Le nom des gens

Parfois, on regarde des films intelligents en se disant qu’en plus, ils sont drôles. Parfois on entend l’actu en se disant que non seulement, ce n’est pas drôle, mais en plus ça mériterait un brin de mise en perspectives sur les sous-entendus qu’elle suppose. Au delà des réactions, des petites phrases, des positions dans lesquelles on se donne une stature, il y a une réalité : nos préjugés et idées reçues. Et pour nous interpeller, parfois, il est bon de faire appel à une des exceptions culturelles françaises : le cinéma.

Le nom des gens de Michel Leclerc est un film sortit le 24 novembre 2010. L’histoire est incongrue. Les répliques intelligentes.

Et le sujet intemporel : et nous, de qui sommes nous l’étranger ?

À Béziers, on s’amuse à tirer des conclusions avec le nom des gens.

Ça ne m’a pas fait rire, mais ça m’a rappelé que parfois, sur des sujets d’importance, on peut faire des films intelligents en se disant qu’en plus ils sont drôles.

Le nom des gens a tout juste dépassé les 700 000 entrées lors de sa sortie et les audiences de ses quelques diffusions TV ne se sont pas envolées.

Je ne peux, de mon côté, que vous le recommander ! Ça tombe bien, c’est d’actualité.


Originally published at www.therevolutionwillnotbetelevised.fr on May 6, 2015.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.