Ignition Program
Aug 27 · 9 min read

Qui n’a jamais hésité à acheter le produit ou le service d’une marque après avoir lu des avis négatifs en ligne ? Regarder attentivement les avis des internautes avant de consommer est devenu un réflexe pour tout le monde ! L’e-réputation est donc un atout précieux et avoir une marque forte et en laquelle les gens ont confiance est un élément clé du développement et de la croissance d’une startup. Il en va de même pour chacun d’entre nous quand on cherche un nouveau job ! On estime aujourd’hui que près de 85% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats qu’ils reçoivent en entretien !

Outre l’importance de contrôler l’accessibilité à des informations compromettantes (ou intimes) te concernant ou concernant ta startup, prendre le temps de gérer ton e-réputation peut se révéler être un énorme atout pour attirer positivement l’attention des recruteurs ! Dans cet article on te livre nos conseils pour maîtriser ta réputation en ligne.

Scénario n°1

Tu candidates à un nouveau poste dans une startup. Le job de tes rêves dans une startup en forte croissance, pile poil dans ton secteur de prédilection… Tu as bossé sur ton CV comme jamais, tu as lu mille articles sur comment réussir son entretien et il s’est hyper bien passé. Les planètes semblent alignées pour toi. Jusqu’au moment où… en prévision de ton second entretien, la personne en charge des RH décide de taper ton nom dans Google.

Et là tout dérape. Sur la première page de résultats, elle tombe sur l’un de tes commentaires à l’orthographe approximative et au contenu un peu acide datant de 2013 sur un forum. Elle lit aussi ce petit tweet un peu sexiste que tu avais posté à l’enterrement de vie de garçon de ton meilleur pote… Puis dans Google Images, il y a une vieille photo Facebook de toi pas très flatteuse, en train de t’adonner au beer-pong.

Bref, on ne t’a pas expliqué pourquoi mais tu n’as jamais été rappelé pour le second entretien…

Scénario n°2

Tu es le fondateur d’une startup et vous allez bientôt signer votre plus gros partenariat. Tu imagines déjà la pub que ça va faire à ta boite ! Toutes ces heures passées les mains dans le cambouis, à networker à gauche à droite vont enfin payer… Il ne reste plus qu’à clore le deal.

Puis, comme on le fait tous aujourd’hui, celui qui devait devenir ton futur partenaire va faire une recherche un peu plus approfondie sur ta boite sur Google. Et au 4èmerésultat de la première page… c’est le drame ! Un client pas content du tout du service de ta startup vous trashe sur à peu près toutes les plateformes possibles : Facebook , Twitter, LinkedIn, YouTube…

Ça éveille les soupçons de ton partenaire… et le contrat te passe sous le nez.

L’e-réputation, c’est quoi ?

Les deux scénarios ci-dessus ne sont que des exemples (un peu caricaturaux on te l’accorde) mais ce genre de situations arrivent bien plus qu’on ne l’imagine !

La gestion de son e-réputation, c’est donc hyper important et ça consiste à :

  • évaluer les résultats de recherche potentiellement nuisibles associés à son propre nom ou à celui de sa société / sa marque sur les moteurs de recherches (essentiellement Google soyons clairs)
  • préparer une stratégie pour mieux contrôler ces résultats: le but étant de se concentrer principalement sur tout ce qui apparaitra en première page

La gestion de l’e-réputation se distingue du SEO en ce qu’elle se concentre principalement sur la création d’une aura positive autour de ta personne ou de ta marquesans trop se soucier de générer du trafic, le trafic SEO ne venant de toute façon généralement pas de la simple recherche du nom d’une marque.

C’est un process plus ou moins continu, alors mieux vaut avoir mis en place des automatismes pour surveiller les nouvelles mentions de ton nom ou de ta marque.

Quelques tips pour contrôler son e-réputation

Pour soi-même

Google-toi !

Si tu n’as pas l’habitude de taper ton nom et ton prénom dans Google, il est grand temps de commencer à le faire régulièrement ! Afin de ne pas fausser les résultats avec ton propre historique, on te recommande de le faire en navigation privée.

Ta mission : recenser toutes les informations qui circulent à ton sujet. Enfin, ça reste entre nous mais peu de recruteurs iront au-delà des 2 premières pages… C’est donc sur celles-ci que tu vas t’attarder, mais tu pourrais être surpris de l’ordre dans lequel apparaissent les résultats !

Warning : n’oublie pas les onglets « Images » et « Vidéos ».

Réglages des paramètres sur tous les réseaux sociaux

On va éviter d’enfoncer des portes ouvertes MAIS pour garder certaines de ses informations privées afin qu’elles n’apparaissent jamais sur les moteurs de recherche et qu’elles ne soient acceptables que par ton entourage.

On publie rarement des choses compromettantes sur LinkedIn, et il est assez simple de rendre ses profils personnels Instagram et Twitter entièrement privés. Il y a plus de chances que le nettoyage de tes activités un peu datées se passe sur Facebook. À la grande époque où c’était un grand journal intime et où tout le monde s’identifiait partout.

Demande de suppression d’informations

En tapant ton nom dans Google, tu vas peut-être te rendre compte qu’une photo de toi au club de ping-pong de ton lycée figure sur la version en ligne d’un média local. Ou que l’un des commentaires que tu avais posté sur un forum de jeux vidéo est référencé en première page. Tu n’es pas l’auteur de ces publications mais il existe des moyens pour tenter de les faire disparaitre :

  • s’il s’agit de commentaires que tu souhaites voir supprimer, tu peux adresser un mail au gestionnaire du site web en question en te rendant dans la rubrique « Contact »
  • Tu peux demander le déférencement de certains résultats en adressant une demande à la CNIL : voici la démarche à suivre
  • En dernier recours, si tu n’arrives pas à faire supprimer des éléments que tu juges vraiment compromettants, tu peux porter plainte : découvre le processus ici.

Personal Branding

Pour reprendre le contrôle de ton e-réputation, la clé est de créer toi-même du contenu original et de le signer afin de le faire remonter en bonne place sur les moteurs de recherche ! Si tu as une belle plume tu peux créer un blog ou rédiger des articles sur Medium ou LinkedIn Pulse par exemple pour les inscrire dans un contexte professionnel. L’idée est que les recruteurs puissent avoir un bel aperçu de ton expertise et de tes compétences dans le secteur que tu souhaites rejoindre.

Tu peux aussi utiliser les réseaux sociaux — en n’utilisant donc pas de pseudo mais ta vraie identité pour qu’ils soient bien référencés — et remontent dans les résultats de recherche. Si tu choisis Instagram, tu pourras y dévoiler un peu de ta personnalité, présenter tes passions et tes découvertes à travers de belles images. Sur Twitter, il s’agira davantage de mettre en valeur ta veille, faire de la curation de contenu ou publier toi-même certains insights dans ton domaine d’expertise.

Pour faire remonter ces éléments dans les moteurs de recherche et améliorer ton e-réputation tu dois déployer une stratégie de visibilité. Pour ça il faut :

  • veiller à la qualité de ton contenu,
  • t’appuyer sur ton réseau pour le relayer et ainsi optimiser son référencement,
  • être actif sur toutes ces plateformes pour renforcer ton e-réputation.

Pour sa startup

Le web — et c’est aussi pour ça qu’on l’aime — est un espace de liberté d’expression et d’opinions… Et dans cet espace infini — c’est un peu injuste mais oui — les clients insatisfaits sont ceux qui font le plus de bruit ! On a naturellement tendance à davantage exprimer son insatisfaction et sa colère que le love qu’on a pour un produit ou un service (hors immense coup de cœur).

Alors comment que ces commentaires indésirables et nocifs ne nuisent pas à l’e-réputation de ta startup en se retrouvant en première page des recherches Google ?

Google Alertes

Pour suivre gratuitement et quotidiennement l’écho que ta marque a sur Google, tu peux te créer une alerte avec comme pour mot-clé de recherche le nom de startup.

Tu peux donc paramétrer Google Alert pour t’avertir dès qu’un contenu correspondant à ta recherche est publié en ligne. Pour que les résultats soient pertinents et l’alerte efficace, il faut maîtriser la syntaxe de recherche de Google.

Exemple : Je souhaite créer une alerte sur “Ignition Program”. L’espace marqué entre les 2 termes est considéré par Google comme un et. Nous recevrons donc comme résultats toutes les pages qui contiennent les deux termes sans nécessairement être à la suite les uns des autres. Pour que les résultats respectent l’ordre de la requête, il faut ajouter le signe ” +” devant chacun des termes.

Talkwalker

Talkwalker est une plateforme de social intelligence capable de voir en direct absolument tout ce qui se dit en ligne sur ta marque (ou sur tes concurrents) pendant une période donnée et de l’afficher sur un seul et même dashboard. Cet outil analyse tous les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn…), les blogs, les medias en ligne…

Ce hub propose notamment un IQ App veille de marque qui dresse un panorama complet des retombées de ta marque : taux d’engagement, volumes de mentions, reach… Ce qui distingue vraiment Talkwalker, et qui est particulièrement précieux pour gérer son e-réputation, c’est qu’elle comprend la tonalité (positive, négative ou neutre) des mentions.

Hootsuite

Hoostuite est un outil de gestion des réseaux sociaux qui permet de programmer ses posts mais aussi de suivre leurs performances.

Pratique car on peut regrouper tous ses réseaux sur une seule et même plateforme, Hootsuite offre des analyses approfondies et vous permet également de suivre les activités de vos concurrents ! De quoi glaner les best practices !

Ta botte secrète pour l’e-réputation : ta team

Si ta startup ne peut pas encore dédier de budget pour ce genre d’outils, ton meilleur atout reste une bonne gestion de ton site et de tes réseaux sociaux en interne. Et pour ça, tu peux compter sur un bon Community Manager mais aussi plus largement tous les membres de ton équipe. L’objectif est d’engager un maximum ta communauté et d’en faire les premiers ambassadeurs de ta marque ! Car ce qui va te permettre de renforcer durablement ton e-réputation, c’est d’inspirer confiance à tes clients et tes prospects.

Et toi, quels sont tes tips pour booster ta e-réputation ? Partage tes meilleurs conseils avec nous en commentaire !


Ignition Program est le leader du recrutement dans l’écosystème startup, et porte depuis 2013 une ambition forte : bâtir un monde du travail à visage humain, basé sur l’authenticité, l’apprentissage et la confiance.

Que ce soit votre premier stage, votre énième emploi ou votre 56ème recrutement, nous vous proposons un accompagnement pertinent, humain et personnalisé, ad vitam (quasi) aeternam.

Ignition Program, c’est chaque mois le démarrage de nouvelles histoires entrepreneuriales, fruits de la rencontre du top 5% de nos 2000 postulants mensuels avec nos 1500 startups partenaires. Envie de créer la vôtre et de rejoindre notre communauté de talents ? Faites un tour sur notre site.

Ignition Program

Conseils & articles sur le monde du travail

    Ignition Program

    Written by

    Ignition Program recrute les meilleurs profils entrepreneuriaux pour les plus belles startups européennes 🚀 Notre rêve ? Changer le rapport au travail

    Ignition Program

    Conseils & articles sur le monde du travail

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade