Photo par Emily Carlin

Et si on tenait nos bonnes rĂ©solutions, en 2017 ? 🎯

Dans cet article, je partage quelques conseils pour tenir vos bonnes résolutions, et annonce mon premier atelier pour vous aider à les appliquer.

Cela fait des annĂ©es que je ressens de l’agacement Ă  chaque fois que mon tĂ©lĂ©phone sonne. Pourquoi ?

Mi-2015, j’ai dĂ©cidĂ© de faire une pause et d’analyser les raisons de cet agacement. En voyant que mon article “Why I don’t answer most phone calls” avait Ă©tĂ© lu par plus de 100 000 personnes dans le monde entier, et mentionnĂ© chaque jour avec soulagement et passion sur Twitter, j’ai compris que je n’étais pas seul Ă  me soucier du temps qui m’était volĂ© par les autres.

Ensuite, j’ai compris que ce n’était pas de la faute des autres. C’était Ă  moi de dĂ©cider comment je souhaitais employer mon temps, d’informer les autres de mes choix, et de suggĂ©rer des moyens d’échange plus efficients.

AprĂšs plus d’un an de lectures, d’expĂ©rimentation et de partage sur le thĂšme de la productivitĂ©, j’ai fini par constituer une large palette de techniques adaptĂ©es Ă  chacun d’entre nous !

J’ai notamment appris que chaque technique exploite Ă  la fois le fonctionnement de notre cerveau d’humain (mĂ©canismes de rĂ©compense, d’apprentissage et d’attention), et nos habitudes et prĂ©fĂ©rences personnelles (style de vie, ambitions, contraintes et croyances).

AprĂšs une explication de ce que j’entends par “productivitĂ©â€, nous allons donner des exemples de comportements et ressentis symptomatiques, puis prĂ©senter comment concevoir sa “recette de productivitĂ© personnelle”.

Pourquoi la productivité ?

Le mot productivité pourrait faire echo au Fordisme, Taylorisme, ou aux heures sup. que vous vous sentez obligé(e) de faire au boulot. Produire plus, plus vite.

Computing Division at the Department of the Treasury, mid 1920s. source

Dans cet article, je parle du mot productivitĂ© tel qu’il est employĂ© dans les catalogues de logiciels et d’apps permettant d’ĂȘtre mieux organisĂ©, de perdre moins de temps, voire de se sentir plus Ă©panoui personnellement.

MĂȘme si cette catĂ©gorie est de plus en plus Ă  la mode, il faut garder en tĂȘte que la productivitĂ© n’est pas une fin en soi, mais un moyen.

On emploie des techniques et outils de productivité pour:

  • perdre moins de temps au quotidien,
  • ne pas oublier certaines tĂąches importantes,
  • arriver au bout de ses projets, sans courir au burn-out.

Le concept de productivité personnelle est de plus en plus à la mode, car nous vivons dans une société dans laquelle:

  • nous avons la possibilitĂ© et l’envie de vivre de plus en plus d’expĂ©riences: voyages, activitĂ©s sportives et artistiques, sorties insolites

  • nous sommes de plus en plus bombardĂ©s de sollicitations: emails, appels tĂ©lĂ©phoniques, notifications, dĂ©marches administratives, pub

  • et nous subissons les impacts de cette frĂ©nĂ©sie sur notre santĂ©: le “burn-out” quand nous travaillons trop, le “bore-out” quand nous ne voyons aucun sens Ă  ce que l’on nous demande de faire.

Adopter des techniques de productivitĂ© aide Ă  prendre du recul sur ses projets, et sur la maniĂšre d’investir son Ă©nergie intelligemment en vue de leur rĂ©alisation. 
et donc Ă  Ă©viter des impacts nĂ©gatifs sur notre santé !

SymptĂŽmes Ă  surveiller

Vous reconnaissez-vous dans certains de ces comportements et ressentis ?

  1. 👁 Facilement distrait, j’ai du mal à me concentrer sur certaines de mes tñches
  2. 🔜 Je reporte trop souvent des tñches à la derniùre minute
  3. đŸ€” Je ne me souviens pas de ce que j’ai fait d’important les 7 derniers jours
  4. 🏃 J’utilise une liste de tñches, mais je n’en vois plus le bout
  5. ⏳ J’ai tendance Ă  passer plus de temps que prĂ©vu sur certaines tĂąches
  6. đŸ˜± Je me sens stressĂ© / anxieux / dĂ©primĂ© / honteux Ă  cause du travail
  7. 🙄 J’oublie souvent de faire des tñches que je tenais à faire
  8. đŸ’Œ Mon travail me prend trop d’énergie pour que je puisse m’investir sur ce qui m’intĂ©resse
  9. 💍 Je n’ai pas d’objectifs de vie et/ou de projets personnels, ou ils sont trùs vagues

Personnellement, je me reconnaissais dans la quasi-majoritĂ© des cas, sauf peut-ĂȘtre la huitiĂšme et la neuviĂšme. Et vous ?

Nous allons voir comment y remédier dans la partie suivante.

Clés de la productivité personnelle

AprĂšs avoir essayĂ© nombreuses techniques de productivitĂ©, et conduit une Ă©tude auprĂšs de 15 personnes de profils variĂ©s, je suis arrivĂ© Ă  la conclusion que chacun doit dĂ©finir sa propre “recette” de productivitĂ©, en fonction de ses objectifs, de sa personnalitĂ© et de ses contraintes propres.

Mais rassurez-vous, dans cette partie nous allons proposer un modĂšle pour vous aider Ă  composer votre “recette” de productivitĂ©.

Ce modĂšle part des principes que:

  • la productivitĂ© personnelle ne se mesure pas de maniĂšre quantitative, mais qualitative;
  • les indicateurs de performance de votre recette sont: 1) la satisfaction ressentie au quotidien, et 2) l’épanouissement atteint Ă  plus long terme (aussi appelĂ© “bonheur”, ou “ĂȘtre heureux”);
  • pour que les indicateurs de performances puissent ĂȘtre au vert, il faut savoir en amont quels sont ses objectifs personnels, et les raisons profondes de ces objectifs (aussi appelĂ©es “motivations”);
  • enfin, il faut prendre le temps de planifier son temps Ă  diffĂ©rents niveaux, afin de: 1) libĂ©rer son cerveau d’un maximum de dĂ©cisions Ă  prendre chaque jour, 2) pouvoir analyser comment on s’est effectivement comportĂ© par rapport au plan, 3) savoir comment ajuster la recette;
  • les seuls chiffres Ă  utiliser dans la recette permettront de donner une idĂ©e de rĂ©partition du temps, puis de faire Ă©merger des questions auxquelles rĂ©flĂ©chir, en comparant la rĂ©partition finale avec celle prĂ©vue, afin d’amĂ©liorer votre recette.

Le modÚle est composé de cinq étapes:

  1. Vision: que visez-vous, quand, et pourquoi ?
  2. Stratégie: comment comptez-vous y arriver ?
  3. Tactique: quel progrÚs espérez-vous cette semaine ?
  4. Exécution: savoir quoi faire, quand, et le faire sans distractions;
  5. Retrospection: comparer l’effectuĂ© au prĂ©vu, et ajuster la recette.
Recette de productivitĂ©: planifier → exĂ©cuter → ajuster

Pour vous donner un exemple, voici un résumé de ma recette actuelle:

  • Ma vision: Je souhaite obtenir un chiffre d’affaires non nul, Ă  partir de mes propres idĂ©es, d’ici 13 semaines, pour dĂ©couvrir quelles sont les compĂ©tences nĂ©cessaires, et mieux identifier ce que je souhaite faire (et ne plus jamais faire) dans la suite de ma carriĂšre. (but et motivations)
  • Ma stratĂ©gie: Je vais lancer un produit qui aura au moins 200 votes sur ProductHunt, rĂ©aliser au moins 200€ de chiffre d’affaires d’ici fin Janvier, et toucher un public d’au moins 1000 personnes. (3 objectifs quantifiĂ©s)
  • Ma tactique: Je vais travailler en parallĂšle sur plusieurs projets, afin d’augmenter mes chances de rĂ©ussite, et planifier mes tĂąches de maniĂšre hebdomadaire, de maniĂšre Ă  accorder suffisamment de temps Ă  chaque projet. Afin de rester attentif et motivĂ©, j’utiliserai un beau carnet pour Ă©crire des souvenirs de mes rĂȘves, les gens envers qui je suis reconnaissant (gratitude), mes tĂąches quotidiennes, ainsi que ce que j’ai rĂ©ussi ou appris chaque jour.
  • Mon exĂ©cution: Chaque jour de semaine, je me lĂšve Ă  8h30, traite mes tĂąches de la journĂ©e du mieux que je peux, et mets mon tĂ©lĂ©phone en mode “ne pas dĂ©ranger”, pour ne pas ĂȘtre interrompu quand je suis concentrĂ©. Je garde les activitĂ©s sociales et/ou distrayantes pour le soir.
  • Ma retrospection: Chaque dimanche, je compare ce que j’ai rĂ©ussi Ă  faire cette semaine, Ă  ce que j’avais prĂ©vu de faire initialement, et adapte ma recette pour Ă©viter de rĂ©pĂ©ter les mĂȘmes erreurs les semaines suivantes, tout “restant dans le vert” en termes de satisfaction Ă  court et long terme.

AprĂšs avoir essayĂ© diffĂ©rentes techniques, j’ai fini par adopter une palette composĂ©e d’un “Self-Journal”, de Google Inbox, d’un tableau Trello, et de Google Calendar (pour plus de dĂ©tails, lisez “Work on 12 projects without burning out”). Depuis, je me suis Ă©normĂ©ment amĂ©liorĂ© sur tous les “symptĂŽmes” Ă©voquĂ©s plus haut, et surtout, sur mon niveau de satisfaction et de bonheur !

Encore une fois, j’ai conçu cette recette pour moi-mĂȘme, Ă  partir de mes propres contraintes (ex: haute sensibilitĂ© aux distractions, date butoir de 13 semaines
), et de ma personnalitĂ© (ex: plutĂŽt introverti, j’aime travailler chez moi, j’aime m’essayer Ă  de nouvelles pratiques
).

Vous ĂȘtes la seule personne capable de dĂ©finir votre recette, car vous ĂȘtes sensĂ© mieux vous connaĂźtre que quiconque. Et puis, vous l’amĂ©liorerez forcĂ©ment d’une semaine Ă  l’autre, donc ne cherchez pas la perfection dĂšs le dĂ©but !

Besoin d’aide ?

Comme vous l’avez compris, j’espĂšre, il existe de nombreux moyens d’amĂ©liorer sa productivitĂ©, mais il n’existe aucune formule magique qui fonctionne pour tout le monde. Donc chacun doit Ă©laborer sa propre “recette de productivitĂ©â€.

C’est pourquoi je vous ai proposĂ© un modĂšle pour vous aider Ă  concevoir votre recette initiale en vous posant les bonnes questions, et en prĂ©parant un processus d’exĂ©cution et d’amĂ©lioration de votre recette.

Si cet article vous a inspirĂ©, et vous a donnĂ© envie de reprendre le contrĂŽle de votre temps, je vous invite Ă  vous inscrire Ă  mon atelier: “Comment arrĂȘter de perdre son temps ?”, qui aura lieu le 28 Janvier 2017 Ă  Paris.

Nous verrons ensemble un grand Ă©chantillon de techniques, et je vous aiderai Ă  concevoir votre propre recette productive, au travers d’explications et de mises en situation pratiques, en petit groupe. (15 personnes max.)

J’ai hñte de pouvoir vous aider à reprendre le contrîle de votre temps ! 🚀

Et je vous remercie d’avance de m’aider Ă  faire connaitre cet article, en cliquant sur le ❀, en parlant Ă  vos proches, et en le diffusant sur les rĂ©seaux sociaux !

Pour plus d’informations, laissez vos coordonnĂ©es sur cette page, je rĂ©pondrai Ă  vos questions. Merci !