À la marocaine

On continue notre voyage culinaire pour vous emmener entre la mer d’Alboran et l’Océan Atlantique : direction le Maroc, plus précisément à Marrakech, où la culture occidentale tente de s’installer depuis plusieurs années mais se confronte — et heureusement — aux traditions chaleureuses et épicées de ce pays du Maghreb !

Couscous, tajine et … pastillas !

®Virginie Fouquet

Vous connaissez tous le célèbre couscous marocain : ce célèbre plat à base de semoule cuite à la perfection, peut aujourd’hui satisfaire les amateurs de viande (poulet, agneau, boeuf) mais aussi les végétariens ! Accompagnés de légumes cuits à la vapeur et d’une bonne sauce à la harissa, cela suffit pour se régaler.

Idem, on ne vous présente plus le tajine, autre plat légendaire du Maroc. Sachez qu’à Marrakech le plus convoité est celui au poulet et citron. Les amateurs de semoule se verront un peu lésés : il est traditionnellement servis sans aucun accompagnement.

Mais connaissez vous la pastilla ? Autre plat emblématique, mais moins connus des Occidentaux, la pastilla ressemble à un samossa mais version sucré/salé. Il est en effet préparé à partir d’un mélange de poulet, d’amande et de sucre.

Le paradis des desserts

® Marmiton

Il n’est pas rare de se voir proposer des fruits en dessert ) pastèque first, mais Marrakech, et le Maroc au sens large, est surtout connu pour sa grande variété de dessert, plus sucré les uns que les autres.

Si on a du mal à faire son choix, on vous conseille néanmoins de consommer ces petites douceurs avec modération !

Voici un petit tour des plus connues :

Cornes de gazelle : en forme de petits croissants, elles contiennent notamment de la pâte d’amande et de l’eau de fleur d’oranger.

Makrout : préparé en superposant une couche de pâte à base de semoule, de blé dur et une couche de pâte de dattes.

Baklava : un gourmand feuilleté à base d’amandes et de sirop de miel.

Zzlabiya : spécialité frite, elle contient du sucre, de la farine, du miel et de la cardamome.

Chebakia : généralement préparée pendant le ramadan, cette pâtisserie contient : eau de fleur d’oranger, vinaigre, safran, gomme arabique, anis vert, amande, cannelle, sésame.

Nos adresses fétiches

Et pour profiter pleinement de Marrakech et de ses délices culinaires, voici quelques adresses testées par la team It’s Wonderfood :

  • Le jardin : situé dans un havre de paix végétal, ce restaurant vous offrira une pause fraîche idéale.
  • La terrasse des épices : situé au coeur de la Medina, ce rooftop marocain vous propose une double carte marocaine / occidentale.
  • Le Nomad : au bord de la célèbre place Jemaa El Fna, ce deuxième rooftop a su revisité les classiques de la cuisine du Maroc en version gastronomique mais à des prix abordables !
Like what you read? Give It’s Wonderfood a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.