Keep calm, and do it yourself — Un guide facile pour mettre en place une session de test utilisateur

Ou 9 étapes simples pour commencer à tester votre produit dès maintenant !

Plus faciles à mettre en place que vous ne le pensez, les sessions de test utilisateurs ne sont pas implémentées dans toutes les organisations. combien de fois vous êtes-vous dit :

“Je veux que mon produit soit plus centré sur l’utilisateur”
“Je dois faire un test utilisateur pour prouver qu’ils ont tort !”
“Est-ce que cette réunion va durer encore longtemps ? Ce n’est pas ce dont les utilisateurs ont besoin !!!”

Pour un démarrage rapide, vous avez juste besoin de temps, de matériel, d’internet et d’une salle de réunion. Vous trouverez dans les prochaines étapes tous les principes et astuces pour mener à bien une session de test utilisateur faite maison.

English version available

Sommaire

  1. Mettre en place vos “personas” utilisateurs
  2. Définir vos parcours utilisateurs
  3. Faire des checklists
  4. Prévoir du matériel
  5. Faire un crash test avant le jour “T”
  6. Créer un document pour aider les autres à effectuer le test
  7. Recruter des personnes en dehors du projet
  8. Tester, apprendre et tester à nouveau
  9. Transmettre en direct est plus précieux qu’un résumé

1- Mettre en place vos “personas” utilisateurs

Prenez quelques données de vos métriques, essayez de trouver très rapidement quels sont vos principaux utilisateurs. Créez des personas rapides basées sur les principaux parcours de votre application. Vous n’avez pas besoin d’entrer dans les détails, il est difficile de trouver un persona qui colle à tous les cas d’utilisation.

Pensez à cela comme les hypothèses de ce que sont vos utilisateurs. Ces hypothèses évolueront avec votre produit et au fur et à mesure que vous avancez dans la réalisation de vos tests utilisateurs. De plus, vos utilisateurs réels vont basculer entre différents types de personas, donc vous ne voulez pas perdre tout votre temps en validant ses hypothèses.

2- Définir vos parcours utilisateurs

Les personas vous aideront à définir vos parcours principaux. Pensez à cela comme des tâches que vos utilisateurs viennent accomplir au sein de votre produit. Dans notre cas, par exemple l’application iOS et Android de franceinfo, un exemple de tâche serait …

Lorsque je lis le fil d’actualités,
je veux voir les informations de la journée,
pour pouvoir me maintenir informé

Cet exemple est une très grosse tâche du persona “Fil d’actualité”. Si j’ai aussi des boutons “Partager”, je peux ajouter cette action à ma tâche et elle sera plus spécifique.

3- Faire des checklists

Commencer 3 semaines avant le jour “T” (T pour “test” 😜). Voici quelques exemples:

Semaine 3 avant le jour “T” :

  • Assurez-vous d’avoir réservé la salle
  • Validez vos personas
  • Validez vos parcours utilisateurs

2 semaines avant le jour “T” :

  • Envoyez la première campagne par e-mail pour recruter les premiers utilisateurs
  • Faites la première réunion avec l’équipe d’organisation des tests
  • Assurez-vous d’avoir tout le matériel, les goodies, les appareils …

La semaine du jour “T” :

  • Envoyez un email de confirmation à vos utilisateurs
  • Assurez-vous d’avoir les goodies
  • Assurez-vous que le café, le thé et l’eau seront disponibles
  • Faites un crash-test !

4- Prévoir du matériel

Bien sûr, vous avez besoin de matériel, rien de difficile à trouver : un ordinateur portable, des téléphones mobiles et un disque dur.

Exemple pour notre session de test, en considérant notre parc principal d’appareils par utilisateur :

  • Mac book pro 💻
  • Android S7 📱
  • iPhone 6 📱
  • Cables ⚡️
  • App power mirror— Pour diffuser l’écran Android
  • Quick time — Pour diffuser l’écran iPhone et enregister
  • Photo boot— Pour filmer l’utilisateur et les interactions
Exemple de configuration de la salle de test.

Il est également important d’avoir des récompenses pour vos utilisateurs. Selon l’entreprise pour laquelle vous travaillez, vos utilisateurs seront souvent heureux de vous aider gratuitement ! Mais si vous avez quelque chose à leur donner, c’est toujours une bonne chose, et leur expérience avec votre marque n’en sera que renforcée.

5- Faire un crash test avant le jour “T”

Il est important de tester vos appareils et votre configuration avant le jour “T”. Si vous travaillez avec des utilisateurs extérieurs à votre organisation, vous ne voulez pas que leur expérience tourne au vinaigre.

Demandez à vos collègues s’ils connaissent quelqu’un de disponible pour exécuter vos parcours pour la première fois. Si vous avez besoin d’une configuration spécifique, vous serez heureux de le vérifier une dernière fois. Cela peut être ajouté à votre liste de vérification de la dernière semaine. Pour info, nous avons fait ce crash test le matin du jour “T”. 😜

6- Créer un document pour aider les autres à effectuer le test

Ce document contiendra toutes les informations nécessaires pour exécuter le test du début à la fin. Assurez-vous de mettre toutes les informations nécessaires :

  • Horaire
  • Localisation
  • Texte d’introduction
  • Questions
  • Et très important, que dire si vos utilisateurs sont coincés dans une tâche

7- Recruter des personnes en dehors du projet

Pour information, nous avons utilisé une base de données interne d'utilisateurs qui ont accepté d’être contactés. La campagne d’emailing contenait quelques questions :

  • Connaissiez-vous l’application ? Oui / Non
  • Quel type de terminal mobile possédez-vous? Android / iOS
  • À quelle fréquence utilisez-vous l’application ?

Ces questions nous ont aidé à choisir parmi les personnes qui n’ont jamais utilisé l’application et les personnes qui l’utilisent beaucoup. Sur les 9 personnes que nous avons contactées, nous en avons choisi 3 qui n’ont jamais utilisé l’application. Tout en considérant que 5 est votre nombre “parfait”.

8- Tester, apprendre et tester à nouveau

Pour exécuter et animer le test, vous devez pratiquer. Au début, vous trouverez cela très difficile mais petit à petit cela deviendra plus facile : vous comprendrez quand poser des questions et quand laisser l’utilisateur se débrouiller tout seul. À la fin, vous développerez un sentiment d’efficacité et vos talents d’animateur de test seront à toute épreuve.

Vous pouvez également penser que tout doit être parfait pour le jour “T”. Quelques éléments doivent être prêts, bien sûr, mais vous devez être conscient que peut-être quelqu’un annulera son rendez-vous, ou ne répondra pas au protocole de test comme prévu. En somme, vous devez apprendre à improviser, tel un musicien de jazz ! 🎷

Ne vous blâmez pas, n’oubliez pas de garder à l’esprit que tout a une solution, ne paniquez pas, restez calme et essayez de résoudre le problème en cours de route.

9- Transmettre en direct est plus précieux qu’un résumé

Le dernier point de cet article… essayez de diffuser votre session de test ! Les gens sont plus réceptifs s’ils savent que cela se passe en direct ! Dans notre cas, nous avons finalement utilisé Slack et le streaming vidéo dans un canal que nous avons créé spécialement pour les sessions de test.

Nous avons rassemblé environ 45 personnes de différentes équipes ! Depuis le confort de leur bureau, ils pouvaient regarder, écouter et en bonus … poser des questions en direct !!! N’oubliez pas de leur dire de couper leurs microphones 🎤🚫.

Conclusion

Comme promis, c’est simple, pas vrai ? Grâce à la communication que nous avons réalisée autour de cette “diffusion en direct”, les employés de l’entreprise sont désormais plus impliqués dans le produit.

Maintenant, ce canal Slack nous aide à communiquer toutes les informations sur l’équipe et notre activité. N’oubliez pas de demander de l’aide autour de vous sur votre lieu de travail, vous serez surpris de voir à quel point les gens seront heureux de vous donner un coup de main.

Vous voilà prêts à résoudre la plupart de vos problèmes d’interface utilisateur et à recommencer ! 😁

Some sources : Advanced common sens, Job stories, Design thinking, Lean UX , Test with 5 users, Design d’expérience utilisateur, The elements of user experience