Audi s’inspire de Star Trek pour produire plus vite ses voitures du futur

Delphine Sabattier
Apr 9, 2018 · 2 min read

Cela semble un peu fou, et pourtant. Le constructeur automobile a créé son propre Holodeck, comme dans la célèbre série TV ! Ici, c’est un espace de 225 mètres carrés dans lequel on projette en réalité virtuelle de nouveaux modèles de voiture. Le plus étonnant, c’est que ce délire SF des années 70, fasse gagner du temps à un groupe comme Audi… et même de l’argent ! Explications.

AUDI AG

C’est le nouveau jouet des concepteurs chez Audi. Une salle entièrement dédiée à la projection en 3D de leurs créations, avec lesquelles ils vont pouvoir interagir.

On entre dans cette pièce de simulation, baptisée holodeck en référence à Star Trek, équipé de lunettes de réalité virtuelle, d’un sac-à-dos contenant un petit PC de 3 kg et de deux manettes. C’est avec ces dernières que les équipes de développement et de production vont pouvoir jouer avec leur nouveau modèle de voiture. Les ordinateurs embarqués, eux, sont reliés à un poste central qui s’occupe de tous les calculs de données, afin que la simulation et l’expérience soient aussi réalistes que possible.

Dans cet holodeck, on peut être jusqu’à six en même temps à tourner physiquement autour du véhicule, à juger de ses proportions, évaluer la qualité du design et ajuster les derniers détails… comme si le modèle trônait réellement au milieu de la pièce. Audi envisage la possibilité que d’autres collaborateurs puissent se connecter à distance à cette expérience virtuelle. Dans tous les cas, l’immersion doit être totale. C’est d’autant plus crucial que cette étape d’évaluation intervient juste avant la mise en production du véhicule.

Les tests de ce « VR holodeck », actuellement en cours, diront si cette simulation est suffisante pour donner un feu vert, ou s’il faudra encore fabriquer des prototypes physiques, pour une évaluation sans faille. Pour l’instant, Audi se dit satisfait. « Avec la réalité virtuelle holodeck, nous obtenons une impression réaliste des proportions de nos futurs modèles. Cela nous permet de prendre des décisions plus rapidement », affirme le responsable du projet VR holodeck, Martin Rademacher, dans un communiqué. Audi précise également que la fabrication de prototypes physiques revient très cher et peut prendre six semaines. Avec la réalité virtuelle holodeck, le constructeur ferait donc des économies à la fois de temps et d’argent.

L’histoire ne dit pas, en revanche, quel investissement représente la solution VR holodeck — entièrement conçue par Audi et l’agence Lightshape à Stuttgart. Mais si tout va bien, le rêve futuriste de Star Trek pourrait rapidement devenir réalité dans d’autres services et marques du groupe Volkswagen.

Tech Stories

Découvertes et réflexions sur le monde numérique, par Delphine Sabattier. Des histoires tech à partager.

Delphine Sabattier

Written by

Exploratrice des révolutions numériques. J’ai dirigé les grands médias tech et m'exprime aujourd’hui en mon nom sur https://medium.com/human-tech-stories !

Tech Stories

Découvertes et réflexions sur le monde numérique, par Delphine Sabattier. Des histoires tech à partager.