Pourquoi le #WebSummit quitte-t-il Dublin pour Lisbonne ?

Didier FRANC
· Unlisted

Pour le soleil ! Pas vraiment en fait, cet argument n’a évidemment pas été décisif dans le choix de Paddy Cosgrave d’exporter son bébé au Portugal.

Délégation portugaise (WebSummit)

Comme vous avez pu le découvrir dans les articles précédents, le WebSummit est un sommet qui a connu une croissance exceptionnelle ces dernières années passant de seulement 400 personnes présentes à plus de 40 000 en seulement 5 ans il est devenu la référence. Il a d’ailleurs enfanté un réseau d’évènements du même calibre : Rise (Hong Kong), Collision (Nouvelle-Orléans) ou Surge (Bengaluru).

Si vous vous intéressez un peu au côté économique du monde numérique vous savez certainement que l’Irlande, et plus particulièrement Dublin peut être désignée comme la capitale du digital en Europe. Pourquoi ? C’est assez simple : les taxes pratiquées en Irlande sont parmi les plus intéressantes d’Europe et les plus grand s’y sont implanté : Google, Apple, Facebook, LinkedIn, Dell, Intel …

Avoir les plus grands du web et des nouvelles technologies en général sous la main n’est pas étranger à l’avènement du WebSummit, il y a sensiblement contribué.

Les demandes des organisateurs ?

Après avoir épluché les 36 pages d’échanges entre Paddy Cosgrave et le gouvernement irlandais, voici ce que j’en retiens.

Tram, Lisbonne
  • Une gestion du trafic autour de l’évènement similaire à celle prévue lors des rencontres de football ou de rugby.
  • Un plan pour augmenter la capacité des transports publics durant l’évènement.
  • Légiférer pour éviter que les hôtels multiplient leurs prix par 7 durant l’évènement.
  • Un réseau Wifi de qualité fourni par la ville.

Les demandes pour le trafic et les transports publics se justifient par la croissance de l’évènement qui devrait aisément dépasser les 50 000 participants l’an prochain. Ne plus assommer les participants avec des prix ridiculement haut dans les hôtels est une demande plus que louable. Pour la dernière, concernant le Wifi il faut savoir que la plupart des capitales européennes proposent une solution gratuite. Cette année le WebSummit a par exemple dépensé plus d’un million d’euros pour son réseau Wifi.

Un gouvernement concerné ?

Taoiseach, Dublin

Quelque chose m’a paru hallucinant dans ces échanges entre l’organisation du WebSummit et le gouvernement irlandais : le manque d’intérêt. Il ne fait aucun doute que le WebSummit et l’un des seuls évènements attirant du monde à Dublin en dehors du sport et du tourisme habituel. Et les retombées économiques sont appréciables : ~100 millions d’euros.

Après plusieurs relances de Paddy Cosgrave la réponse du gouvernement se limite à ‘On reviendra vers vous plus tard’ et ce ne sera pas la dernière fois qu’un tel message apparaitre dans la conversation. La demande est alors simple : une page listant ce que le gouvernement est prêt à faire au sujet des demandes exprimées plus haut.

Nous ne voulons pas d’argent, nous voulons juste un plan pour les transports, la gestion du trafic, le wifi et les hôtels — Paddy Cosgrave

Paddy évoque très tôt dans ces échanges des discussions avancées et sérieuses avec différentes capitales européennes intéréssé pour accueillir l’évènement en 2016. Dans l’attente de chaque réponse de l’Irlande il a l’occasion de rencontrer plusieurs Premiers ministres européens.

Après un mois de “discussion” le leitmotiv de l’Irlande sera désormais le suivant :

Nous pensons qu’il est plus logique de se concentrer sur 2015, avant de penser à 2016 — John Callinan

À quelques jours du WebSummit 2015 cela ressemble plus à une mauvaise blague qu’à autre chose. Toujours sans la moindre esquisse de solution, Paddy propose toute sorte de cadeaux à l’Irlande, comme par exemple 20 000 tickets gratuits pour les étudiants du pays.

Le 22 septembre on apprenait la décision prise de s’installer à Lisbonne en 2016 par le WebSummit. Pour mon confort, c’est une bonne nouvelle. Un Marseille — Dublin prend toute une journée (forcé de passer par Paris) et par conséquent un peu cher. Marseille—Lisbonne c’est 2h d’avion et ~30€ aller/retour avec Ryanair.

Pourquoi Lisbonne a gagné ?

MEO Arena, Lisbonne

Beaucoup de pays ont essayé d’attirer le WebSummit dans leur capitale on sait notamment que l’Angleterre et les Pays-Bas ont fait beaucoup de lobbying. On ne connait évidemment pas tous les détails de l’accord final avec Lisbonne mais le point le plus important est certainement la capacité d’accueil.

Le WebSummit 2016 prendra donc ses quartiers dans la MEO Arena et le FIL Feira International, soit une capacité d’accueil avoisinant les 80 000 personnes. Espérons que les lieux soient aussi blindés que cette année.

Conclusion

Je n’ai pas vraiment désigné de responsable dans cet article 😇. J’imagine que vous avez une petite idée de ce que je pense. Faites-vous votre opinion, et rendez-vous l’an prochain à Lisbonne.

Vous en voulez plus ?

Cet article fait parti d’une série dédiée au WebSummit édition 2015 :


Vous ne voulez rater aucun de mes articles ? suivez-moi sur 🐦 @DidierFranc

Medium France

La publication officielle de Medium en France. Pour nous proposer votre histoire, écrivez-nous à french@medium.com

Unlisted

Didier FRANC

Written by

Code, write, talk

Medium France

La publication officielle de Medium en France. Pour nous proposer votre histoire, écrivez-nous à french@medium.com

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade