[Tool #1] Communiquer sur la cooptation : Le guide

Après avoir réalisé quelques interviews, nous avons vite compris que la cooptation est une pratique adoptée, mais encore peu maîtrisée et donc sous-exploitée. Avec Louis, on a donc décidé de se retrousser les manches pour vous proposer des outils pratiques pour bien (re)démarrer avec la cooptation. C’est notre “Toolbox”.

Le premier outil de notre Toolbox est le guide de la cooptation pour bien communiquer sur le sujet avec ses employés.

Pourquoi avoir un guide de la cooptation ?

Chaque société a ses propres règles en matière de cooptation. Le sujet est fréquemment abordé auprès d’un nouvel employé lors de la signature de son contrat, ou de son 1er jour. Cette communication est bien souvent uniquement orale. Le fait de ne pas accompagner cette communication d’un support écrit rend les règles implicites, car soumises à la manière dont elles ont été présentées, à ce que le collaborateur va en comprendre et en retenir.

Avoir un support de communication écrit, c’est (1) donner la possibilité à tous vos employés d’avoir le même niveau d’information et (2) c’est l’occasion de se (re)poser les bonnes questions. C’est fou comme on est tout de suite plus attentif quand on pose les choses à l’écrit ;).

Quels sujets aborder ?

Il s’agit de poser un cadre à la cooptation. En moins de 3 min de lecture, votre collaborateur doit obtenir des réponses à 4 questions :

  1. Qu’est-ce que la cooptation ? On demande pas la définition du dernier Larousse, mais bien celle de votre société. Vos règles doivent être simples et limpides.
  2. Pourquoi est-ce important de coopter ? La bonne réponse n’est pas la prime… Il s’agit de sensibiliser le collab’ aux enjeux d’un recrutement et de lui donner envie d’y prendre part. Que ce soit l’impact sur le projet de l’entreprise, ou la volonté de travailler avec les meilleurs, vous avez de bonnes raisons de les solliciter.
  3. Quel est le processus de cooptation ? Recommander un ancien collègue, une connaissance ou encore un ami n’a rien d’anodin. Vous devez assurer à votre collaborateur la meilleure expérience qui soit pour lui et pour son coopté. Communiquer sur le processus de cooptation, c’est l’informer sur les étapes et les engagements que LA SOCIETE prend à son égard et celui de son coopté.
  4. Quelle récompense ? Qu’il y ait une récompense ou non, vous devez en parler. Si n’êtes toujours pas sûr de la réponse à apporter, je vous conseille de prendre 3 min et de lire notre article sur le sujet.

Un support de communication ne répondra jamais à TOUTES les questions (oui, je te voyais venir cher lecteur). En revanche, vous pouvez anticiper les plus répandues et ajouter un petit FAQ en fin de guide, par exemple.

SantaSoft : Un cas concret pour s’inspirer !

Malgré ces tips, vous restez en panne d’inspiration ? Nous nous sommes prêtés à l’exercice et nous avons réalisé le guide de la cooptation de SantaSoft (Tu sais, la société Tech du Père Noël qui va ubériser la commande et la livraison de jouets !). Il suffira de télécharger le fichier pour vous l’approprier.

>>>>>> Je consulte le guide de la cooptation de SantaSoft <<<<<<

Le guide de la cooptation tout droit venu du pôle nord.

C’est notre cadeau avant Noël ❤ On espère qu’il vous fera gagner un petit peu de temps. Et si vous avez des idées et des remarques pour l’agrémenter, n’hésitez pas à les partager en commentaires de cet article ;).

À très vite pour le prochain outil pratique de notre Toolbox !


Cet article vous a plu ?

Partagez-le aux copains et cliquez pour le Tweeter !

Et/ ou découvrez d’autres articles de Louis Laroche & Chloé Desault en explorant leur blog.