Praha

Nous avions réservé nos billets d’avions presque sur un coup de tête. Prague était depuis un long moment dans ma liste de villes à visiter. Nous n’avions rien programmé à l’avance, si ce n’est vagabonder dans les rues de la capitale, en découvrant ses beaux monuments. Giampaolo était déjà venu plusieurs fois, d’ailleurs c’est lui qui m’en a vanté les mérites. J’ai un peu du mal à trouver les mots exactes, pour vous résumer notre petit séjour. À Prague, il y règne une atmosphère un peu magique.


J’ai un sens de l’orientation ridicule, néanmoins Prague possède des lieux clefs qui ne s’oublient pas. Je suis tombée amoureuse de son architecture au style baroque, mélangé à l’art nouveau et au gothique. Et j’ai tout bonnement passé la majorité de mon temps, les yeux levés au ciel. Nous dormions à quelques pas de la place Venceslas.


Malgré les températures très basses, nous avons tout fait à pied. Bien que les monuments touristiques se situaient presque tous à proximité, on a un peu mis de côté la carte et découvert une autre facette de la ville. Aussi, nous étions chanceux car il y avait peu de touristes.


Les flocons de neige voletaient autour de nous lorsque nous marchions vers le Pont Charles. Le ciel s’assombrissait déjà mais nous voulions rester dehors. Près du pont, il y a avait un parc où un violoniste jouait sous la lumière d’un lampadaire. En évitant les flaques d’eau gelée, nous avons pu admirer la ville de nuit.


Je me rends compte que c’est léger comme récit de voyage. Même si j’aime énormément prendre des photos et les partager avec vous—parfois je me dis que certains souvenirs doivent rester intactes. Prague mérite d’être visitée, j’espère pouvoir y retourner dans l’avenir.

Like what you read? Give sandra a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.