les secrets qui lui a permis d’atteindre un tel succès.

Il y donne de précieux conseils pour toutes les personnes souhaitant s’adonner à l’écriture.

1. Commencez petit

Stephen King ne s’est pas levé un matin et est soudainement devenu un écrivain à succès.

Il a commencé à écrire très jeune, en envoyant gratuitement des petites histoires qu’il écrivait à des magazines pour y être publié. King essuie de nombreux refus, mais cela ne le décourage pas.

Il galère et très jeune, devient père de 2 enfants. Il exerce des petits boulots pour joindre les 2 bouts et continue d’écrire des nouvelles à côté en espérant un jour pouvoir en vivre.

le succès est long à se déssiner. Il ne vient pas d’un coup.

Leçon #1 : Tout le monde démarre par des petites choses qui semblent ridicules au début.

2. Vous n’échapperez pas au doute

Au début, le doute est forcément présent.

La peur de ne jamais y arriver et de perdre son temps.

La peur du ridicule et du jugement : “que vont penser les autres ?”

La peur de passer pour un doux rêveur, utopiste qui ne réussira jamais dans la vie.

King l’a eu de nombreuses fois. Il est même tombé dans l’alcool et la drogue pendant une période de sa vie.

L’écriture est un long chemin, solitaire. L’écrivain est seul devant sa feuille, sans aucun échappatoire. Aucune solution de secours.

Le chemin vers le succès est long et semé d’embuches.

Leçon #2 : Le succès d’une personne dépend souvent de sa capacité de résilience et de sa persévérance contre vents et marées.

3. Ecoutez votre coeur

Le seul moyen d’obtenir une telle résilience est de faire ce que l’on aime.
L’effort demandé est tellement grand que si l’on est pas pris de passion par ce que l’on fait, nos chances de succès sont quasi-nulles.

Si vous écrivez par intérêt financier, vous ne tiendrez pas la distance. On dit souvent que la création d’une startup est un marathon qui se fait à la vitesse du sprint. C’est à peu près la même chose pour l’écriture.

La clef est d’écrire sur ce que l’on connait et l’on aime. Et plus généralement, de faire ce qui vous passione (que cela soit de l’écriture ou non).

“Utilisez vos pensées, centres d’intérêts et vos préoccupations pour votre écriture”.

Leçon #3 : écoutez toujours votre coeur et votre intuition. Eux seuls peuvent vous guider.

4. N’attendez pas l’inspiration divine

King le martelle dans son livre : “DON’T WAIT FOR THE MUSE”.

On se pense pas inspiré. On repousse les choses. Ca ira mieux demain. Bullshit. C’est la voie de la facilité.

L’inspiration ne nous tombe jamais du ciel, à part pour de très rares exceptions.

L’inspiration est un effort constant. Un processus rigoureux. Fixez vous des objectifs précis à atteindre tous les jours.
Les idées appellent les idées et les opportunités appellent les opportunités.

Vous ne savez pas quoi écrire ? Ecrivez n’importe quoi. Mais soyez honnête et restez fidèle à vous-même.

N’essayez pas d’impressionner les autres et d’en faire trop. Cela se verra et paraitra faux. Le lecteur ne s’identifiera pas au contenu de votre texte.

Ecrivez ce en quoi vous croyez profondément. Vos convictions. Vos valeurs.

“Pas de larmes chez celui qui écrit, pas de larmes chez le lecteur. Pas de surprise chez celui qui écrit, pas de surprise chez le lecteur.” Robert Frost

Leçon #4 : il n’y a pas de meilleur moment pour commencer à écrire que maintenant.

5. Lisez tous les jours

King est catégorique : vous devez lire tous les jours.

Lisez en toutes occasions. Vous avez 15 minutes dans les transports ? 20 minutes dans une salle d’attente ? Lisez. Aucune excuse.

Vous devez vous inspirer des références dans votre domaine. Observez ce qu’ils font et apprenez de leurs erreurs.

Supprimez les distractions.

Vendez votre télé.

Leçon #5 : ne vous arrêtez jamais de lire. Ce serait votre arrêt de mort.

6. Ecrivez tous les jours

Stephen King se fixe un objectif d’écrire 2000 mots tous les jours. Sans aucun jour de repos. Il ne fait rien de sa journée tant qu’il n’a pas écrit ses 2000 mots. King raconte qu’avec l’âge, cette routine d’écriture lui prend de plus en plus de temps. Au début il y passait toute la matinée, maintenant il y passe également une bonne partie de l’après-midi.

Mais rien ne lui fera dévier de son objectif quotidien.

Il n’y a pas de raccourci. Si vous voulez progresser et devenir bon vous devez écrire tous les jours.

Créez vous des habitudes quotidiennes.

Au début ça vous paraitra surement ridicule et vain. Mais si vous persistez vous verrez vite des résultats. Et vos progrès seront réels.

Leçon #6 : Exercez vous tous les jours et soyez rigoureux.

7. Ecrivez de manière simple

Les textes les plus simples à lire contiennent beaucoup de petits paragraphes. Simplifiez la vie de votre lecteur au maximum.

Une idée par phrase.

Utilisez un vocabulaire simple. Pas de jargon inutile.

N’utilisez pas d’adverbe, cela montre votre faiblesse et votre peur de ne pas être compris.

Si vous avez une image clair de ce que vous voulez transmettre, vous serez clair et concis.

Leçon #7 : N’essayez pas d’en faire trop. Ecrivez le plus simplement possible.

“Practice is invaluable and honesty indispensable”.
Stephen King
— — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — — —

→ Vous souhaitez recevoir plus d’articles de ce type et n’en manquer aucun ?
Abonnez-vous à ma newsletter !

→ Pour me suivre sur Twitter : Valentin_Decker