Cartographie des données sanitaires d’urgence au Sénégal

Image for post
Image for post

Depuis Avril 2019, Healthsites.io, en partenariat avec Cartong, Géomatica et la communauté OpenStreetMap Sénégal, a lancé une série d’activités dans le but de cartographier les structures sanitaires au Sénégal.
Faudrait noter que cette collaboration est possible grâce à la rencontre de 2017 au niveau du Dakar Data Champion organisé par IFRC où plusieurs membres de l’équipe ont participé notamment Mark Herringer de Healthsites, Labaly Touré de Géomatica et la communauté Openstreetmap Sénégal qui a eu à faire une formation sur les techniques de cartographie collaborative Openstreetmap lors d’une séance pratique.

Image for post
Image for post
Séance de formation d’ Openstreetmap Sénégal lors de Dakar Data Champions

Pour le démarrage de la phase pilote du projet Healthsites à Saint Louis du Sénégal , une série de rencontres, avec les acteurs de la Santé, a été menée dans la période du 09 au 16 avril 2019 par Mark Herringer , chef de file du projet Healthsites et de Mohamet Lamine NDIAYE de la communauté OpenStreetMap Sénégal.

Cette semaine de plaidoyer a été riche en rencontres et réunions de travail avec toutes les parties prenantes du système sanitaire au Sénégal, allant du ministère de la santé, des organisations non gouvernementales en passant par les universitaires et les communautés.

Tout d’abords la cellule de Santé Numérique du ministère de la santé a été rencontré, avec Mr Ibrahima Dia et Mme Daba Ndour en charge de la carte sanitaire au niveau de ministère, pour discuter des projet en cours et voir dans quelle mesure le projet healthsites peut apporter une valeur ajoutée à leur travail. Ainsi de recommandations ont été faites et des orientations vers des personnes ressources indiquées en autres la tenue d’une réunion avec le médecin chef de région au niveau de Saint Louis lors du déploiement de la phase pilote

Séance de travail avec M. Ibrahima Dia de l’Unité de Santé Numérique du Ministère de la Santé et Daba Ndour GIS Manager au Ministère de la Santé

Ces rencontres avaient pour but la création d’une synergie autours de la cartographie collaborative des structures sanitaires au niveau de la commune de Saint Louis avec l’appui des autorités sanitaires en premier lieu le médecin chef de région Madame Ndiaye présente lors de l’atelier de clôture de la phase pilote dans les locaux de Géomatica Saint Louis.

Image for post
Image for post
Photo avec Madame Ndiaye Lors de l’atelier de clôture de la phase pilote de Saint Louis

Chiffres clés
10 enquêteurs ont collecté 104 établissements en 3 jours
41 privés / 58 publics / 3 communautaires / 1 ONG / 1 combinaison
24 ouverts tout le temps
24 non accessibles aux fauteuils roulants
4 avec électricité solaire

La deuxième semaine de la mission a ensuite été consacrée à la présentation et à la promotion de notre approche auprès des acteurs locaux. Nous avons organisé un atelier qui a été gracieusement accueilli par OCHA et a rassemblé plusieurs organisations clés opérant au Sénégal telles que PATH, MSF, AMREF, IntraHealth, etc. qui ont fourni de nombreux retours très détaillés pour améliorer notre approche (cf. ci-dessous). Nous avons ensuite rencontré directement plusieurs services du Ministère de la Santé à Dakar pour discuter de la façon d’intégrer notre approche aux processus existants de gestion des opérations et des données.
Nous avons été ravis de voir que certains d’entre eux considéraient le mouvement de l’Open Data et du crowdsourcing comme une évolution inévitable que les acteurs publics devraient adopter et donc soutenir en créant des ensembles de données de qualité pour tous !

Image for post
Image for post
Atelier des sites de santé avec les acteurs du cluster santé — Dakar 23 juillet 2019

Suite à l’atelier, nous avons rencontré des représentants de l’Unité SIG de la Direction de la Planification, de la Recherche et de la eSanté des Ministères du Ministère sénégalais de la Santé, afin de présenter les résultats du pilote, et discuter des collaborations futures potentielles (cette session faisait suite à une première séance de travail organisée en avril pour présenter le projet, suivi d’autres échanges et partage de documents).

Image for post
Image for post
Lamine Ndiaye présentant les travaux d’OpenStreetMap Sénégal au Dr Youssoupha Ndiaye et à son équipe de la Direction de la Planification, de la Recherche et des Statistiques au sein du Ministère sénégalais de la Santé.

HOT Microgrant success

Grâce au financement du Humanitarian Openstreetmap Team (HOT), les travaux de 2019, ont pu être consolidés avec un accent mis sur les services d’urgences sur l’étendue du territoire national en réponse à la pandémie du Covid 19.
En effet, plus tôt en 2020, HOTOSM a annoncé son appel aux microgrants. Nous avons sauté sur l’occasion de réunir divers membres de notre communauté élargie pour soumettre une proposition.
Nous avons ainsi reçu la formidable nouvelle que notre projet est financé !
C’est ainsi que les activités se sont déroulées durant la période du 13 juillet au 08 décembre 2020

Tout d’abord avec la formation des enquêteurs sur l’approche et la méthodologie de collecte vue le contexte de confinement en ces temps.
C’est ainsi qu’à la suite de cette journée de formation des appels téléphoniques ont été émis au niveau des différentes structures sanitaires, sur la base d’une liste de contact partagé par les responsables de la Direction des statistiques et de la planification du ministère de Santé et de l’action social du Sénégal.

Mise à jour des données d’OpenStreetmap

Au départ, nous avions prévu que l’équipe de cartographie de Microgrant mette à jour les données collectées à l’OSM directement sous leur propre nom. Cela aurait donné à chaque collaborateur la possibilité d’améliorer ses propres statistiques de collecte de données dans l’OSM et d’être une référence pour les données.
Cependant, en raison de la validation tardive des données, il a été décidé que Lamine Ndiaye, le responsable de l’OSM au Sénégal, mettrait à jour les données directement.
Ainsi, les outils de l’écosystème OpenStreetMap ont été utilisés pour télécharger les données dans la base de données. Les données ont d’abord été transformées au format Json avec les attributs appropriés avec Kobotoolbox, puis téléchargées au niveau de l’OSM pour être chargées manuellement dans la base de données OpenStreetMap.

Validation avec les parties prenantes

Pour la phase de validation, les responsables cartographiques du COUS et du Path ont été mobilisés pour une discussion sur l’angle d’analyse des données et la pertinence des attributs. A la fin, M. Diatta (COUS) et M. Lankia (PATH) ont exprimé leur satisfaction quant au travail effectué par la communauté et ont assuré leur future collaboration pour étendre le projet aux zones manquantes.

COUS Sénégal

Une lettre d’autorisation de partage de données a été officiellement communiquée au Dr Bousso, directeur du Centre opérationnel d’urgence sanitaire du Sénégal. Bien que les données n’aient pas été officiellement partagées, nous avons réussi à engager de manière constructive son équipe dans un processus de validation des données. Le Dr Bousso a félicité Lamine Ndiaye et son équipe pour leur travail et nous sommes impatients de poursuivre cette relation et de partager les données de base des établissements de santé avec l’OSM.

PATH Sénégal

Un atelier de validation des données a été organisé avec PATH, qui est un fervent partisan de ce travail. Les données collectées et partagées sont utilisées pour soutenir le Partenariat pour le contrôle et l’élimination du paludisme en Afrique (MACEPA) de PATH.

Chiffres clés

*104 lieux
*Nouveaux hôpitaux ajoutés à l’OSM — 35
*Attributs hospitaliers modifiés — 79

Dans le cadre de ce projet de cartographie des services d’urgence au Sénégal, la communauté OpenStreetMap Senegal avec l’appui de Healthsites.io a pu réaliser 104 structures à travers le pays avec 35 nouvelles structures ajoutées à la base de données Openstreetmap et 79 structures dont les attributs ont été mis à jour.

* 5 cliniques
* 63 Médecins
* 35 Hôpitaux
* 1 Pharmacie

* Sur les 104 établissements, 39 disposaient d’un service d’échographie
* Sur les 104 établissements, 49 disposaient d’un service d’urgence
* Sur les 104 installations, 25 étaient équipées d’appareils à rayons X
* Sur les 104 établissements, 41 disposaient d’équipements d’imagerie
* Sur les 104 établissements, 30 disposaient d’une salle d’opération
* Sur les 104 installations, 65 disposaient d’un laboratoire
* Sur les 104 établissements, 80 disposaient d’un centre d’accouchement

https://andysouth.shinyapps.io/senegal_healthsites_collection/

Impact Social

Les cartographes d’OpenstreetMap — sont capables de s’appuyer sur ce travail et de développer davantage les histoires d’utilisateurs qui sont importantes pour eux.
Ministère sénégalais de la santé (COUS) — Les données collectées ont été mises à la disposition du ministère de la santé. L’équipe a établi une relation et prévoit de s’engager davantage dans le soutien à la santé d’urgence et à la réponse COVID-19 COVAX.

Les citoyens sénégalais — La disponibilité des données sur les établissements de santé permet aux décideurs de mieux répondre aux besoins de la population sénégalaise. Les données sont utilisées par les organisations d’aide humanitaire pour identifier les lacunes et les points de pression subis par la réponse COVID-19 COVAX. Il sera ainsi possible d’optimiser l’utilisation des fonds des donateurs en hiérarchisant les besoins sur la base des données disponibles.

Praticiens de la santé — Les données permettent aux praticiens de la santé d’avoir une idée précise de l’état du système de soins de santé, d’identifier les lacunes qui peuvent mettre la vie des gens en danger. Les données peuvent être utilisées par les praticiens de la santé pour mettre en évidence les besoins des décideurs.

Prestataires de services de santé publique

— La disponibilité de données sur les établissements de soins de santé de la région permet aux prestataires de services de santé publique de planifier des réponses et des campagnes en ce qui concerne l’épidémie de COVID-19. Une fois que les vaccins seront disponibles, ces informations seront essentielles pour mettre en place une stratégie de vaccination.

Entrepreneurs sociaux

— Les entrepreneurs et la société civile peuvent utiliser les données pour développer des solutions innovantes liées à COVID-19, comme cela s’est produit ailleurs dans le monde.

Industrie

— Les données peuvent être utilisées par l’industrie des soins de santé pour rationaliser les chaînes d’approvisionnement ou identifier les possibilités d’innovation.

Témoignages d’utilisateurs bénéficiant de données sanitaires d’urgence

Nous adoptons une approche de conception centrée sur l’humain pour stimuler le développement des données. Cette approche cherche à identifier les user stories prioritaires et les attributs sanitaires d’urgence qui les soutiennent. En savoir plus sur cette approche.

Epidémiologiste

En tant qu’épidémiologiste, je veux connaître le nombre de lits d’hôpitaux dans un établissement de santé afin de pouvoir évaluer la capacité à gérer une épidémie.

Image for post
Image for post
Capacité de lit

En tant qu’épidémiologiste, je veux savoir quels établissements de santé ont des lits de soins intensifs afin de pouvoir soutenir les patients souffrant de maladies

Image for post
Image for post
Installations avec unités de soins intensifs

Citoyen

En tant que citoyen intervenant dans un accident de la route, je veux savoir où se trouve le service d’urgence le plus proche afin de pouvoir conduire la personne que j’aide au bon endroit

Image for post
Image for post

Femme enceinte

En tant que mère enceinte, j’aimerais savoir si un établissement dispose d’une salle d’opération bien équipée si j’ai besoin d’une césarienne.

Image for post
Image for post
Installations avec blocs opératoires

En tant que maman enceinte se préparant à l’accouchement, j’aimerais visiter un établissement avec une échographie afin de pouvoir donner à mon bébé les meilleurs soins possible

Image for post
Image for post
Installations avec échographie

https://github.com/healthsites/emergency-health-data/wiki

Contactez-nous si vous souhaitez lancer une campagne de cartographie d’urgence sanitaire

The Global Healthsites Mapping Project is an initiative to create an open data map of every health facility in the world.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store