Calcul du TJM pour un freelance / agence

Comment calculer le prix de facturation d’une heure de prestation pour un développeur, rédacteur, consultant, chef de projet ?

C’est une question que l’on me pose souvent. Je vous propose dans cet article une approche pour définir le coût d’un jour et/ou d’une heure de travail pour un client.

Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte lors du calcul d’un TJM (Taux Journalier Moyen).

Pour un freelance/agence je vous propose de prendre en compte le postulat suivant :

  • un mois en moyenne compte 21 jours ouvrés
  • par expérience il est possible de facturer au maximum 10 jours / mois (pour un freelance ayant 5 ans d’expérience sur son domaine, le reste c’est prospection commerciale, veille, maintenance, IT, etc.)
  • nous souhaitons sortir un salaire de 2000€ net
2000€ net en France, cela implique 6000€ de facturation
  • 2000€ dans la poche du salarié,
  • 2000€ en charge diverse* (patronale, salariale, etc.),
  • et 2000€ à répartir entre les charges d’entreprise et le bénéfice

Les charges d’entreprise comprennent : assurance, bureau, amortissement du matériel, serveur, licences logiciels, café, chefferie de projet, fonction support (RH, direction).

Pour facturer 6000€ CA en 10 jours ouvrés cela impose un TJM à 600€.
Une journée classique fait 8h, nous pouvons arrondir le TJM à 800€ ce qui permet de :

  • avoir un tarif horaire compréhensible pour le client (multiplier par 100 c’est facile)
  • ajouter une marge de sécurité / améliorer la marge
  • s’adapter sur un prix marché Français des freelances/agences (en Suisse ou est 1.5x au dessus)

J’ai constaté les prix suivant :

  • En France : dev = 100€HT/h ; conseil 125–150€HT/h
  • En Suisse : dev CHF150/h ; conseil CHF 200/h

Le prix marché est important car il permet de se positionner.

Le calcul du TJM est un exercice d’équilibriste pour être rentable et être accessible par les clients.

Ni trop cher, ni pas assez cher.

La plupart du temps si tu factures au rabais tu vas avoir une clientèle bien plus compliquée à gérer et la pérennité de l’entreprise est fortement compromise. La gamme de prix des prestations permet de faire un tri naturel dans les clients.

Qu’avez-vous constaté ? Comment calculez-vous vos prix horaires ?

A bientôt,
Pierre Ammeloot