Koba “alias Staline” disait : pour le bien du peuple on peut lui mentir voire le perdre. Dans la remise en cause de la parole du peuple on entre de plein pied dans cette logique et c’est cela l’ extrêmisme. Attention messieurs les politiciens, ne perdez pas votre sang froid pour un brexit, ne perdez pas votre crédibilité pour une colère basique et laissez les gens demander s’ils le veulent une Europe qui génère du bonheur et pas du malheur, sinon la note sera salée ! Quand au peuple il doit exiger de plus en plus de ceux qui sont leurs représentants et non pas leurs directeurs de conscience !

Like what you read? Give Gabriel-Jean a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.