It's Wonderfood
Published in

It's Wonderfood

Dans les coulisses du Concours Général Agricole

© Concours Général Agricole

Créé il y a 150 ans, le Concours Général Agricole (CGA) a pour but de valoriser le terroir français, en récompensant chaque année ses meilleurs produits, au travers de médailles d’or, d’argent ou de bronze.

Cocorico, le patrimoine culinaire français est de retour ! Le CGA participe chaque année à la mise en avant de l’excellence gastronomique du terroir français. Une seule mission : valoriser les savoir-faire et les professionnels qui nous permettent de déguster ces produits si exceptionnels. Il participe ainsi au soutien économique des filières agroalimentaires françaises, mais aussi à leur renommée dans l’hexagone.

Le CGA se décline sous 4 concours :

Concours Vins et produits :

Peuvent concourir les produits dont l’ingrédient principal est issu de l’agriculture française, et les vins qui bénéficient d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) ou d’une IGP (Indication Géographique Protégée) française.

Les produits sont évalués par des jurés, sur la base de descripteurs sensoriels qui les caractérisent pour distinguer les notes et saveurs de chaque production. A chaque table de dégustation se présentent 6–8 jurés, de niveau d’expertise équitablement réparti, selon leur numéro unique de juré : les numéros les plus petits correspondant aux jurés inscrits au CGA depuis le plus longtemps. Cette répartition assure ainsi qu’à chaque table, les produits médaillés correspondent aux goûts des français “moyens”, et non à ceux de quelques experts sélectionnés. C’est bien là toute la promesse des médailles CGA.

Si vous voulez participer aux finales du CGA lors du Salon en tant que juré, c’est gratuit, inscrivez-vous directement sur le site : https://monespace.concours-general-agricole.fr/espace_jure_compte_creation.aspx

(NDLR : on vous conseille vraiment de le faire si vous êtes parisien-ne : c’est gratuit, 2 places offertes pour le Salon et l’assurance de déguster des produits incroyables)

Quelques chiffres :

  • 22 482 échantillons en compétition
  • 102 catégories de produits
  • 567 appellations de vins
  • 11 500 jurés (professionnels et consommateurs plus ou moins avertis) dont 6 900 en finales.

Les médailles délivrées via ce Concours sont ainsi un guide pour le consommateur, afin de l’aider à se repérer dans l’offre de produits du terroir.

La liste des produits lauréats de chaque édition est complétée par une liste d’hommes et de femmes lauréats du Prix d’Excellence.

© Concours Général Agricole

Ce prix récompense des producteurs pour l’excellence des résultats qu’ils ont obtenus lors des 3 dernières sessions du Concours Général Agricole. Pour obtenir ce prix, il faut avoir participé aux 3 dernières éditions du CGA et obtenu le meilleur rapport entre médailles et nombres de produits présentés et primés au concours.

Concours Jeunes professionnels :

Ces concours sont organisés au sein des établissements d’enseignement agricole et hôtelier, sous la forme de projets pédagogique en groupes. Ils ont pour but de mettre les élèves et les étudiants en situation professionnelle afin de révéler les talents de demain. Ces concours sont réfléchis et organisés sous la tutelle de la Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche (Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation), qui les reconnait en tant que parcours qualifiants.

© Concours Général Agricole

Quelques chiffres :

  • 6 concours
  • 270 établissements
  • 11 000 étudiants
  • 918 finalistes

Ce Concours apporte une contribution active à la formation des futurs professionnels du secteur.

Concours Animaux :

C’est le plus ancien concours du CGA. Il est organisé par espèce et par race et récompense le travail de sélection des éleveurs ainsi que les meilleurs animaux reproducteurs français. Ce concours a une réelle signification pour les éleveurs, pour qui remporter une plaque de 1er, 2ème et 3ème Prix du “Concours de Paris” signe la reconnaissance des meilleurs élevages.

© Concours Général Agricole

Quelques chiffres :

  • 8 espèces : bovins, équins, caprins, asins, ovins, porcins, chiens et chats
  • 3 057 animaux
  • 392 races
  • 1 535 éleveurs

Pratiques agro-écologiques :

C’est le concours le plus récent, faisant écho à l’évolution des attentes de la société en termes de pratiques agricoles. Ce concours récompense les savoir-faire déployés par les agriculteurs pour favoriser les équilibres agro-écologiques, préserver la biodiversité, renforcer l’autonomie des exploitations et améliorer la qualité des productions alimentaires.

Ce concours se compose de 2 catégories :

  • “Prairies et Parcours” : avec 59 territoires organisateurs et 335 éleveurs inscrits
  • “Agroforesterie” : avec 10 régions organisatrices et 57 agriculteurs en compétition.

Maintenant vous en savez un peu plus sur l’importance que peut prendre le Salon de l’Agriculture pour les filières françaises via l’existence de ces concours !

--

--

--

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
It’s Wonderfood

It’s Wonderfood

More from Medium

The Reality of Climate Change

Think about this.

The Struggle For The Legal Tender

About Me