Frst
Published in

Frst

⚡Un verre d’eau dans le désert : pourquoi nous misons sur Electra⚡

Frst est un fonds de Venture Capital dédié au financement des premiers mois des entrepreneurs les plus ambitieux de l’écosystème français.

Electra, la startup qui déploie un réseau de bornes de recharge ultra-rapides en zone urbaine, vient d’annoncer la levée d’un des plus gros Seed de France : un tour de €15m leadé par Serena et auquel nous participons aux côtés d’Eurazeo et de nombreux BAs Français et Européens.

Voici pourquoi nous avons eu un coup de foudre pour Electra :).

Une opportunité de marché hors norme et un timing idéal

Il est rare de voir une telle unanimité chez les experts comme les journalistes : le basculement vers les véhicules électriques est définitivement engagé, et devraient représenter plus de 50% des ventes annuelles d’ici à 2030.

Ce mouvement a été encore amplifié par la pandémie, les constructeurs comme les pouvoirs publics ayant vu dans le véhicule électrique une planche de salut pour relancer des ventes anéanties par la fermeture de la quasi-totalité des économies développées, tout en ayant un impact positif massif sur les émissions de gaz à effet de serre.

Rien qu’en Europe, la part de véhicules électriques est passé de 6% des ventes en Janvier 2020 à 12% en Septembre 2020. En termes de parc installé, cela nous fera passer de 1% environ aujourd’hui à 14% en 2030; à cette date, on verra donc près de 40m de véhicules électriques sur les routes européennes.

Un véhicule parcourant en moyenne 13.000 km/an en Europe (soit une consommation d’environ 2.600kWh/an/véhicule), cela représente un marché potentiel de l’ordre de 30–40bn€ (selon le prix au kWh retenu) ; soit l’équivalent du marché de la restauration en Europe (et on n’en sera encore qu’à 14% de pénétration).

Le proverbial “verre d’eau dans le désert”

Offre actuelle en bornes de charge rapide et ultra-rapide (>43kW), Paris Est/Hauts de Seine, Juin 2021 (source Chargemap)

Oui mais voilà : le principal frein à l’adoption du véhicule électrique par les professionnels comme les particuliers est lié à l’infrastructure de recharge.

Cela vaut avant tout pour les longs trajets, où le “range anxiety” traduit la crainte de se retrouver à plat en rase campagne en pleine nuit.

Mais cela vaut également pour les trajets du quotidien : quiconque s’est penché sur le sujet à titre personnel a pu facilement constater que les bornes de recharge sont (i) encore très rares en zone urbaine (voir illustration ci-dessus), (ii) essentiellement lentes/très lentes, impliquant de laisser son véhicule stationné sur la chaussée toute une nuit, et (iii) souvent en panne.

Cet état de fait est déjà assez consternant sur la base du parc actuel ; mais quand on réalise que d’ici 10 ans 2 voitures sur 10 circulant dans la rue seront des véhicules électriques, il devient évident que le mode opératoire actuel sera depuis longtemps devenu totalement obsolète.

Concrètement, pour soutenir le rythme de déploiement de la flotte de véhicules électriques en Europe, on estime qu’il va être nécessaire de multiplier par 10 le nombre de stations ouvertes au public d’ici 2030 en Europe. Rien que sur la France et l’Europe du Sud, les marchés prioritaires pour Electra, cela représente environ 1m de nouveaux points de recharge à installer, dont environ un tiers en recharge rapide/ultra-rapide.

Pour sa part Electra vise d’en installer et d’en opérer 1000 sur cette même période, en se concentrant sur les zones urbaines qui représentent l’essentiel des km parcourus annuellement par les véhicules de loisir.

Le software : l’arme secrète pour une expérience utilisateur parfaite

Vue d’artiste d’une station de recharge Electra

Lorsque nous avions rencontré Aurélien sur sa précédente aventure de Cheerz, nous avions été frappés par une chose en particulier : une obsession de la satisfaction client. C’est avec cette même obsession qu’il se lance dans cette nouvelle aventure entrepreneuriale aux côté d’Augustin, Julien et toute l’équipe Electra.

Aujourd’hui, l’étalon-or de la qualité de service en termes de recharge de véhicule électrique est l’expérience des superchargers Tesla ; une expérience qui n’est rendue possible que par une intégration profonde entre les différents équipements (station et véhicule) et les couches software (système opérationnel du véhicule, orchestration des stations, et supervision du réseau Tesla).

Electra ambitionne d’offrir une expérience aussi fantastique à ses utilisateurs, avec une fiabilité et une prévisibilité totale, et ce quelle que soit la marque et le modèle de leur véhicule.

Ce challenge très ambitieux ne sera surmontable qu’en intégrant l’ensemble des paramètres de l’équation : déployer son propre réseau, pour maîtriser la vitesse de déploiement et assurer un maillage satisfaisant ; utiliser les technologies les plus avancées de bornes ultra-rapides ; et surtout, et c’est là l’arme secrète d’Electra, développer une suite logicielle de pointe permettant grâce à la data d’orchestrer efficacement et harmonieusement l’ensemble des stations comme les véhicules clients.

Une telle pluridisciplinarité n’est pas forcément à la portée de toutes les entreprises du secteur ; c’est pourquoi nous avons la conviction forte que les leaders de ce marché seront des startups ayant un fort ADN software et une obsession pour la satisfaction client.

Avec 15m€ dans les caisses et l’une des meilleures équipes d’Europe sur le sujet, Electra a maintenant toutes les cartes en main pour créer une expérience utilisateur inégalée et mettre enfin l’expérience Tesla à la portée de tous — Go Electra !

Pour en savoir plus, retrouvez l’interview d’Aurélien sur BFM

--

--

--

We are the first believers.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Bruno Raillard

Bruno Raillard

Partner & Cofounder at Frst

More from Medium

For Your Information: A New Approach to Connectivity—Why We Invested in Mangata Networks

Four reasons the supply chain broke in 2021…

Smart Autonomy on the Local Farm: Our Investment in Agtonomy

#188 Jonathan Crowder, Partner at Intelis Capital