Comment nous avons donné vie à une fausse instagrameuse : “@k_this_girl”

Pour accompagner la sortie du clip du premier single officiel de Kungs « This Girl » (actuellement en tête du top streaming, iTunes, Shazam, avec un fort airplay… ), nous avons créé un faux compte Instagram. L’idée était de susciter l’intérêt des fans d’artistes similaires pour faire connaître Kungs par un moyen original et encore non expérimenté.
L’artiste ayant une fan base composée à 75% de jeunes hommes et le synopsis étant une jeune adolescente en voyage en Grèce avec son copain, un profil à l’image de cette jolie fille était le meilleur moyen d’attirer l’attention en tentant de faire d’elle une réelle instagrameuse.
Ainsi était née « K » sous le nom de @k_this_girl.

En collaboration avec l’équipe de production qui fournissait les photos, nous avons posté, pendant les dix jours entre le tournage du clip et sa sortie, des photos d’elle et de son voyage.

C’est avec des hashtags adaptés et une interaction soutenue avec la cible visée par des likes, des commentaires mais aussi des messages privés, que le compte allait obtenir de plus en plus de crédibilité mais avant tout de visibilité. La community manager du label se faisait en effet passer pour « K » par le biais d’interactions avec des profils identifiés (fans de Kungs, influenceurs, bloggeurs, professionnels…). Du fait du délai très court dont nous disposions avant la sortie du clip, l’utilisation d’un outil de likes automatisés était indispensable pour nous aider à atteindre d’autres profils selon des hashtags ciblés et sélectionnés en fonction de nos centres d’intérêts pour ce projet.

Le 25 mars, jour de mise en ligne du clip, nous révélions la non-identité de @k_this_girl en postant des extraits de la vidéo et en invitant tous les abonnés au profil à le découvrir en intégralité sur les réseaux de l’artiste.

Aujourd’hui le compte est toujours alimenté par des photos du tournage et dénombre plus de 500 followers avec une moyenne de 40 likes par photos. Les prochaines publications seront orientées sur Kungs et inviteront les abonnés à suivre l’artiste sur son profil officiel.

Points faibles de l’opération :

  • Le projet reposait sur une première version du script plus centrée sur une héroïne et plus adaptée qui nous aurait permis une visibilité et des interactions plus importantes
  • Personne du label ne pouvait être présent sur le tournage pour guider les prises de vues des photos qui devait composer ce profil
  • Le délai de mise en action du projet était trop court pour toucher un nombre de personnes conséquent.
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.