5 raisons d’apprendre à vendre pour un (futur) entrepreneur

Camille Perbost
Oct 22 · 6 min read
Image for post
Image for post

“Vendez-moi ce stylo”

Leo Di Caprio, votre idole de toujours, aka le loup de Wall Street, vous regarde dans les yeux et vous tend un stylo avec insistance devant un parterre de fans.
La surprise est terrible.

“Vendez-moi ce stylo”

Impossible d’y échapper. Vous prenez votre courage à deux mains tremblantes et balbutiez tant bien que mal « regardez comme il est joli, il écrit très bien, euh, vous devriez l’acheter, euh, il est pas cher … »

Léo vous regarde avec déception. Vos voisins ricanent.

Quelques gouttes de sueur perlent à votre front.

Vous n’êtes plus qu’humilité, désespoir et dépit.

La honte est totale.

Rien d’anormal, vous n’avez pas fait d’école de commerce. Pire encore, vous avez fait une école de commerce !

L’ampleur de votre incompétence en vente n’a d’égal que la profondeur de votre endettement étudiant. Pensant devenir un financier au charisme dévastateur, vous avez laissé place à un mollusque sans aucune verve avec quelques compétences en microéconomie et en comptabilité, on exagère à peine…

La vente dans l’entrepreneuriat

En tant qu’entrepreneur ou aspirant entrepreneur, s’il y a bien une chose que l’on vous rabâche sans cesse, c’est la nécessité de répondre au besoin d’une cible bien identifiée. Alors oui, pour cela, on discute avec des acteurs du domaine concerné, on réalise des interviews non biaisées d’utilisateurs potentiels, on teste sa traction avec une ravissante Landing page, on itère, on ébauche son Business Canvas, …
Mais le risque est alors de se conforter dans une bienveillance ambiante en oubliant l’essentiel : Est-ce que quelqu’un est vraiment prêt à acheter mon produit ? Est-ce que quelqu’un à qui je n’ai jamais parlé au préalable, que je n’ai pas impliqué dans le développement de mon produit, va comprendre l’intérêt de ce que je lui propose ? Quels arguments font mouche ? Quelles sont ses réticences ? Combien de temps cela prend ?
C’est de ce processus de vente que viendra votre réelle connaissance du marché et de vos clients.

Non seulement vous gagnerez en recul et en compréhension sur ce que vous proposez et serez plus à même de calibrer vos objectifs et vos priorités. Mais surtout … comme tout article sur l’entrepreneuriat digne de ce nom, ce sera pour vous une grande source de développement personnel ! Cela vous apportera tout simplement :

- De la résilience : se prendre quelques vestes, cela fait redescendre sur terre et cela forge un caractère de battant.

- Une tchatche dévastatrice : cliché mais essentiel. Savoir parler de sa boîte à tout type de public, réagir quelles que soient les circonstances, cela n’a pas de prix. Vos futurs investisseurs sont eux-aussi des clients à qui vous vendez un retour sur investissement.

- Un réseau bienveillant : marchand de tapis ou pas, on se vend tous les jours, tout le temps. À ses employés, à une nouvelle rencontre, à un entretien d’embauche, à ses voisins pour excuser un tapage nocturne… Être plus confiant et impactant dans vos prises de parole vous permettra d’embarquer tout un tas de personnes avec vous dans votre aventure, mêmes vos voisins si vous êtes vraiment solide.

Une pénurie de commerciaux en France

Pourtant, le métier de commercial est complètement méconnu des étudiants. La preuve, la seule introduction qui m’est venue à l’esprit s’appuie sur le bon cliché du commercial, plutôt courtier que commercial d’ailleurs, chasseur de primes sans foi ni loi (Sorry Jordie…).

Les Business Developer sont pourtant essentiels à la survie des entreprises, d’autant plus dans un contexte de crise sanitaire. Pas de contrats, pas de chocolats, ni de série A. C’est un métier complexe requérant un savant mélange de soft et hard skills et de pugnacité, sans voie royale pour y accéder. On observe en effet une grande diversité chez les commerciaux, leur singularité étant d’ailleurs souvent leur force.
Mais surtout, c’est un secteur qui ne connaît pas la crise. Les Sales et leurs usages ont considérablement évolué ces dernières années, créant un déséquilibre entre l’offre et la demande. Pôle emploi et LinkedIn estiment aujourd’hui que 200 000 postes sont à pourvoir dans ce domaine et cela dans tous les secteurs d’activité et dans les entreprises de toutes tailles. La fine fleur des commerciaux se recrute à prix d’or sur le marché tant les bons profils se font rares : en Ile-de-France, le salaire moyen pour un junior avec moins d’un an d’expérience est de 39,7 K€ et cela monte jusqu’à 76,3 K€ pour des profils plus senior (Source : Data Recrutement)

Pourtant, il y a encore très peu d’écoles de vente en France. Comme énoncé précédemment, sans animosité aucune bien évidemment, on éprouve aussi une affection toute particulière pour la microéconomie, beaucoup d’écoles de commerce font encore l’impasse sur le sujet. Bercés par les discours de leurs aînés, difficile de sortir du triptyque Conseil, Finance et Marketing pour la grande majorité des étudiants.
Mais le contexte actuel et cette demande grandissante rebattent les cartes. Et quelques acteurs courageux commencent à émerger…

L’école de demain

Image for post
Image for post

Chez Genius, notre ambition est de fédérer la nouvelle génération d’étudiants pour entreprendre, en s’appuyant sur la diversité de notre réseau (16 écoles dans tous les domaines : ingénieur, commerce, design, …). Nous accompagnons les étudiants tout au long de leur cursus : nous les sensibilisons à l’entrepreneuriat et à ses diverses problématiques, nous les aidons à passer à l’action et nous les suivons dans leur aventure. Nous souhaitons qu’ils prennent ainsi conscience de leurs forces et de leurs qualités et ne fassent plus des choix dictés par le système et son modèle de réussite. Nous voulons qu’ils soient des acteurs à part entière de leur avenir professionnel et façonnent le monde de demain à tous les niveaux.

Aussi, toujours à l’affût de la moindre opportunité pour faire bouger les lignes de l’entrepreneuriat étudiant et forts de ce constat sur le monde de la vente, nous sommes fiers de vous présenter notre dernière trouvaille : Iconoclass ! Tout simplement la meilleure formation à temps plein pour devenir Business Developer.

Le principe est le suivant : 4 mois de cours avec des experts de la Vente en poste dans les meilleures start-ups françaises et internationales (Doctolib, Aircall, Swile (ex Lunchr), Germinal, Deliveroo, Sixt, LiveMentor, GetAccept, Backmarket, MeilleursAgents.com, Mansa, Partoo, Comet, Algolia et bien d’autres).
Au cours de ces 4 mois, les étudiants sont formés avec une pédagogie qui passe par la pratique (vous risquez de balbutier encore plus d’une fois, mais c’est pour votre bien).
Leur développement personnel est mis à l’honneur avec plus de 100 heures dédiées à un vrai travail sur eux-mêmes, sur leur posture, leur assurance, leur voix, leur capacité à improviser, … Nous parlions de singularité, ils acquièrent ainsi tout l’attirail nécessaire pour cultiver leur jardin et réveiller le Sales de génie qui sommeille en eux.
Les outils nécessaires (séquençage de mails, automatisation RS, scrapping de données, …) sont également mis à leur disposition pour leur inculquer une vision 360 du monde de la vente, avec une vraie connaissance du milieu, de ses tendances et de ses usages.

Cette formation se veut être accessible à tous, quel que soit le passé académique ou la situation financière, et se base sur une vraie relation de confiance avec les étudiants. C’est la raison pour laquelle seul un acompte est demandé avant d’avoir trouvé un emploi, le remboursement est ensuite échelonné sur le nouveau salaire. Chez Iconoclass, on est embauché ou remboursé.

Ce qui nous plaît beaucoup c’est qu’Iconoclass se positionne comme un modèle de l’école de demain. Elle s’appuie sur des formations courtes, mêlant théorie (20% du cursus) et pratique (80%), parfaitement ancrées dans la réalité du marché du travail et évoluant avec lui.

Genius x Iconoclass

Sous l‘œil bienveillant de Léo, nous sommes ravis de vous annoncer que Genius et Iconoclass nouent un partenariat inédit dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. Nous partageons des valeurs et ambitions communes et ferons tout pour vous apporter un maximum d’outils et de conseils dans vos expériences professionnelles. Que vous soyez entrepreneur, étudiant ou fraîchement diplômé, nous voulons vous accompagner dans votre parcours et susciter des vocations. Cela passera par l’écriture de newsletters communes, la diffusion de Webinaires et l’organisation d’événements dans les prochains mois.

Le meilleur est donc à venir, prenez-en note !

Vous n’avez pas de quoi écrire ? On a justement un stylo à prix d’or qui vous siéra parfaitement…

Stay tuned.

Genius Stories

Dream Big. Work Hard. Start Small.

Medium is an open platform where 170 million readers come to find insightful and dynamic thinking. Here, expert and undiscovered voices alike dive into the heart of any topic and bring new ideas to the surface. Learn more

Follow the writers, publications, and topics that matter to you, and you’ll see them on your homepage and in your inbox. Explore

If you have a story to tell, knowledge to share, or a perspective to offer — welcome home. It’s easy and free to post your thinking on any topic. Write on Medium

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store