Quelles pratiques pour collaborer avec un excellent freelance en 2016?


Nous y sommes! La transformation numérique de la société bat son plein, et ses impacts sur le monde du travail sont de plus en plus visibles. Une des conséquences de ces changements est l’augmentation significative du nombre d’indépendants sur le marché.

Trois principaux facteurs invitent une partie de la population à se mettre à son compte :

  1. le manque de main d’oeuvre qualifiée dans les métiers du numérique
  2. l’arrivée de la génération Y en quête de liberté et de sens
  3. le besoin en flexibilité des entreprises face à la gestion de l’incertain

Si aux Etats-Unis le marché du travail a déjà entamé sa mutation (une étude d’Intuit annonçait en 2010 que près de 40% de la force de travail américaine serait composée d’indépendants en 2020), la France entame tout juste la sienne.

En face, encore bridées par des stratégies d’achats et des lois datant d’une époque ou le numérique n’existait pas, les entreprises françaises franchissent petit à petit le pas. Evidemment cela n’est pas sans risque.


Plus d’indépendants = nécessité accrue de sélectionner les talents.

Le nombre de freelances est croissant et l’accès aux freelances de France et d’autres pays est aujourd’hui grandement facilité grace à internet (réseaux sociaux, plateformes, etc).

Cela peut vous encourager à choisir les prix les plus bas pour certains types de compétences (développement, design, coaching, etc) cependant cela vous fera également courir le risque d’avoir pour résultat un travail de faible qualité.

Le code, le design et le coaching d’équipes sont des choses bien trop importantes et stratégiques aujourd’hui pour être confiées à des amateurs. Il vous faudra donc admettre certaines choses pour que votre expérience avec un indépendant soit positive et réussie.

1) Les meilleurs talents indépendants pratiquent des tarifs plus élevés que la moyenne, et sont rarement disponibles.

Il est comprehensible d’espérer payer moins pour un indépendant, que ce que vous facturera une moyenne ou grande ESN pour les mêmes prestations. Cependant, vous ne pouvez pas attendre d’un indépendant très compétent qu’il brade son taux journalier sous prétexte qu’il soit indépendant. Comme dans beaucoup de domaine, vous aurez ce pourquoi vous paierez.

De plus, si vous souhaitez collaborer sur du long terme avec un indépendant de qualité, il est préférable d’anticiper votre besoin et d’éviter de chercher dans l’urgence. Les meilleurs profils sont très demandés et restent rarement disponibles pendant de longues périodes.

2) Choisissez bien vos profils — Les bons indépendants ne sont pas des exécutants, ce sont des consultants, faites leur confiance.

La seconde chose qu’il faut accepter c’est qu’un indépendant compétent est avant tout un consultant. Il amène avec lui son expérience et son expertise. Soyez sûr que les profils que vous choisissez correspondent à l’expertise dont vous avez besoin.

Certains développeurs attendent d’avantage du challenge technique (architectures modernes/réactives, problématiques de performance,…) quand d’autres préfèrent se positionner en coach d’équipe (transmettre les bonnes pratiques, améliorer la performance individuelle et collective de vos équipes).

Il en va de même pour les designers certains seront motivés par la production des livrables, quand d’autres, généralement plus expérimentés préfèrent le coaching et la transmission. Identifier votre besoin primaire afin de trouver le profil qui correspond à vos attentes.

Cela m’amène à mon troisième point:

3) La communication est clé si vous souhaitez obtenir ce que vous voulez vraiment.

Faites attention. Beaucoup de petites ou moyennes entreprises pourront vous raconter des histoires concernant des indépendants ayant un superbe portofolio ou trackrecord, mais qui à cause d’un manque de communication et de transparence, se sont retrouvés avec un travail partiel, du temps et donc de l’argent perdu.

Ce qui me ramène notamment à mon point 2 — soyez clairs sur vos attentes en terme de valeur et de livrables attendus et faites le apparaitre dans votre contrat de façon explicite.

Heureusement, les indépendants expérimentés sauront vous guider dans cette démarche de “cadrage” de la mission que vous allez leur confier.

Mais bien cadrer ne suffit pas, partager régulièrement l’avancement de sa mission, mettre en évidence quelques indicateurs clés, demander de la visibilité sur les processus et les outils mis en place, livrer régulièrement sont des bonnes habitudes à prendre dès le début de la mission.


Ne perdez plus de temps à trouver les bons indépendants, nous identifions soigneusement les meilleurs et vous proposons 2 profils en moins d’une semaine (UX design, Javascript, Ruby on Rails, Scala & Coaching agile).

Contactez moi pour votre recherche: anael@virtuose.community ou faites votre demande depuis www.virtuose.community .