L’âme du Marais se cache au Café La Perle

Immersion inédite au coeur du Marais dans l’un des bars le plus emblématique du quartier, le Café La Perle. D’apparence très simple, ce lieu à la décoration 70’s renferme un grand nombre de secrets! On vous en dévoile quelques uns mais courrez vite découvrir ce lieu de vie, accueillant et chaleureux.

Grand amateur d’art et de vin, Jean-Philippe Nikoghossian, le patron du Café La Perle, a voulu créer un véritable univers propriétaire en cachant un grand nombre d’oeuvres, photographies, exposés en toute discrétion un peu partout. Même les toilettes futuristes regorgent de photographies de Yvon Lambert. Le Café abrite également une cave pleine de magnums, de Grands crus et pour les aficionados, une cave à bulles de Ruinart. 
Mais la vraie perle de ce café n’est autre qu’une pièce dissimulée dans l’arrière salle. Elle est intrigante, hypnotisante, c’est la KISS ROOM.

La KISS ROOM

Pièce confidentielle, cette mini chambre de 10m2 est dissimulée à l’arrière du café. Imaginée par l’artiste Mathias Kiss lors de la FIAC 2013, cette chambre aux 1000 miroirs des murs au plafond est un lieu irréel où se mêlent intemporalité, infinie et poésie. Une expérience qui nous plonge hors du temps.

©MarieCelestin

Direction la cuisine

Une carte généreuse, gourmande et de saison ainsi qu’un brunch de compet’ sont proposés par le chef Christophe Rousseau. Passé par le Ritz, l’Arpège ou encore le George V, c’est désormais au Café La Perle que ce jeune chef utilise ses dons culinaires.

©MarieCelestin // Avocado toast généreux et relevé, oeufs brouillés au saumon et un petit jus de fruits bio… humm un régal.

Et on a eu la chance de poser quelques questions à ce talentueux Christophe Rousseau, un chef au franc parler qui détonne :

©LuckyMiam

Si je vous dis « la madeleine de votre enfance », qu’est-ce que cela vous évoque ?

“Hummm…sans hésiter, une bonne côte de boeuf de la maison !”

Votre plus grosse fierté professionnelle ?

“J’ai commencé tout en bas de l’échelle, je suis arrivé au Ritz j’ai gravi les échelons. C’est vrai qu’exercer dans les palaces, c’est tout de même un symbole d’inaccessibilité et de réussite.”

Si vous aviez en face de vous le Christophe Rousseau d’il y a 12 ans, que lui diriez vous?

“Je lui dirai de faire des choix, les assumer et privilégier sa vie de famille.” Il l’affirme “aujourd’hui j’ai trouvé mon équilibre”.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre projet food du moment ?

“La Perle, c’est plus qu’un simple lieu. C’est un lieu de vie, d’habitudes, de passage. C’est atypique!”

Et vos pronostics sur la tendance food de demain ?

“ On mangera de l’air, facturé en plus! ” Plus sérieusement, le chef évoque le fait que la tendance c’est une boucle sans fin. Aujourd’hui, par exemple on reprend les anciens plats que l’on revisite. Christophe Rousseau est passionné et entier alors il conclura sur cette notion de tendance par une phrase qui le représente : “Moi je fais ce qui me plaît!”

Like what you read? Give It’s Wonderfood a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.