Qui s’y frotte s’y pique (ou presque) !

©The Herbal Chef

2018 promet un monde complètement food ! Entre nouvelles technologies, nouvelles recettes, nouveaux modes de consommation, nous n’avons pas fini d’en voir de toutes les couleurs ! On vous l’affirme : 2018 sera une année placée sous la créativité, et ce notamment grâce à la cuisine de super aliments des plus inattendus …

La team It’s Wonderfood a choisi pour vous deux produits que vous connaissez (sans doute) ailleurs que dans vos cuisines : le cactus et le cannabis ! Prêts pour un petit décryptage foodien ?

Le cactus ne nous dit pas tout

Si en France, ces petites plantes décorent nos commodes ou nos cheminées, au Mexique, les habitants en consomment 6 kilos par an ! Et à en croire le plaidoyer de l’ONU sur la réhabilitation de “la figue de barbarie” — son autre petit nom — cette dernière arrive en trombe dans nos assiettes européennes.

Outre ses qualités environnementales ( fertilisant naturel, le cactus améliore la qualité des sols, favorise les plantations d’orge et pourrait même, selon des recherches préliminaires, aider à limiter les émissions de gaz à effet de serre), le cactus présente également des intérêts sur le plan nutritionnel ! Aliment sauvage mais comestible, la figue de barbarie contient des vitamines A, C, B1, B2, B3, et K, riche en nombreux minéraux (magnesium notamment) et en fibres.

Alors oui il pique mais le cactus est notre ami ! Et plus seulement pour décorer notre intérieur !

Le cannabis sous haute couture

© The Herbal Chef

A la recherche de nouveauté et de créativité, nos grands chefs tentent régulièrement de nouvelles expériences culinaires pour le plus grand plaisir de notre palais ! Et ces derniers temps, c’est la plante du cannabis qui est détournée et mise sous les feux du projecteur.

Oublié le SpaceCake de notre adolescence, place au cannabis façon bœuf wagyu japonais, phô vegan, ou sorbet pamplemousse et feuilles de vigne…Surtout que tout peut être cuisiné dans la plante aux feuilles reconnaissables entre toutes: la racine, la tige et les feuilles ! Une émission culinaire est désormais dédiée à la cuisine de cette plante : Bong Appétit !

Si les études se font rares quant aux vertus nutritionnelles du cannabis, beaucoup de chefs cuisiniers aiment utiliser cette plante pour ses attributs thérapeutiques. Une véritable alternative pour les malades chroniques.

Alors si vous êtes prêts à mettre 300 $ dans un plat du célèbre The Herbal Chef on ne peut que vous conseillez de tester mais bien sûr avec modération !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.