La Colline Violette

Verdier
Verdier
Aug 27, 2015 · 3 min read

Une chronique de Mor Callann

Allongés, le visage contre les pavés froids et humides, disloqués par les racines du vieux chêne de la cour qui s’égouttait sur eux, les novices en toges blanches faisaient leur ultime voeu d’humilité pour enfin servir le savoir, les dieux et les hommes. Une petite foule de curieux s’était assemblée autours du cloître là où ils pouvaient s’abriter de la bruine. La plupart étaient des gens de l’île. Ces insulaires étaient venu voir une de leur nombreuses progénitures se faire ordonner, mais aujourd’hui la présence d’autres personnes s’expliquait moins.

Lorsque le Grand Sawad interrompit le maître de cérémonie dans ses marmonnements, Arförn osa lever les yeux et vit que les arches étaient pleines de soldats, des soldats aux évidentes couleurs des KavellRüns. Son pouls alors lent de méditation s’accélèra. Un homme en costume de la capitale venait de remettre une lettre cachetée au Sawad et, Arförn en était sûre, le cachet était celui des Tilster. Ils étaient donc bien venus pour lui, et cette venue n’annonçait rien de bon.

“Prince Arförn !” cria-t-on d’une voix claire.

Quiconque dans le cloître n’aurait put prétendre ne pas avoir entendu. Même face contre terre il voyait ses camarades s’agiter autour de lui. Le maître en frappa un qui avait levé la tête un peu trop haut. Le prince ne jugea pas nécessaire de prolonger l’attente. Le fait qu’il soit seul au milieu de ce champ immaculé ne faisait pas paraitre sa taille extraordinaire. “Prince Arförn, votre père m’envoie. De mauvaises nouvelles du Nord. Le prince héritier est mort. Vous êtes attendu dans les KavellRüns au plus vite.”

Arnaör était mort. Son admiré, jalousé et aimé grand frère était mort. Arnaör Tilster premier fils du Roi Ganförn III, Grand Dauphin et prince héritier de Mor Callann, général des cavaleries du Nord était donc tombé au combat.

Cela changeait tout.


Les Chevaux fendaient la foule à pas lent. Le silence dans les rues de la capitale était pesant. Seul le bruit des sabots sur les pavés et celui du bourdon du Temple. Aujourd’hui point de carillon, seule la plus lourde cloche répandrait ses lugubres résonnements à travers les rues tortueuses et les collines. Les cavaliers arrivèrent sur la place du Temple au moment où les portes s’ouvraient. La foule devenait presque impénétrable. Ils levèrent tous les brins de muguet qu’ils avaient en main. Une mort Royale en plein printemps laissait planer un mauvais présage. Lorsque, dans un murmure, la foule comprit enfin qui était le cavalier de tête, le marchand, le paysan et le bourgeois, le boulanger, le maréchal et la lavandière s’écartèrent avec respect et gravité.

Arrivé devant les porteurs du corps, Arförn descendit de sa monture. À peine sa botte eue claquée le pavement que son père s’effondra sur lui. Ganförn III perdit pour la première fois de son règne sa contenance devant son peuple. La Reine mère ne broncha pas, et sans jeter un regard à son autre petit-fils elle continua de suivre le cortège avec un pas fière et ample pour ses 83 ans. Après une grande bourrade, le Roi délivra son fils de son immense barbe blonde et Arförn pu se ranger derrière, avec ses cadets. Sa bien aimée sœur Aölisa se blottit contre lui, et ils marchèrent ensemble vers la Colline Violette.

Medium France

La publication officielle de Medium en France. Pour nous proposer votre histoire, écrivez-nous à french@medium.com

Verdier

Written by

Verdier

Sociopathe investigateur, violoniste par temps de pluie, généalogiste compulsif et consommateur régulier de Pépitos ©

Medium France

La publication officielle de Medium en France. Pour nous proposer votre histoire, écrivez-nous à french@medium.com

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade