Escapade en Italie pour la team It’s Wonderfood

It’s Wonderfood
Apr 30 · 4 min read
©La cuisine italienne

Si tout le monde s’est emparé de la cuisine italienne comme grande tendance 2019, la team It’s Wonderfood a décidé de changer un peu d’angle et de vous faire découvrir ce beau pays autrement.
Un article un peu spécial donc puisque nous avons demandé à toute la team de nous évoquer leur rapport à la gastronomie italienne, à travers un ingrédient, un plat qui le met à l’honneur, et un souvenir. Buon appetito !

Alvina, 27 ans, de Paris (75)

Mon ingrédient : la mozzarella, sans hésiter.

Mon plat : des gnocchi maison, mozzarella di buffala, un trait d’olio di oliva, quelques feuilles de basilic. Simple. Délicieux.

Mon souvenir : la meilleure pizza de ma vie, je l’ai dévorée à Naples. C’était la définition même de la simplicité : tomates et mozzarella. Je crois que j’en ai commandé pendant 4 jours non-stop.

Bettina, 23 ans, de Viry-Chatillon (91)

Mon ingrédient : le guanciale, ce lard italien inoubliable.

Mon plat : les tagliatelle alla carbonara, évidemment. Mais attention, les vraies, hein : du pecorino, pas de crème, pas de blanc d’oeuf, pas de champignons. Sinon je m’énerve.

Mon souvenir : Ces pâtes, c’est le tout premier plat que j’ai mangé lors de mon tout premier séjour en Italie. Du coup, à chaque fois que j’y re-goûte, le tourbillon de saveurs, de sel et de gras me renvoient aux vacances et à ces moments agréables en famille.

Charlotte, 27ans, du Raincy (93)

Mon ingrédient : les pignons de pin.

Mon plat : les spaghettoni con pesto alla genovese.

Mon souvenir : Vacances à Milan : le premier plat que nous a fait la cousine italienne de ma meilleure amie, littéralement à notre arrivée. Je me suis dit ‘ok je peux faire pareil à Paris’ mais ça fait maintenant 3ans que j’essaie, en vain !

Coralie, 35ans, d’Angers (49)

Mon ingrédient : la pasta ! Préparée maison, au laminoir, rien de meilleur.

Mon plat : les spaghetti tomate-boulettes de ma grand-mère.

Mon souvenir : Je suis encore une enfant. Je revois ma grand-mère maternelle préparer les énormes boulettes de viande à la main (un peu façon polpettone), mettre les herbes dans la sauce tomate, en suivant librement la recette secrète transmise par sa mère, qui la tenait elle-même de sa grand-mère d’origine italienne. Je me souviens surtout avoir dévoré ce plat iconique des dizaines de fois quand j’étais petite, et je me sens enfin prête aujourd’hui à la préparer pour mes enfants.

Clémence, 28ans, de Nantes (44)

Mon ingrédient : La tomate, même si c’est pas original. #passionfruit

Mon plat : une pizza toute simple. Tomates, mozzarella, jambon de Parme, un filet de pesto et des feuilles de basilic frais. Miam.

Mon souvenir : cette pizza incroyable, tout juste sortie du four d’un petit rade du coin, dont on s’est régalé sur le toit de notre Airbnb à Alghero, en Sardaigne.

Fred, 28ans, de Nice (06)

Mon ingrédient : le veau.

Mon plat : les scaloppine alla milanese. La viande très fine, tendre, juteuse. La panure croustillante, épaisse, moitié parmigiano, moitié chapelure. Un quart de citron, 3 feuilles de persil plat. La perfection dans une assiette.

Mon souvenir : J’ai développé très tôt cette #passionescalope, sans doute lors de nos escapades à Ventimiglia le dimanche. Au bord de la mer, le soleil qui flatte la nuque, les glaçons qui choquent les verres d’acqua frizzante, l’escalope milanaise qui prend toute l’assiette, servie avec des penne con burro e salvia. Le sourire aux lèvres.

Hombeline, 23ans, de Paris (75)

Mon ingrédient : le mascarpone.

Mon plat : le tiramisù. La légèreté qui rencontre la gourmandise.

Mon souvenir : Dans une trattoria romaine typique. Le tiramisù que j’ai commandé arrive enfin. Et là, surprise : la couleur du dessert était étrangement jaune, presque jaune vif. Un peu hésitante au début, je me résous à y plonger ma cuillère… et je n’en ai à ce jour pas encore retrouvé de meilleur.

Manon, 26ans, de Lyon (69) :

Mon ingrédient : le fameux parmigiano reggiano. De préférence très affiné. Et sous toutes ses formes.

Mon plat : Les simples et délicieux tortellini in brodo : sans fioriture, juste la sublimation des bons ingrédients.

Mon souvenir : ma grand-mère ½ italienne qui préparait cette recette avec amour, de la confection des pâtes jusqu’au bouillon de viande et légumes qui embaumait toute la maison. J’ai retrouvé ce plat des années plus tard, dans un petit bouiboui à Venise, les bottes dans l’eau, la salle pleine d’amoureux-ses affamé-e-s ! Un plaisir et une émotion indescriptibles.

Pierre, 27ans, de Paris (75) :

Mon ingrédient : l’olio di oliva. Non filtrée, pressée à froid. La base.

Mon plat : Les pâtes au œufs frais, cuites al dente, avec un (bon) filet d’olio di oliva, des grosses feuilles de basilic frais, un peu de pecorino et de pepe : l’Italie en toute simplicité.

Mon souvenir : Une assiette simple, belle. Ces pâtes, sur la plage de Marsala, accompagnées d’un vin liquoreux local, profitant des dernières chaleurs automnales siciliennes entre amis de longue date.

Marie-Elodie, 42ans, de Fontenay Sous bois (94)

Mon ingrédient : le basilic. J’en mets partout, ça me rend dingue.

Mon plat : C’est un de mes plats signatures. Il cassoletto agli alici. Le cassoulet aux anchois et basilic. Des haricots blancs savoureux, du confit de canard maison, une salsiccia al finnochio (saucisse au fenouil), des anchois grillés et du basilic frais. J’en salive rien que d’y penser. #tuvasfairequoi

Mon souvenir : Je me souviens de la fois où j’ai inventé ce plat, évidemment par hasard. Je n’avais plus de sel à la maison, et aucun moyen d’en récupérer. J’ai donc parcouru mes placards à la recherche d’un ingrédient salé, et je me suis retrouvée à griller des anchois à l’huile d’olive. Pour les accommoder, je me suis inspirée de recettes de chefs italiens qui les allient au basilic. Mon cassoletto était né.

It's Wonderfood

In food we trust

    It’s Wonderfood

    Written by

    It's Wonderfood

    In food we trust