La mission de Grand public

Comment imaginez-vous le média du futur? Pour Grand public, l’avenir sera participatif.

Grand public est un média participatif dont la démarche vise à renforcer le tissu social à l’aide de procédés de micro-engagement.

À la frontière du journalisme, du design, des nouvelles technologies et de la participation citoyenne, notre approche consiste à explorer les nouvelles façons d’engager les communautés autour d’enjeux qui les concernent.

Nous sommes trois co-fondateurs, Valérie Darveau, Thomas Le Jouan et Xavier Kronström Richard, et voici la mission que nous nous donnons.

Si ce que vous lisez vous enthousiasme, ou si vous souhaitez partager une réflexion, participez à Grand public et imaginez le futur des médias avec nous.

Notez que cet article est susceptible d’être mis à jour.

Notre approche médiatique

Grand public imagine le média du futur sous la forme d’une immense place publique permanente. Les médias du futur proposeront de transformer les citoyens observateurs en citoyens acteurs, et Grand public souhaite être au premier rang de cette transformation.

Notre vision est celle d’un média qui inverse les rôles de diffuseur et de receveur d’information, plaçant le public au coeur d’une conversation.

Grand public inscrit son éditorial dans l’action et dans l’engagement. Nous identifions des problématiques auxquelles le public est amené à s’engager en faisant partie de la solution. Par ce biais, des problèmes dans l’angle mort de l’actualité peuvent notamment refaire surface dans l’agenda social, ou des problèmes déjà présents dans l’actualité pourrait profiter d’un éclairage nouveau.

Grand public est conçu comme un média sans support, sans récurrence, sans format. À terme, un thème pourrait être exploré non seulement par le biais d’un problème à résoudre, mais également par des contenus complémentaires tels que des essais, des illustrations, des articles journalistiques, des photos, des vidéos, ainsi que des installations participatives dans l’espace public.

«Une immense place publique permanente.»

Grand public explore la notion qui relie le média comme moyen de communication à la démocratie comme moyen d’organisation. Nous souhaitons approfondir la capacité d’autodétermination des communautés par l’entremise de nouvelles approches communicationnelles.

Notre approche communautaire

Pour Grand public, une communauté est plus que la somme de ses membres.

Grand public souhaite engager davantage les citoyens dans une relation de pouvoir direct ou indirect avec leur environnement. Nos activités et nos projets s’appuient sur la créativité des participants ainsi que sur leur volonté d’améliorer le monde dans lequel ils vivent.

Nous souhaitons trouver de nouvelles façons de prendre le pouls social et culturel de la ville, de refléter la psyché créatrice des citoyens participants, et d‘arriver à les engager au sein de problèmes à résoudre.

Grand public crée des procédés qui génèrent des interactions entre des utilisateurs et une interface ou une plateforme, ainsi qu’entre les utilisateurs eux-mêmes. Ces interactions sont destinées à se transformer en conversations, que ce soit en ligne ou dans le monde réel, pour être enfin éditorialisées et sous une forme narrative.

«Pour Grand public, une communauté est plus que la somme de ses membres.»

Grand public expérimente la participation citoyenne les nouvelles formes de militantisme social, et souhaite en quelque sorte à hacker la démocratie.

3. Notre approche participative

Grand public se positionne comme un laboratoire d’expérimentation qui teste des procédés de micro-engagements citoyens.

Nous proposons d’explorer l’équilibre idéal entre quantité (le nombre de participation) vs qualité (la valeur des participations), selon des axes participatifs ponctuels et contextuels.

Grand public accorde une importance particulière au design et à l’expérience utilisateur afin de rejoindre un public ou une communauté de manière naturelle et agréable, et la moins chronophage possible. Nous nous inspirons notamment de l’approche du «design-thinking» pour concevoir nos projets.

Nos procédés participatifs peuvent être no-tech (utilisation d’aucune technologie), mid-tech (utilisation alliant technologie et procédé dans l’espace public, par exemple) ou hi-tech (utilisation des technologies de pointe). Ils peuvent par ailleurs engager particulièrement une communauté locale, une communauté culturelle, une communauté d’intérêt ou encore une communauté d‘ampleur plus importante.

Nous mesurons nos expérimentations autant selon la quantité et la qualité des participations. Les résultats peuvent prendre la forme conceptuelle, créative, narrative, ou encore installative.

Grand public emprunte des procédés au jeu, notamment au jeu vidéo, pour favoriser la simulation (rôle d’acteur) plutôt que par la démonstration (rôle de spectateur). Grand public donne un contexte et des outils aux participants, c’est ensuite à eux d’en tester les limites et d’y apporter leur contribution.

«Un laboratoire d’expérimentation qui teste des procédés de micro-engagements citoyens.»

Grand public est par définition multiplateforme. Nous utilisons la plateforme la mieux adaptée au sujet abordé, et adaptons les formats des contenus en fonction. Nous sommes à la recherche de la meilleure alliance entre forme, contenu et usage.

Participez à Grand public, et imaginez le futur des médias avec nous.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Grand public’s story.