les mythes ne sont qu’une manifestation collective d’un besoin qui est présent chez tout être humain. cela pourra prendre n’importe quelle forme concrète, le but est le même partout: l’adaptation du groupe à son environnement, et celle des nouveaux membres au groupe. tout le reste est bâti sur cette base. si cela ne prend pas la forme mythique, telle qu’on la conçoit chez soi ou ailleurs, elle en prendra une autre, sans que la différence concrète ait trop d’importance, car ce qui compte est le besoin et non pas les formes particulières de le combler. on mange tous même si les cuisines sont fort différentes, et ces pratiques n’ont jamais le seul but de nourrir le corps. elles nourrissent aussi, et avant tout, le corps social.
on connaît bien les bienfaits d’un jeûne pour le corps. la société en a parfois aussi besoin.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated fallows’s story.