Du consommateur au créateur

Avec les années je me suis rendu compte que j’étais plus un consommateur qu’un créateur. Mais maintenant il est temps pour moi de sortir de ma zone de confort, et de proposer et créer plus de contenus.

D’un naturel assez timide et introverti, j’ai toujours été un grand consommateur de contenus. Plus jeune, cela se traduisait notamment par beaucoup de lectures (des magazines notamment), maintenant ces lectures se sont déportées sur internet. Je regardais aussi beaucoup de films, ma passion du cinéma m’a même orienté vers une école spécialisée. Mais, avec le recul, je me rend compte que mes participations dans les différents projets se traduisaient par des rôles «d’arrière-plan» (j’étais principalement monteur et machiniste), plutôt que vers la création, la réalisation par exemple.

Passer du consommateur au créateur n’est pas une chose facile, je serais même tenté de dire «un combat de tous les jours». C’est aussi pour ça que j’ai commencé à écrire des articles sur Medium et que j’ai lancé un petit podcast. J’ai encore beaucoup de progrès à faire, surtout à l’oral, mais si je ne sors pas de ma zone de confort je ne risque pas de progresser !

Il est plus facile d’écouter un podcast ou lire un article que de produire soi-même ces contenus.

Ayant lancé récemment mon auto-entreprise, j’ai aussi pris la décision de quitter un emploi salarié pour m’y consacrer pleinement. Je dois maintenant «combattre» ma timidité et me mettre plus en avant, accepter de faire des erreurs et approximations, mais produire du contenu.

Aussi je dois remercier certaines personnes qui m’aident (inconsciemment) à sortir de ma zone de confort :

Jean Rivière et Gary Vaynerchuck pour leurs vidéos motivantes (2 styles très différents),

Guillaume Vendé (avec ses comparses Mikaël Pâquet et Tom Conte) pour ses podcasts (notamment Relife, anciennement Niplife),

Profduweb pour m’avoir invité dans son émission l’Éclectique Show, etc.

À très bientôt ! 💪