La NCAA

Tout au long de la réalisation de notre mémoire médiatique, nous allons vous proposer toute une série d’articles expliquant l’un ou l’autre terme en rapport avec notre thématique. L’objectif est de vulgariser certaines notions afin que vous compreniez au mieux les objectifs que nous voulons atteindre.

Aujourd’hui, focus sur la NCAA : l’organisation qui régule les différents championnats de sport universitaire américain.

© Twitter @NCAA

L’organisation

La NCAA (National Collegiate Athletic Association) est la plus grande organisation sportive universitaire du monde. Elle permet à près de 450 000 étudiants sportifs d’évoluer au sein de leur équipe universitaire américaine. Aux États-Unis, la NCAA occupe une place prépondérante au sein du système scolaire. Et pour cause, c’est par la NCAA que les équipes professionnelles sélectionnent chaque année les meilleurs joueurs lors de la Draft.

La NCAA, bien que non lucrative en théorie, brasse près d’un milliard de dollars chaque année. L’organisation possède plusieurs contrats avec de grandes chaînes de médias comme ESPN ou encore CBS, pour la couverture médiatique de près de 80 championnats différents. La majorité des sports comptant en effet jusqu’à trois divisions chez les hommes ainsi que chez les femmes.

Un système de mini-championnat

La Division I de football américain ou FBS (Football Bowl SubDivision) réunit l’élite universitaire américaine. Cette division est composée de 128 équipes (appelées « programmes ») réparties en 10 conférences
 (+ 3 « Independants »). Cette division regroupe à la fois des universités ainsi que des Colleges + les trois académies militaires américaines : l’Air Force, l’Army et la Navy.

Chaque conférence regroupe plusieurs équipes afin de former un mini-championnat. Une phase de poules est organisée pour chaque conférence comptant au minimum 12 équipes. Les deux vainqueurs s’affrontent ensuite afin de désigner le champion de la Conférence.

Les Bowls

À partir de la fin décembre et jusqu’au début du mois de janvier se disputent ensuite les « bowls ». Ce sont des finales qui voient s’affronter les vainqueurs de chaque conférence, mais aussi les équipes les mieux classées du pays. 
 Il faut au minimum obtenir 6 victoires durant la saison régulière pour y participer. On distingue les conférences « majeures » et « mineures ». Les conférences majeures ont chaque année des places réservées pour les équipes de leurs conférences dans les bowls majeurs (plus prestigieux).

Bien que le football américain soit structuré en différentes divisions, il est important de noter qu’il n’existe pas de système de promotion ou de relégation, comme c’est par exemple le cas pour le football en Europe. Un accès à une division supérieure ne dépend pas de résultats sportifs, mais de décisions administratives et financières. Si une université souhaite intégrer une division supérieure, elle doit remplir certaines conditions, notamment en termes de structures (stade, bourses sportives, etc.).

La NJCAA

À côté des trois divisions proposées par la NCAA, il existe également la NJCAA (National Junior College Athletic Association). La différence est que les jeunes qui y évoluent ne font que des études à court terme, à savoir deux ans. Néanmoins, le niveau reste très relevé et beaucoup de jeunes espèrent un jour décrocher une place dans l’une des universités prestigieuses de la D1 en NCAA. Certains jeunes refusent même de jouer en 2e division, estimant qu’ils ont encore le potentiel pour arriver à atteindre le sommet.

Thomas Destreille

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.