Parse.com ferme, Parse s’ouvre !

Vous n’avez pas pu passer à coté de cette annonce qui a fait beaucoup beaucoup de bruit dans le monde des développeurs et de l’internet en général hier : Parse.com le meilleur backend pour créer des applications sans se prendre la tête ferme ses portes. Pour ceux à qui ça ne parle pas, Parse a facilité le développement et la croissance de projets bien connus tels que Vine ou le très récent Peach.

Parse c’est quoi ?

Pour faire très simple Parse élimine de l’équation la création d’une partie serveur nécessaire à toute application connectée. On se concentre alors sur le frontend et on confie la partie BDD et Push notamment, à Parse. Ce qui a fait le succés de la plateforme c’est en premier lieu ses performances qui sont de tout premier ordre et font de l’ombre aux poids lourds du Cloud que sont Amazon ou Microsoft. Vient ensuite la simplicité avec une console parfaitement optimisée qui permet de déployer une application en quelques minutes.

Pricing (Parse.com)

Être dépendant de ce type de produit vous expose à un problème : sa fermeture. Et nous voilà exactement dans ce cas très particulier aujourd’hui, Parse fraichement racheté par Facebook ferme ses portes. Selon TechCrunch 600 000 applications utilisent actuellement Parse.com, les voici désormais bien mal-en-point.

C’est une bonne nouvelle !

Heureusement l’équipe de Parse ne nous abandonne pas comme ça, la plateforme sera encore accessible pendant 1 an et un petit guide pour faire la transition est disponible ici. Mais la vraie bonne nouvelle c’est le joli cadeau que nous fait l’équipe en proposant une version Open Source de la plateforme. Pour faire simple tous les bénéfices, et ce qu’a apporté Parse au monde du développement, la dépendance à un service susceptible de fermer en moins.

Parse-Server (Github)

Ma petite contribution

Pour tout ceux qui veulent sauver leurs applications de cette fermeture annoncée, ou tout simplement se lancer dans l’aventure Parse voici un guide pour mettre en place Parse-Server en 5 minutes montre en main.

Introduction

Pour ce guide j’ai décidé de m’appuyer sur Docker qui permet de containériser vos applications si vous ne connaissez pas encore il est grand temps de cliquer ici. Pour héberger Parse on va utiliser DigitalOcean que je préfére à Amazon AWS ou Microsoft Azure. Puis nous utiliserons Tutum qui permet de deployer très simplement nos containers sur DigitalOcean.

1. DigitalOcean

On ne peut pas faire plus simple créez tout simplement un compte sur DigitalOcean en suivant ce lien. Vous aurez 10$ offert ce qui correspond à deux mois d’utilisation avec le droplet de base ce qui suffira largement, dans un premier temps.

2. Tutum

Tutum est une petite révolution si vous avez l’habitude d’utiliser Docker c’est un vrai plus et si vous ne connaissez pas vous ne pourrez plus vous en passer. Attention Tutum devient Docker Cloud mais ne vous inquiètez pas ça ne change rien pour vous.

Inscrivez vous sur Docker Cloud, liez votre compte DigitalOcean, puis créez votre premier Node :

En quelques secondes votre serveur est déployé sur DigitalOcean.

Rendez vous maintenant sur le Github de parse-docker et cliquez sur Deploy on Docker Cloud.

Remplacer appId, masterKey, username et password par ce que vous désirez, puis cliquez sur Create and deploy.

Rendez vous maintenant dans Stack > parse-docker > endpoints pour récuperer les URLs de nos services.

C’est tout vous pouvez maintenant utiliser le SDK client (iOS, Android, JS …) de Parse.

3. Utiliser notre serveur Parse

Par défaut le SDK utilise le serveur hébergé sur Parse.com qui pour rappel fermera le 30 janvier 2016 😁. Pour basculer sur notre serveur il suffit de le définir juste après avoir initialisé avec l’APP_ID renseigné plus tôt.

Exemple en Javascript

Conclusion

Il est désormais possible d’envoyer des notifications Push grâce à cette version open source de Parse. Rendez vous sur Github 😉 pour tous les détails.


Vous ne voulez rater aucun de mes articles ? suivez-moi sur 🐦 @DidierFranc