Le jean, c’est pas très écolo!

Le jean est un symbole de la société de consommation et a su s’imposer partout dans le monde occidental et chez toutes les générations.

Qui n’a pas une paire de jeans dans son armoire?

Je dirai même plus…

Qui n’en a pas une dizaine?


Dans un article de l’excellent site qqf.fr, nous en apprenons plus sur ce vêtement mythique.

On y apprend notamment que :

25 % des insecticides

La production du coton dans le monde représente 25% des insecticides vendus dans le monde.

30 000 travailleurs tués

L’utilisation de pesticides très toxiques sont toujours autorisés dans certains pays producteurs de coton. Ces produits chimiques intoxiquent les travailleurs du coton et en ont déjà tué des dizaines de milliers.

25 000 litres d’eau

La culture du coton est très gourmande en eau (5000 à 25000 litres pour un jean!!).
Des produits chimiques et des pratiques interdits en Europe sont toujours utilisés pour le traitement des jeans, la teinture et le sablage (jean vieilli). Ils mettent en danger les ouvriers qui confectionnent les jeans.

1 %

C’est la part du prix que vous payer que reçoit la main d’oeuvre lorsque vous achetez un jean.

Ok, donc le jean, c’est pas vraiment écolo ni éthique.

Alors, je fais quoi ?

Je fais un bilan de tous les jeans que j’ai chez moi (méthode Marie Kondo)

Rassemblez au même endroit tous vos jeans, même ceux qui vous servent à du bricolage, etc… Pensez également à vos jeans sales, et même le jean que vous avez sur vous! C’est la seule façon de visualiser combien de jeans vous possédez et en plus vous gagnerez du temps en ne triant qu’une seule fois.

Prenez en main un par un chaque jean et demandez vous s’il vous met “en joie”. C’est simple, faites 2 piles :

  • les jeans qui vous mettent en joie
  • les jeans qui ne vous mettent pas en joie

Ne gardez pas un jean pour la mauvaise raison (il est en bon état, vous pensez le mettre un jour si vous perdez du poids, etc…)

Débarrassez vous des jeans (même ceux abîmés) que vous avez décidé de jeter en les déposant dans un conteneur de tri.

N’avoir que des jeans qui vous mettent en joie vous permettra de réaliser qu’ils vous suffisent peut-être.

Étonnamment, faire le tri vous permettra d’éviter de racheter de nouveaux jeans inutilement.

J’achète d’occasion

Il y a plein de jeans presque neuf dans les friperies, chez Emmaus, et Internet (vinted et leboncoin) !

J’achète un jean écologique et éthique

Comme vous l’avez vu, de nombreux insecticides sont utilisés dans la culture du coton. Le travail des enfants existe toujours et les ouvriers sont en contact avec des produits toxiques.

Choisissez un jean confectionné avec du coton bio et une marque qui respecte les conditions de travail.

> Voir la sélection des marques de jeans écologiques pour femme