Pourquoi vous ne devez pas manquer le prochain SxSW (South By Festival)

Tout d’abord, le SxSW c’est quoi ?
Le South by SouthWest Festival réunit 3 festivals en un, à Austin chaque année en mars : musique et cinéma indépendants et interactive. C’est un lieu de présentation des innovations du moment, un lieu de débat et aussi un lieu d’éclate totale pendant 10 jours (5 pour l’interactive). Alors, la musique propose keynotes et concerts, le cinéma même chose avec une pluie d’avant-premières et l’interactive des démos en tout genre, un trade show et une kyrielle de tables rondes (les panels).

Le festival de musique du Austin Chronicle de 1987 s’est étendu pour incarner aujourd’hui la totale convergence avec le cinéma, les séries, les contenus et l’interactif.

On trouve des sujets aussi pertinents que “How to disrupt Government”, “Being an artist today”, ”How indie brands go big”, “The end of average” 
”The End of Work-more culture”, ”How to stop speaking in bullshit”… Tout ceux dont l’opinion compte passent ici, cette année, nous avons eu l’honneur de la visite de Barack Obama.

Le SxSW est LE plus gros festival de l’internet au monde
Tout ce qui s’est passé dans l’histoire récente et rapide de l’internet est passé par ici (Twitter en 2007, Foursquare en 2009 avec les premier check-ins, Merkaat avec moins de succès l’année passée).
Vous avez le choix entre 300 keynotes officielles (+ celles du off que l’on trouve facilement sur Eventbrite).

C’est aussi un peu le Disneyland de l’internet, avec des surenchères diverses des studios pour mettre en avant leurs séries, certaines marques crééent des pop-ups places innovantes avec des tas de goodies à emporter.
L’audience des keynotes peut toujours poser des questions aux start-ups et même aux stars quand en France ce sont des cérémonies-monologues.

JJ Abrams vient présenter sa nouvelle séries sur HBO, Games Of Throne et Mr Robot créent des parcs d’attraction

Austin est l’oasis de rêve de tout le Sud Américain
C’est la capitale du Texas, mais elle n’a rien à voir avec son état. Bienvenue dans une ville moyenne de 885.000 habitants traversée par la Colorado River. Ici tout est cool, la météo (subtropicale — il n’y a pas d’hiver), les gens (curieux, ouverts, créatifs), l’environnement (la ville est bike-friendly et est 2ème ‘place to live’ in the US and ‘the greenest’), l’architecture (peu de tours mais plutôt belles, la nourriture (BBQ, fresh et bio aussi, Whole foods a son siège ici) et les votes démocrates (60% au dernier scrutin). La ville est une des plus connectée des Etats-Unis, les Austonians sont les plus gros contributeurs au blogging des US ! Dell y a implanté son headquarter, Facebook et Google des bureaux. La ville est beaucoup plus détendue que la Silicon Valley, avec des loyers bien inférieurs, elle devient un mini pôle high-tech facile à vivre.

Mais d’où vient ce nom bizarre, South by SouthWest ?
C’est de la pure culture alternative, avec un détournement du film d’Hitchcock: North by Northwest (la Mort aux Trousses).

Comment se préparer pour y aller ?
Vous avez le choix dans les pass, le ticket d’entrée en cher (1295$ pour l’interactive, 1745$ pour les trois festival). Avec le pass vous avez accès à tout plus aux évènements off. Tout se passent downton et vous pouvez tout faire à pied. Téléchargez l’app pour gérer vos préférences et surtout planifier vos journées, en lisant les résumés des confs et en vous renseignant sur les intervenants.

Bref, offrez-vous un break printannier d’accélération digitale !