C’est quoi le design ? Ou comment sauver le monde en dessinant une lampe ?

Je suis en 4e année en design à l’EnsAD et je me suis rendu compte qu’il a fallu que j’attende quatre ans pour qu’on me demande quelle était ma vision du design. Le problème c’est que je me suis rendu compte que je ne savais pas répondre à cette question.

Pour comprendre ce que le design signifie pour moi j’ai commencé par demander ce qu’il signifiait pour les autres. À ma famille, mes amis et mes professeurs j’ai posé cette question : « c’est quoi le design ? »

On distingue immédiatement une hiérarchie entre les réponses. Plus les définitions sont détaillées et plus le sens prend l’importance sur la forme.

1) Tu fais du design ? Tu dessines des meubles ou des voitures ?

“C’est un art qui permet d’avoir des objets qui sortent de l’ordinaire, accessible qu’à une élite” Stéphanie H. (ma tante)

Cette définition est la plus populaire et concerne l’esthétisme. Quand des designers expliquent leur métier à des amis non-designers (des fois ils en ont) ils font face à des remarques concernant le style d’un produit et généralement d’un meuble ou d’une voiture. C’est une conséquence des abus de langage de la publicité ou une référence à l’ancien métier de dessinateur de carrosserie. 
Le designer s’efforce toujours d’expliquer que son métier ne traite pas seulement d’esthétisme, la forme est la finalité du produit. Parler d’esthétisme est clairement considéré comme une insulte.

Mais je tiens à dire que cette définition n’est pas forcément fausse, elle est simplement éloignée de la réalité du métier. Une minorité de designers travaille uniquement l’esthétisme d’un produit, mais je reste persuadé que cette minorité se considère tout de même comme designer.

by Vachement design

2) Tu fais du design ? Donc tu dessines ce que veulent acheter les gens ?

« Le design, c’est l’ensemble du visuel, couleur, forme, voire ergonomie et pratique d’un objet de la lampe à la voiture » Wandrille H. (un ami, il s’appelle vraiment Wandrille)

La deuxième définition populaire du design part du principe qu’un designer est derrière chaque objet. Les produits industriels sont conçus par des designers ce qui permet de mieux les vendre. L’usage et la fonction n’ont pas vraiment leur place dans cette définition. S’ils sont évoqués c’est sous le sens pratique, un peu comme l’est un gadget.

Cette définition est très similaire à la première, sauf qu’ici le design a un but : vendre.

by Vachement design

3) Tu fais du design ? C’est pareil qu’ingénieur non ?

« Ce sont des choses matérielles ou non qu’une personne crée dans le but de faire évoluer un projet, un besoin. » Clémence H.

Cette définition est beaucoup plus proche du véritable métier de designer. La fonction est placée au premier plan et la forme esthétique n’est donc qu’une conséquence de cette dernière. Le métier de designer est de pair avec l’innovation et le travail se base sur les usages des utilisateurs.

Le design n’est pas à quoi ça ressemble mais comment ça fonctionne. Pour y arriver on analyse les usages, on construit, on teste et on recommence jusqu’à avoir un produit qui répond au problème.

4) Tu fais du design ? Ça fait quoi d’être un héros ?

La dernière définition est souvent donnée par des designers eux-mêmes. Elle évoque des grands mots comme « humanisme », « générosité » ou « empathie »… L’idée consiste à dire qu’il n’y a pas plus important comme métier. Mieux que chirurgien ou avocat, le designer n’a qu’une seule mission : sauver notre monde qui court à sa perte en rendant le futur meilleur.

Même si ça paraît prétentieux, je tiens à dire que cette définition n’est pas à rejeter en bloc. Je pense que le métier de designer prête à tellement de confusion, est tellement sous-estimé, qu’il est nécessaire de valoriser ce métier. Ces grands mots traduisent le besoin d’estime du design et tente d’expliquer que ce métier façonne le futur en se basant sur les usages. Il implique la responsabilité du designer car concevoir un produit qui s’insère dans le quotidien des personnes implique une responsabilité.

by Vachement design

Tu fais du design ? Tu es le syndicaliste des utilisateurs ?

En tant qu’étudiant où je place ma propre définition du designer ? Comment je considère mon futur métier ?

Je suppose que je me situe au niveau 3,5. C’est assez intéressant de se rendre compte que la plupart des définitions du design font référence à l’âge industriel.
Or, un nouveau paradigme s’est mit en place avec l’avènement du numérique. Le CD est une playlist Spotify, les journaux un feed twitter, les hôtels un airbnb… Comme l’explique Marc Andreessen dans son célèbre article : le logiciel dévore le monde.

Ce nouveau paradigme bouleverse nos usages et il est évident que le designer joue un rôle clé dans cette transition.
On parle souvent d’expérience utilisateur. Une bonne expérience signifie que tout doit parfaitement fonctionner pour un utilisateur. Mais elle fait aussi référence à une forme de ressenti, d’émotion qui améliore la perception d’un service.

À mon sens le rôle du designer réside dans la conception de cette expérience. Il ne s’agit pas d’un produit, d’un objet mais d’un système dans son intégralité. Le design fait fonctionner ce système en plus de le rendre agréable.
Mais un métier de conception signifie que l’on façonne d’une certaine manière le monde qui nous entoure. La responsabilité du designer est importante et le sens moral, politique, écologique doivent être fondateurs. Les écoles de design ont pour rôle d’enseigner ces valeurs cruciales pour engendrer une conception honnête et pour que les designers construisent leur métier.

Je dirais que le design c’est concevoir des systèmes innovants, justes et agréables. Il doit s’intégrer où on ne l’attend pas pour construire des environnements dans lesquels l’utilisateur est au centre de la problématique dès le départ.

Il est clair qu’il existe plusieurs définitions du design et qu’aucune d’entre elles n’est fausse. Il est simplement dommage que la définition la plus populaire soit la moins représentée chez les designers.

Ce qui fait la richesse de ce métier c’est que sa définition change et s’adapte à l’époque dans laquelle nous vivons. J’ai compris qu’il fallait se construire sa propre définition pour que son métier soit en accord avec ce qu’on attend de lui.

Je pense et j’espère que beaucoup seront en désaccord avec moi. N’hésitez pas à m’expliquer ce que représente pour vous le design !

PS : Je tiens à préciser que la plupart des réponses des personnes interrogées commençaient par « c’est compliqué ». Ce qui est un bon résumé.

Illustration par Vachement design