34 KPIs e-commerce avec Google Analytics

Fanny Marcoux
Question E-commerce
6 min readMay 7, 2024
Photo prise par Lukas — https://www.pexels.com/fr-fr/@goumbik/

Quand on gère un e-commerce, on 36 000 choses à faire. Et tout autant de KPIs à revoir.

C’est trop.

Avec Vincent Druelle, on a décidé de simplifier tout ça.

La semaine dernière, on a lancé un guide sur les KPIs essentiels pour tout e-commerce.

A la fin de ce guide, on retrouve un rapport que j’ai créé sur Looker Studio. Il reprend les données d’une version démo de Google Analytics 4.

Le but de tout rapport est d’avoir juste la bonne quantité d’information. Ni trop, ni trop peu.

Trop et on est surchargé, on ne voit plus rien, on bugue. Trop peu et on a pas de réponse à nos questions.

Dans ce rapport, on retrouve 34 KPIs différents répartis sur 9 pages :

  1. produits
  2. canaux
  3. détails par canaux (3 pages)
  4. pages de destination
  5. pages
  6. audience
  7. tech

1/ Produits

En haut à gauche, on a le tunnel de vente avec les métriques :

  • vues des produits
  • ajouts panier
  • débuts d’achat
  • achats

Et leurs différences :

  • taux d’ajout au panier
  • taux de début d’achat
  • taux d’achat

Le taux de début d’achat est important parce que l’on considère souvent son panier comme une liste d’envie. On ajoute ce qu’on aime bien sans vouloir forcément acheter, tout de suite.

Le taux d’achat est aussi important parce qu’on ne finit pas tous un achat qu’on a commencé

On peut ne pas trouver le mode de paiement qu’on préfère

Ou être surpris par les frais de livraison

En haut à droit, on a les métriques les plus importants :

  • achats
  • revenus
  • panier moyen = revenus / achats
  • acheteurs
  • LTV = panier moyen x nombre moyen d’achat = (revenus / achats) x (achats / utilisateurs) sur une période fixe comme ici, les achats s’annulent = revenus / acheteurs
  • taux de conversions = acheteurs / utilisateurs

En-dessous, on a deux lignes du temps pour les deux métriques principaux :

  • achats
  • revenus

Les lignes du temps incluent toujours une comparaison à la période précédente.

Finalement, on a une table détaillée avec les produits et les métriques du tunnel de vente :

  • vues des produits
  • ajouts panier
  • débuts d’achats
  • achats
  • revenus

2/ Canaux

Il y a deux types de canaux :

  • premier contact
  • dernier contact

Les canaux premier contact sont ceux qui qui ont amené les utilisateurs la première fois sur le site. On peut alors voir les canaux qui amènent le plus de nouveaux utilisateurs.

Les canaux dernier contact sont ceux qui qui ont amené chaque visite. Un utilisateur peut faire plusieurs visites. On peut donc voir les canaux qui convertissent le plus.

Ces canaux sont d’abord séparés en 6 graphiques reprenant les top 5 selon les :

  • utilisateurs
  • acheteurs
  • et leur différence, le taux de conversion

Finalement, on a les tables détaillées avec les métriques principaux

On retrouvera ces tables sur presque toutes les autres pages

Ici, elle montrent les différentes combinaisons de canaux premier et dernier contact selon les :

  • utilisateurs
  • nouveaux utilisateurs
  • acheteurs
  • taux de conversion
  • achats
  • revenus

3/ Détails par canaux

Les pages suivantes ont la même structure :

  • lignes du temps
  • tables détaillées
  • métriques principaux

J’ai choisi de détailler les canaux principaux. Ici, organique, social et emails.

Pour les emails, comme pour les publicités, les sources montrent le nom des campagnes.

4/ Pages de destination

Les pages de destination sont les premières pages que les utilisateurs voient quand ils arrivent sur le site

On a d’abord deux graphiques montrant les top 10 par utilisateurs et acheteurs. Ce sont les pages qui ont amené le plus d’utilisateurs et d’acheteurs.

Ensuite, on retrouve les mêmes tables détaillées avec les métriques principaux.

5/ Pages

Elle reprennent toutes les pages qui ont été vues, y compris les pages de destination.

Comme avec les pages de destination, on a d’abord deux graphiques montrant les tops 10, ici, par nombres de vues et conversions.

Ensuite, on a une table détaillée avec les :

  • vues
  • durée = temps passé lors de la visite
  • taux d’engagement = l’utilisateur a passé 10 sec sur le site et/ou vu 2 pages et/ou fait une conversions (micro ou macro)
  • taux de rebond = le contraire du taux d’engagement

Comme l’achat se passe sur la page d’achat, les autres pages ne génèrent pas d’achat. Elles n’ont donc pas de conversions.

Quoique…

Il existe deux types de conversions :

  • les macros, en e-commerce, ce sont les achats
  • les micros, toutes les étapes qui mènent à un achat

Ces micro-conversions peuvent être s’abonner à la newsletter, passer du temps sur le blog ou encore s’inscrire au programme de fidélité.

Ici, on reprend donc d’autres métriques que les achats et qui montrent l’engagement.

6/ Audience

On a les métriques sur les sessions, utilisateurs et leurs comparaison :

  • sessions
  • sessions engagées — où il y a eut de l’engagement
  • taux d’engagement
  • sessions par utilisateur
  • nouveaux utilisateurs
  • utilisateurs

Ensuite, on a deux lignes du temps pour les métriques principaux ici :

  • sessions
  • utilisateurs

Finalement, on voit nos métriques principaux :

  • utilisateurs
  • acheteurs
  • taux de conversion (macro)

Avec différents critères démographiques :

  • langues
  • villes
  • âges
  • genre

7/ Tech

C’est la dernière page

On y retrouve nos métriques principaux :

  • utilisateurs
  • acheteurs
  • taux de conversion (macro)

Avec les différents appareils utilisés :

  • catégories d’appareil = smartphone (mobile) ou ordinateur de bureau (desktop)
  • marque = si mobile, la marque du fabriquant du téléphone ; si desktop, la marque du navigateur
  • taille de l’écran
  • navigateur

Un même site peut avoir des bugs ou des différences de le rendu du design selon les smartphones ou navigateurs.

Ici, vous pouvez voir quels smartphones et/ou navigateurs ont beaucoup d’utilisateurs mais peu d’acheteurs et pourraient avoir ces bugs.

Testez-les et vérifiez s’il y a bien un problème.

Ces 9 pages reprennent 34 KPIs. Dans notre guide, nous en reprenons 83.

Et oui, Google Analytics fournit beaucoup de données intéressantes. Mais pas toutes.

Vous pouvez voir notre Live où on vous présente notre guide sur LinkedIn :

Dites-nous en commentaire :

  1. les KPIs que vous suivez le plus
  2. si vous voulez un accès à ce rapport

--

--

Fanny Marcoux
Question E-commerce

Consultante Google Analytics pour e-commerces en journée | Podcast Host about Coworking during the night