Concevoir une médiation vraiment utile grâce à l’UX Design

Qu’est-ce que l’UX Design et comment cette façon de concevoir peut vous aider à améliorer vos outils de médiation ? Explications. 😊

L’UX Design, qu’est-ce que c’est ?

L’UX Design, comme son nom l’indique, ce n’est pas seulement une recherche esthétique de la plus belle forme adaptée à la fonction d’un objet. UX signifie « User Experience » ; en français, « Expérience Utilisateur ». Ce type de design est donc le fruit d’une réflexion autour des usages.

Il prend en compte les pratiques réelles et les besoins des utilisateurs ; par exemple, si vous êtes un musée ou un site touristiques : de vos visiteurs. Contrairement au design, l’UX Design s’appuie sur des cas concrets et non sur des solutions préalables.

L’UX Designer prend en compte trois critères pour concevoir son objet : sa fonction, ses utilisateurs et, enfin, le contexte dans lequel il sera utilisé.

L’UX Design présente de nombreux intérêts. Il permet notamment de :

- Réduire les erreurs lors de la conception d’un dispositif,
- Augmenter la productivité,
- Réduire la frustration des utilisateurs qui manipulent avec aisance un objet conçu à partir de leurs témoignages,
- Proposer une création de valeur, c’est-à-dire qui répond aux besoins réels de ses utilisateurs.

UX Design et médiation culturelle

Les musées qui ont des difficultés à identifier les besoins réels de leurs visiteurs sont encore nombreux, faute de disposer de moyens adaptés pour les analyser. Or, pour concevoir une médiation efficace, il est primordial de soigner à la fois son contenu et la façon dont les visiteurs y accéderont.

Un bon moyen de déterminer ces besoins : les « entretiens utilisateurs », en se concentrant sur la qualité des échanges et non sur la quantité de visiteurs interrogés. Cette enquête ne doit pas se concentrer uniquement sur la satisfaction des visiteurs mais également sur l’usage qu’ils font des dispositifs mis à leur disposition. Son objectif : identifier les difficultés et manques que peuvent rencontrer les visiteurs au cours de leur parcours et susciter une prise de décision pour y apporter des solutions.

Lors des entretiens, je vous recommande d’adopter une posture bienveillante, curieuse et même un peu naïve afin d’encourager votre interlocuteur à s’exprimer… et, bien sûr, d’être accompagné d’un UX Designer. 😉

Un outil d’analyse concret : l’experience map

L’experience map (carte d’expérience en français) permet d’identifier les obstacles et difficultés que rencontre votre cible lors de son parcours. Chaque experience map correspond à un persona — autrement dit, à un archétype d’utilisateur –, un scénario, un objectif et une durée. Dans le cadre d’un établissement culturel ou touristique, l’experience map représente donc les motivations, les actions, les pensées et les émotions d’un visiteur-type au cours de sa visite.

Suite aux entretiens, quatre personas ont été identifiés et hiérarchisés.

Par exemple : Claire, une étudiante de 24 ans, se rend au musée un mercredi après-midi. Il y a la queue devant l’institution et la jeune fille s’agace rapidement de cette attente. Au moment d’arriver en caisse, elle apprend que l’entrée est gratuite pour les moins de 26 ans : cela lui redonne le sourire !

Comment améliorer l’expérience de Claire ? L’UX Design sert justement à identifier des pistes et proposer des solutions d’amélioration. Par exemple : mettre en ligne les heures d’affluence au musée, rappeler dans la file d’attente les différents tarifs appliqués et les cas d’exonération…


À partir des entretiens menés avec les visiteurs, vous serez en mesure de séquencer les différentes étapes de leur parcours et d’identifier pour chacune leurs actions, pensées et émotions. Il est important de consigner tant les sentiments positifs que négatifs : ils vous permettront d’établir une courbe et, ainsi, d’identifier les temps forts de la visite de même que les axes pouvant être améliorés.

Comment se présente une experience map ? Sous forme de frise linéaire ou de roue. Elle illustre les pensées, émotions et actions de la persona tout au long de son parcours. L’experience map vous permettra, au choix, d’élaborer une vision stratégique, d’établir une liste de recommandations ou de définir des principes de conception, pour un dispositif de médiation par exemple. Enfin, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un outil évolutif : l’expérience de votre cible peut évoluer et, avec elle, les conclusions que vous en tirerez.

Les entretiens permettent d’identifier les personas. On observe ensuite leur parcours et les difficultés rencontrées pour établir l’experience map.

L’UX Design : une spécificité de smArtapps

Collaborer avec smArtapps, c’est bénéficier de notre expertise en UX Design, un réel « plus » pour concevoir des applications qui améliorent la satisfaction de vos visiteurs. Nous réalisons des applications « guides de visite » mais nous vous conseillons aussi sur les fonctionnalités les plus appropriées en fonction de vos publics, de leurs besoins et comportements. 😊


Le sujet vous intéresse, vous avez envie d’en savoir plus ? Alors pourquoi ne pas nous envoyer un petit mot ou nous contacter directement sur les réseaux sociaux ? Retrouvez smArtapps sur Twitter, LinkedIn et Facebook. 😊